Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Not without reason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Not without reason   Ven 27 Juin - 22:46

A peine 5 heures, voilà le nombre d’heure qu’il avait dormi cette nuit, contrairement à ce qu’il avait pensé, l’alcool ne l’avait pas aidé à dormir, il n’avait fait que repasser dans sa tête tout ce qui s’était passé avec Vanille depuis leur rencontre violente à maintenant : une séparation tout aussi violente. Les trois semaines qu’il avait passé sans elle, avaient été calme et bien, justement parce qu’il ne s’était pas pris la tête une seule fois sur ce qu’il devait dire ou faire ou ne pas faire bref tout ce genre de truc. Maintenant qu’il la revoyait c’était comme si l’accumulation de toutes ses prises de tête qu’il n’avait pas eu pendant ce dernières semaines étaient revenu lui asséné un ultime coup. Presque fatal.
Il était parti en forêt, tôt, abandonnant l’idée de pouvoir dormir, autant se rendre utile et surtout se changer les idées. Les heures étaient passées et pourtant cette phrase lui revenait en tête à chaque occasion. Elle l’avait blessé tout comme il l’avait fait, sauf que c’était seulement maintenant qu’il se rendait compte de ce que ca pouvait faire. C’était une sensation qu’il n’avait pas ressenti depuis son départ d’Eden. Alors qu’il avait voulu préserver la relation qu’il avait avec Vanille et se préserver, il avait agit avec pour conséquence tout le contraire. Plutôt ironique.

On était maintenant en début d’après midi et il venait à peine de rentrer dans sa tente, qu’il décida qu’il ne pouvait pas rester comme ca. Ok maintenant il n’allait plus avoir de lien avec la jeune femme ni même avec quelqu’un d’autre, un sacré avantage mais il n’était pas prêt de se sentir bien avant quelques semaines et le prix a payé était plutôt lourd.
AJ sortit de sa tente, la chaleur était atroce, on sentait les restes du soleil qui avait du tapé entre midi sur le désert. Sans savoir pourquoi, c’était aujourd’hui qu’il ressentait ca alors qu’il n’y avait jamais vraiment fait attention depuis le temps qu’il vivait ici.
Bref pour une fois son corps et son esprit étaient en accord puisqu’ils le dirigèrent directement à la tente de Vanille.


Hey !

Pas de réponse, sûrement qu’elle dormait encore après sa cuite d’hier soir néanmoins AJ n’était pas du genre patient, il eu l’impolitesse de pousser un pan de la tente pour regarder à l’intérieur mais personne. Personne ? Il entra donc, comme chez lui, à croire qu’il voulait qu’elle le déteste encore plus. C’était possible ca ? Sûrement pas alors autant rester et attendre son retour. Au moins ici il était sûr de ne pas la rater.
Au bout de quelques minutes ou peut être quelques heures, il entendit des pas derrière lui, sûrement Vanille qui s’apprêtait à entrer. Plus la peine de reculer.
Une fois celle-ci entré, il resta dos à elle, il ne voulait même pas voir son visage, sûrement qu’elle l’aurait tué rien qu’avec son regard ou soit elle avait une tellement grosse gueule de bois qu’on voyait plus ses yeux. La deuxième option était préférable.


J’ai des choses à te dire.

Il se doutait qu’elle ne voudrait pas l’entendre mais aujourd’hui il ne lui laisserait pas le choix, si elle ne voulait plus le voir, tant mieux mais il ne partirait pas sans avoir dit ce qu’il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 0:03

Vanille n'avait presque pas dormi cette nuit-là, avait probablement vomi tout le contenu de son corps dans un buisson près de sa tente et avait finalement après le levé du jour été incapable de rester dans sa tente sans rien faire, c'était pourquoi elle était allée se promener aux alentours du campement, faisant bien attention à ce que personne ne la voit. Elle passa de longues heures, pratiquement, à se promener dans la forêt, se perdant quelques fois jusqu'à connaître les chemins par coeur. Elle se moquait bien d'être seule et n'avait pas emmené d'armes non plus, même si elle savait que c'était particulièrement stupide. En fait, si on l'avait attaqué, on pourrait aisément supposer qu'elle se serait laissée tuer. Mais heureusement pour elle elle n'avait pas croisé personne de dangereux. Pour tout dire, de toute sa journée elle n'avait vu personne. Lorsqu'elle était arrivée à la plage, celle-ci était déserte. Comme quoi elle s'était réveillée et était devenue seule au monde. Elle en avait pourtant au moins profité pour prendre un bain, profitant du fait qu'elle était seule pour se rincer plusieurs fois à l'abris des regards indiscrets. L'eau était certes un peu froide, mais au moins cela la raffraîchissait. La chaleur extérieur l'aurait tué, si elle y serait resté. Après environ une heure de baignade intense, elle jugea qu'il était temps pour elle de sortir de l'eau et de retourner au campement tranquillement. Elle revêtit ses vêtements, trempée, et retourna vers le campement des renégats, n'attendant pas à rencontrer personne en revenant. Comme de fait d'ailleurs elle ne rencontra personne. Jusqu'à ce qu'elle entre finalement dans sa tente.

Elle remarqua aussitôt Andrew. Pourquoi était-il là? Qu'est-ce qu'il osait venir faire là, dans sa tente, entrer sans qu'elle ne soit là? Pourquoi? Elle le haïssait. Quel crétin, tout de même. Il lui dit qu'il avait quelque chose à lui dire. Vanille fronça les sourcils, agacée, et lui dit d'un ton froid qui ne lui était pas habituel sauf lorsqu'elle rencontrait des inconnus :


"Je ne crois pas qu'on ait quoi que ce soit à se dire."

Elle le poussa plus loin dans la tente et se moqua du fait qu'il était là, se dévêtant pour trouver des vêtements secs. Elle attrappa une grande couverture pour s'envelopper et chercha dans son bac quelconque vêtement qui pourrait être bien. Trouvant finalement une robe assez ample, elle enfila rapidement un sous-vêtement, dos à Andrew toujours, ne voulant même pas lui dire de ne pas la regarder. Elle ne voulait tout simplement pas lui parler. Elle enfila ensuite la robe et s'allongea sur le lit gonflable, se glissant sous les couvertures. S'il voulait réellement parler, il avait intérêt à parler très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 0:26

Elle eu la réaction qu’il attendait, elle le repoussa autant physiquement que verbalement, bon elle n’avait pas tout à fait tort mais de là à l’ignorer à ce point. Il regarda Vanille, se demandant bien ce qu’elle fichait et vu qu’elle se changeait, il détourna le regard en soupirant. Même si elle s’en fichait, pas lui. AJ aurait bien voulu dire quelque chose mais de là à ce qu’elle se retourne, il ne manquait plus qu’il soit encore plus déstabilisé. C’est seulement lorsqu’il l’entendit marché qu’il posa à nouveau son regard sur elle. Comme une petite fille elle alla se cacher sous sa couette, ca n’arrangeait pas les choses, en même temps son message avait été clair, il devait dégagé.
Il allait sortir son paquet de cigarette quand il se souvint qu’il n’était pas chez lui et surtout que la cigarette n’était pas vraiment toléré dans cette tente, tant pis il devra faire sans.


T’inquiètes après ca, je pars, tu me verras plus du moins pas volontairement.

Les choses fixées, il était sûr de pouvoir dormir en paix ce soir ainsi que tous les autres soirs de la semaine. Il jeta un regard furtif à Vanille qui elle ne le regardait pas, elle lui en voulait vraiment mais tout ca parce qu’il avait refusé d’aller plus loin avec elle ? Bref de toute façon il n’était pas venu pour rester planté là à regarder dans le vide, il devait dire quelque chose et plus précisément quelque chose qui expliquerait son comportement.


Je vois pas pourquoi tu réagis comme ca mais je vais quand même t’expliquer pourquoi je suis vraiment parti l’autre soir.


Ca expliquerait en même temps ce qui c’est passé hier, enfin il l’espérait. Pfff dur à croire qu’il était entrain de rendre des comptes à quelqu’un. Il glissa ses mains dans ses poches et fixa la toile de la tente, la jeune femme ne le regardait pas alors pourquoi ne pas faire de même.

Je……quelle merde !

Comme il l’avait imaginé il n’arrivait pas à dire ce qu’il ressentait ou même ce qu’il pensait à propos de ses émotions. Même si tout à l’heure il était plus que décidé, maintenant ce n’était plus le cas sûrement depuis qu’il avait franchis l’entrée de la tente.

Comme je te l’ai déjà dis je t’aime bien et… j’ai pas envie de te considérer comme une de ses filles…enfin tu vois…

Andrew se gratta la nuque affreusement gêné parce qui était entrain de se passer.

Bref voilà en gros c’est ca.

Il était quand même assez loin du compte même s’il pensait ce qu’il disait, si c’était seulement la raison qui l’avait fait partir la dernière fois, elle n’aurait pas tenue face à ce qui c’était passé hier. AJ baissa la tête puis lui fit un rapide signe de la main avant de se faire quelques pas vers l’entrée de la tente.


Comme promis, j’y vais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 1:31

Toujours allongée dans son lit, elle fronçait les sourcils, comme si ça pouvait lui donner un peu de force. Comme si elle voulait donner l'illusion qu'elle était dûre et ferme, même si on était encore bien loin du contraire. Elle regarda Andrew d'un regard furtif puis regarda le pan de la tente, ne sachant pas si elle devait alors se sentir coupable ou le détester pour de vrai. En fait, maintenant qu'il fallait qu'elle se calme, elle se demandait ce qu'elle devait ressentir. Et d'ailleurs elle ne comprenait pas pourquoi elle le détestait. Était-ce simplement parce qu'elle regrettait ses gestes, regrettait qu'il l'aille repoussée? Peut-être bien. Elle était plongée dans ses pensées, réfléchissait à pourquoi elle le détestait tant depuis ce soir-là et fut sortie de ses idées secrètes lorsqu'il prit la parole pour lui dire tout simplement qu'il voulait lui expliquer pourquoi il était parti ce soir-là. Voulait-elle véritablement le savoir? Elle n'était pas certaine pour tout dire. Elle soupira et se mordilla la lèvre inférieure, calant sa tête dans le vêtement roulé en boule qui lui servait d'oreiller. Elle serait surprise d'entendre ce qu'il pourrait sortir comme stupide alibi. Il avait peur des femmes? Il la trouvait moche? Peu importait. Elle l'écoutait, mais il semblait avoir de la difficulté à s'exprimer. Vanille se releva à moitié et poussa un soupire impatient. Elle était légèrement énervée, il lui tappait sur le système. Pourquoi est-ce qu'il fallait qu'il prenne du temps comme ça pour lui répondre? Elle se mordit la lèvre inférieure et soupira à nouveau, impatiente.

Il lui sorti le grand barratin. Il l'aimait bien et tout le charabia, il ne voulait pas la blesser, la traîter comme une de ces filles faciles, et tout le truc. Ne voulait-il pas comprendre que peut-être avait-elle envie de se faire traîter ainsi, ou du moins qu'on ne la fuie pas comme la peste? Il ne comprendrait pas, même si elle l'expliquait, parce que c'était tout simplement fou que de s'expliquer à propos de ce genre de trucs, il la prendrait pour une débile dépendante affective, même si c'était un petit peu vrai. Elle avait besoin d'attention, de temps en temps, et aurait espéré qu'il lui en donne un peu.

Elle le regarda se gratter la nuque et lui dire que c'était tout, et elle sourit discrètement, amusée. Par contre, son sourire s'effaça lorsqu'elle vit Andrew se diriger vers la sortie de la tente. Elle ne voulait plus qu'il parte, il pouvait très bien rester avec elle un peu. Après tout, elle l'aimait bien, elle aussi, malgré qu'il y était tout de même allé fort hier soir en la repoussant comme ça. Elle se leva, prenant peur à l'idée qu'il partirait, et se dirigea vers lui avec vitesse.


"S'il te plaît, reste un peu. J'aimerais que tu restes."

Elle lui prit la main, l'attirant vers l'intérieur de sa tente mais sans trop l'obliger, puis réalisant qu'elle lui tenait la main, elle le lâcha, rouge, un peu gênée de l'avoir touché en sachant qu'elle n'était pas censée le faire, le détestait toujours officiellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 2:09

En effet elle n’était pas censé le toucher ni même le rattraper, ca compliquait tout, lui qui croyait débarrassé même si au fond il n’avait pas envie de partir. Il sentit la main de Vanille dans la sienne et se retourna avec un regard interrogatif, se demandant bien à quoi était dû son changement de comportement. Il n’aurait jamais pensé que ce qu’il venait de dire l’aurait calmé aussi facilement pourtant le contact qu’elle venait de lui donné provoqué l’effet inverse chez Andrew. Sa main repartit aussi vite qu’elle était venue et la jeune femme se mit à rougir. Il ne put s’empêcher de sourire amusé, ca faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu comme ca, pas que ca lui plaisait spécialement mais ca lui rappelait quelques souvenirs. Puis bon il y’a quelques minutes il devait sûrement être aussi rouge qu’elle.
Il se souvenait de ce qu’elle lui avait dit hier et à qu’il avait réalisé à quel point elle avait peur d’être seul, jusqu’à aller bien trop loin pour ne pas l’être. Il ne comprenait pas ce genre de comportement et il ne le comprendrait sûrement jamais.
AJ posa sa main sur la joue de la jeune femme pour qu’elle relève la tête vers elle, sans vraiment d’étonnement, le contact physique était beaucoup plus facile qu’avant la scène d’hier. Il la regarda dans les yeux avec tout le sérieux du monde.


Pourquoi tu m’as embrassé hier ?

Ses sourcils se froncèrent avant que les traits de son visage ne se détendirent pour laisser place à un sourire amusé. Il n’allait pas non plus lui faire la morale sur ce qu’elle devait faire ou non, après tout il était un peu plus libéré maintenant, en contre partie les choses s’étaient encore plus difficiles.

T’as compliqué les choses.

Son sourire disparut à son tour, il n’était ni en colère ni amusé juste posé et calme. Il avait envie de rester mais il ne pourrait jamais penser à autre chose qu’à ce qu’il ne faut pas penser, c'est-à-dire hier. Sans vraiment y faire attention, sa main se déplaça sur son visage jusqu’à ce que son pouce touche sa lèvre inférieure, il la longea puis retira sa main dans un soupir. C’était pas le moment d’y penser. En plus il n’était pas venu pour ca.
Bref avec tout ca, il disait quoi ? Ah oui, qu’elle avait compliqué les choses et pas qu’un peu.


Maintenant c’est un peu dur de ne pas penser à t’embrasser

Il rigola légèrement et s’écarta un peu d’elle, après tout il devait partir…ou peut être que non. C’est exactement cette sensation qu’il détestait tant et dont il était soulagé de ne plus avoir lorsqu’il ne voyait plus la jeune femme, ca faisait à peine 24 heures qu’ils avaient repris contact et ca lui était déjà arrivé une demi-douzaine de fois. Pathétique.

A nouveau Andrew se gratta la nuque, embarrassé à cause de ce qu’il venait de dire et de ses futures paroles, elles allaient être tout aussi dures à sortir que les explications de tout à l’heure. En effet il s’agissait d’excuse, il ne devait même plus souvenir de la dernière fois où il avait présenté ses excuses à quelqu’un si jamais c’est arrivé un jour.


Euh pour hier, enfin, pour ce que j’ai dis sur toi……On peut pas dire que je le pensais.

Tout aussi efficace sans pour autant prononcer le mot « désolé ». Pfiou pas simple d’être aussi franc vis-à-vis des émotions, c’était beaucoup plus facile de coller une balle dans le front du premier inconnu ou de se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 2:46

Elle avait baissé la tête honteusement mais ce ne fut pas très long qu'elle la releva, Andrew ayant posé une main sur sa joue pour qu'elle le fasse. Elle rougissait à vue d'oeil à chacun des regards portés au renégat, sachant à l'avance quelle question il lui poserait, il avait l'air si sérieux..Pourtant, elle n'avait pas en tête de refuser de répondre à sa question. Finalement il le lui demanda enfin. Pourquoi elle l'avait embrassé hier. C'était une question difficile pourtant. Même pour elle. Pas parce qu'elle avait honte de le dire, parce qu'elle n'était simplement pas trop certaine de la raison pour laquelle elle l'avait embrassé. Elle croyait que c'était peut-être parce qu'elle était simplement trop ivre, ou peut-être était-ce aussi terriblement plus complexe. Elle esquissa un petit sourire, hésitante, et avant qu'elle n'eut la chance de lui répondre il reprenait la parole. Elle se sentit soudainement coupable, se demandant si c'était un reproche ou simplement une remarque. Il souriait à présent, ce qui rendit Vanille un peu plus rassurée. Peut-être qu'il faisait simplement une constatation, peut-être que la chose l'amusait en fin de compte. Peut-être que... Il y avait tant de suppositions à faire. Comme elle détestait devoir deviner ce genre de choses. Elle soupira, puis réussit à dire après plusieurs tentatives muettes :

"Peut-être que j'avais simplement envie de le faire, tu sais.."

Il lui fit remarquer quelque chose qui la fit encore plus rougir qu'elle n'était déjà rouge. La honte. Elle ne savait vraiment pas quoi dire à présent qu'il avait fait cette remarque là. Ainsi donc, il avait envie de l'embrasser? Il pouvait le faire. Elle n'osa pas le dire au début, se sentant plutôt stupide et sachant qu'elle risquait de le faire fuir à nouveau, elle devinait que ce n'était pas une bonne idée de dire ça. Pourtant, comme si c'était une blague, elle lui lança avec un léger sourire aux lèvres:

"Bah pour t'avouer, j'ai pas détesté, donc tu peux recommencer quand tu veux!"

Elle le regarda reculer, il s'en allait tout de même malgré qu'elle lui avait dit de rester avec elle. Vanille lui prit le bras, par réflexe, juste pour lui faire comprendre qu'elle aimerait qu'il reste. Elle plongea son regard dans le sien et écouta ses paroles. Il lui disait qu'il ne pensait pas vraiment ses paroles d'hier. Pas besoin de le lui dire, de toute façon ça ne lui dérangeait plus vraiment de se faire insulter. Elle lui dit en murmurant presque :

"Tu sais Andrew, ça ne me dérange pas vraiment. Tu avais le droit d'être en colère. C'est moi qui est stupide... Tu voudrais pas rester avec moi s'il te plaît?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 3:09

Si elle n’avait pas été sous l’effet de l’alcool il aurait facilement deviné la réponse vu le deuxième baiser qu’elle lui avait donné mais avec la boisson tout se compliquait, enfin c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce que sa réponse confirme l’impression qu’il eu la vieille. L’alcool n’y était pas pour grand-chose juste qu’il lui avait donné le courage de le faire…Peut être. La suite le surpris vraiment, la façon dont elle lui annonça que ca ne lui avait pas déplu et qu’il pouvait recommencé était très…direct même si ca restait sur le ton de la plaisanterie. AJ sourit amusé, avec un peu de mal il fallait l’avouer. Faire face à la tentation n’était pas simple du tout.
Sa dernière remarque fut plus pessimiste, la plaisanterie était finie, il se demandait pourquoi elle se disait stupide, parce qu’elle traînait avec les mauvaises personnes et le savait très bien ? Parce qu’elle avait trop bu ? Elle finit sa phrase en lui disant qu’encore une fois elle voulait qu’il reste, facile à dire pour elle.


Ok.

Il était sorti tout seul, comme si c’était naturel, genre la réponse allait de soit alors que pas du tout. AJ lui adressa un rapide sourire avant de faire quelques pas pour s’enfoncer à nouveau dans la tente. Maintenant qu’il était là de quoi ils allaient bien pouvoir parler ? Il sentait vraiment la gêne qui s’était installé entre eux et avait l’impression qu’il était bien le seul à la ressentir. Andrew fixait le fond de la tente et les images d’hier repassaient en bouche dans sa tête mais seulement la fin de soirée. Il se retourna et regarda Vanille avant de l’attraper par la taille pour qu’elle se rapproche de lui et qu’il puisse l’embrasser sans détours. Au moins après ca, il était sûr que la glace serait cassé et que ses envies seront calmé…enfin…plus il l’embrassait plus il avait envie de continuer jusqu’à se rendre compte qu’il fallait qu’il stoppe ca. Il s’écarta un peu d’elle et lui adressa un sourire en coin avant de lui dire tout aussi amusé qu’elle tout à l’heure.

Je voulais juste avoir une meilleure appréciation que le « j’ai pas détesté »

AJ rigola et glissa ses mains dans ses poches comme un gamin qui venait de faire une bêtise, il attendait limite sa punition.

Enfin voilà…

Il lui fit un large sourire, ayant du mal à cacher sa gêne puis haussa les épaules. Il venait peut être d’abusé sur ce coup mais au moins ca ne devrait pas recommencer de si tôt puis ca se trouve il allait se retrouver encastrer dans la toile de tente sous peu. Quoi que Vanille n’était pas aussi violente…Enfin pas à sa connaissance du moins.

Sinon tu vas bien ?

Dit-il sur un ton enfantin comme si rien ne c’était passé. Lui qui n’avait jamais besoin de parler et se fichait bien d’avoir un blanc dans la conversation éprouvait le réel besoin de meubler le vide qui les saisissait. C’était pitoyable quand même mais c’était aussi un bon moyen d’entamer une conversation réelle et de peut être ne plus penser à « ça ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 3:41

Elle ne l'avait pas vu venir, celle là. Elle s'était engouffrée un peu plus dans sa tente, voulant laisser Andrew entrer et se mettre à son aise et elle allait d'ailleurs lui dire de faire comme chez lui, mais il la devança. Elle se sentit attirée vers lui et il l'embrassa, la prenant par la taille. Ça allait franchement vite et elle ne l'avait pas du tout vu venir, en effet. Elle n'aurait jamais cru ça de lui. Les yeux clos, elle ne voulu pas détacher ses lèvres des siennes la première et le laissa faire. C'était étrange, ce qu'elle ressentait à ce moment-là. Elle le laissait faire et sans vraiment s'en rendre compte, reculait légèrement vers le lit. Ce fut probablement à ce moment-là qu'il décida que c'était assez, puisque leurs lèvres se détachèrent. Les paroles qu'il lui dit par la suite la firent sourire. Il ne le savait pas, mais il était adorable même s'il pouvait se montrer détestable. Elle se mordit la lèvre inférieure, souriant toujours, et acquieça avant de lui dire, amusée et d'une voix légèrement sensuelle quoiqu'enfantine :

"Je crois que c'était mieux, mais je ne suis pas encore convaincue."

Elle lui fit un sourire malicieux avant de le laisser prendre la parole. Il lui demandait comment ça allait. Ça aurait certes pu aller mieux, mais la journée était déjà mieux maintenant qu'elle était là. Oserait-elle par contre dire une telle chose? Elle n'était pas très certaine. Pourtant, elle en mourrait d'envie. Partagée entre ces deux idées de faire ce dont elle avait envie et ne pas se foutre la honte, elle opta finalement, prenant son courage à deux mains :

"C'était plutôt ordinaire, mais maintenant je pense que ça va mieux..."

Elle se rapprocha un peu de lui, n'ayant pas trop peur des conséquences de ses actes puisqu'elle savait qu'elle lui avait donné la permission de le faire elle aussi, et qu'il ne semblait pas s'en être privé jusqu'à présent. Elle se mit sur la pointe des pieds et ses mains se posèrent sur le visage du renégat, osant en quelque sorte le tout pour le tout. Posant ses lèvres sur les siennes, elle l'embrassa d'abord tendrement, reculant légèrement vers le fond de sa tente, elle se fit plus passionnée, l'embrassant avec avidité, presque furieusement. Ne regardant évidemment pas où elle allait, elle s'empêtra dans une boîte près du lit et chuta sur celui-ci, entraînant Andrew dans sa chute. Elle se serrait toujours à lui et tenta de se mettre un peu plus à son aise, délogeant ses jambes de sous le renégat. Elle riva son regard à celui d'Andrew et elle sourit légèrement, lui murmurant:

"Bah tu vois, oublie que la position est vraiment très clichée et on pourrait presque dire que c'est encore mieux."

Elle frôla ses lèvres à nouveau et l'embrassa une nouvelle fois, ses lèvres mordillant doucement celle inférieure d'Andrew. Enveloppant sa lèvre inférieure, elle murmura, frôlant le menton du renégat

"En fait, maintenant je vais vraiment mieux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 4:15

Pas encore convaincu c’était assez embêtant, il ne pouvait pas recommencer et prouver ce qu’il valait du moins s’il valait quelque chose, ca faisait longtemps qu’il n’avait pas pris le temps ni l’envie d’embrasser quelqu’un. Espérons que les bonnes habitudes ne se perdent pas. Bref ils avaient engagé une conversation normal, tant mieux, ca allait lui changer les idées euh…A moins que… Il la vit se rapprocher et savait très bien ce qui allait se passer mais ce n’est pas pour ca qu’il évita ou voulu éviter ce qui allait arriver. Un seul baiser, il ne s’attendait qu’à ca, pourtant Vanille lui fit vite comprendre que ca ne s’arrêterait pas là. Sans réellement avoir suivit le mouvement consciemment, il se retrouva sur le lit et surtout sur elle. Elle avait raison pour la position, c’était cliché mais dans une tente il y’avait très peu de façon de les casser. C’est en prenant la parole à ce moment là qu’il réalisa vraiment ce qui venait de se passer ces dernières secondes, il ne répondit pas à son dernier baiser écoutant attentivement ce qu’elle venait de lui dire et repassant les évènements dans sa tête. Si on y réfléchit bien, ca c’était passé comme hier, ils s’étaient détesté, avait parlé calmement pendant un court moment et avaient fini par s’embrasser.

AJ regarda la jeune femme, surpris comme s’il venait de se réveiller d’un rêve et avait conscience de ce qui se passait autour. Il détourna le regard pour inspecter les lieux, d’ailleurs il ne remarqua pas de bouteille d’un quelconque alcool, c’était une bonne chose mais ca ne changeait pas la position dans laquelle il était. Délicate. Son regard se posa à nouveau sur Vanille.


Je ferais mieux d’y aller…

Sa réplique favorite, c’est limite si quelqu’un ne le disait pas, il devait payer des droits d’auteur à Andrew. En tout cas même si ses mots dirent ca, ses lèvres allèrent se joindrent doucement aux siennes avant qu’il ne se décale à nouveau. Il la regarda en fronçant les sourcils puis avant même que l’envie de partir ne vienne le saisir il alla l’embrasser avec toute l’envie qui le possédait et qu’il n’avait pas pu exprimé. Le baiser se faisait de plus en plus possessif jusqu’à ce qu’AJ lâche ses lèvres pour venir lui mordre doucement le lobe de l’oreille.

…Tu crois pas ?

Dit il avec un sourire avant que ses lèvres ne descendent dans son cou et vienne l’embrasser, il avait l’impression qu’il avait accès à tout d’un coup, c’était encore plus tentant. Pouvoir explorer son corps sans aucune limite et peu importe ce qui arriverait après. De toute façon ils avaient été trop loin aujourd’hui pour pouvoir revenir en arrière maintenant.
Une de ses mains alla rejoindre sa jambe pour la prendre par la cuisse et inciter la jeune femme à entourer sa taille avec, un simple besoin de s’accrocher ou d’être retenu de force. Ses baisers se faisaient plus pressant, montrant qu’il n’était pas que là que pour lui rendre ce qu’elle lui donnait. Il se rappela néanmoins des cicatrices que possédaient Vanille sur ses cuisses et préféra se calmer petit à petit, jusqu’à laisser effleurer simplement ses lèvres sur son coup avec pour seul contact réel son souffle. Elle aussi aurait une bonne surprise en voyant qu'il partage sûrement les mêmes cicatrices qu'elle mais à un autre niveau.
Autant qu’il aimait la passion qu’il ne voulait pas lui faire de mal et surtout ne pas être comme les autres, son visage revint face au sien, leurs fronts collés, il lui jeta un regard inquiet.


T’es sûre de ce que tu fais ?

De cette manière, il serait fixé et une fois qu’elle lui aurait donné sa réponse, il pourrait se laisser aller à ses envies sans s’inquiéter d’autre chose que du plaisir qu’il pourrait procurer à Vanille. En espérant bien sûr que la réponse soit sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 5:30

"Je ferais mieux d'y aller"

C'était la phrase typique qu'elle entendait à tous les coups. Il s'éclipsait toujours en le disant et c'était la raison pour laquelle ils ne s'étaient pas revus avant hier soir. Pas question. Elle n'avait pas envie qu'il reparte, elle le lui avait déjà fait comprendre. Elle se serra légèrement à lui pour lui montrer qu'elle ne voulait pas qu'il parte. Qu'il pense une seule seconde à s'en aller la désola...Mais pas assez longtemps pour qu'elle puisse protester, puisqu'elle sentit ses lèvres contre les siennes. Elle esquissa un sourire, il détacha une nouvelle fois ses lèvres des siennes. Alors qu'il fronçait les sourcils, le sourire de Vanille s'effaça, mais lorsqu'Andrew plaqua à nouveau ses lèvres contre les siennes, elle glissa ses doigts dans les cheveux du renégat, le laissant l'embrasser. Elle frissonna de plaisir lorsqu'elle le sentit se diriger ensuite vers sa joue, puis mordiller le lobe de son oreille. Elle avait fermé les yeux un instant, voulant profiter de chaque seconde parce qu'elle devait s'avouer que c'était bien loin d'être désagréable. Chaque geste de sa part la faisait frissonner, mais ce n'était certainement pas négatif. Lorsqu'Andrew lui demanda finalement son avis à l'oreille, si elle croyait qu'il fallait qu'il parte, elle esquissa un léger sourire et ouvrit les yeux.

"Hmm. Laisse-moi réfléchir un peu, tu veux?"

Ses lèvres sur son cou la faisaient toujours frissonner, elle n'avait jamais vraiment connu ce genre de contact. Ethan avait été là certes, mais Ethan ne comptait pas. Elle avait simplement voulu le retenir et ça n'avait pas marché. Andrew, par contre, c'était une toute autre histoire. Du moins elle croyait. Elle n'était pas encore certaine de la nature de ses sentiments, c'était assez complexe il fallait dire. Elle ne se sentait plus aussi embarassée qu'avec Sven, et ne se sentait pas comme dans une relation fraternelle avec Ethan. C'était plus différent, lui avait semblé se soucier d'elle d'une toute autre façon. Dans la lune, ses doigts frôlaient toujours la nuque d'Andrew tandis qu'un minuscule sourire se dessinait sur ses lèvres. Puis elle sentit la main qui frôlait sa cuisse, se faisant insistante pour qu'elle se serre à Andrew. Ne sachant pas si ce qu'elle faisait était la bonne chose, Vanille resserra ses jambes autour des hanches d'Andrew, poussant un soupire involontaire, fermant les yeux à la recherche des lèvres du renégat. Elle l'embrassa avec douceur, frôlant au départ simplement ses lèvres. Ses jambes se serrant contre lui, il n'y avait plus beaucoup de doutes qu'elle avait envie de s'abandonner volontairement pour une fois.

Elle se laissait embrasser avec de plus en plus de fougue, se serrant à Andrew comme si elle essayait de le retenir de partir. Ses mains s'étaient posées sur le visage du renégat et elle laissait celui-ci prendre les devants, frissonnant de temps à autres lorsqu'elle trouvait qu'il se montrait plus entreprenant. Ce n'était pas chaste, elle s'en doutait bien, mais elle était pleinement d'accord avec ses envies. En fait, elle les comprenait et c'était bel et bien réciproque, même si en temps normal elle se serait enfuie en courant. Cette fois c'était différent, elle se sentait en confiance. Lorsque ses baisers se firent d'ailleurs plus chastes, jusqu'à ce que ce ne soit plus que de simples frôlements avec ses lèvres, elle se demanda d'abord si elle s'y prenait mal. Elle ne voulait pas qu'il décide finalement de partir de sa tente, même si elle ne semblait pas vraiment en position de le laisser partir. Se serrant un peu plus à lui, ses lèvres mordillèrent celle inférieure d'Andrew, frôlant ensuite ses lèvres. Il lui demanda, sa question la toucha d'ailleurs énormément, si elle était certaine de ce qu'elle faisait. Elle se redressa sur ses coudes, son front toujours collé à celui d'Andrew, et elle l'embrassa tendrement avant de lui dire, murmurant contre ses lèvres:


"Tu sais, y'a une chose dont je suis pas fière, c'est d'avoir fait l'amour avec un type uniquement pour qu'il redevienne un renégat. Je ne pense pas que je soid assez masochiste pour mentir une deuxième fois sur ce que je ressens."

Elle s'arrêta un instant et ses lèvres frôlèrent une nouvelle fois celles du renégat.

"Sauf si tu comptes t'éclipser et ne jamais revenir, alors j'en suis certaine que j'en ai envie. Je veux simplement pas que tu fasses comme lui, Ok?"

Elle ferma les yeux et se laissa glisser sur le matelas, embrassant une fois de plus Andrew, plutôt fougueusement. Langoureusement, pour tout dire, une de ses mains prenant la sienne pour la guider sous sa robe. Bien sûr, ils venaient tout juste de se pardonner, d'éclaircir les choses, mais elle n'y pouvait rien. Elle ne savait toujours pas ce qu'elle éprouvait, mais elle était en ce moment-là très loin du sentiment de désespoir qu'elle avait ressenti en faisant l'amour avec Ethan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 18:51

Andrew avait l’impression de sentir leurs corps se rapprochaient pourtant c’était impossible, impossible qu’ils soient encore plus collés qu’ils ne l’étaient déjà enfin, sûrement que par ses gestes Vanille lui donnait cet effet.
La jeune femme se redressa et il ne la quitta pas du regard, il s’attendait à une réplique sérieuse, qui lui donnerait l’ordre indirectement de se calmer, ce n’est pas exactement ce qui se passa. Les premiers mots lui donnèrent une sensation étrange, il comprenait de quoi elle parlait hier, pourquoi elle l’avait repoussé dans tous les sens du terme en criant quelque chose d’incompréhensible, c’était pour ca… C’était bien ce qu’il avait imaginé mais sorti de sa bouche c’était encore à entendre. Sa main que Vanille s’amusait à guider sur son corps, s’arrêta nette, ce qu’elle lui avait dit était censé le rassuré pourtant ce n’est pas le sentiment qui le domina. La suite de ses propos passa comme des mots invisibles, son esprit restait fixé sur ce qu’elle avait dit avant. C’était donc ca…La cause de sa colère hier… De son comportement en ce moment même, ca lui faisait bizarre de se sentir aussi possessif et surtout aussi jaloux d’un coup, sans prévenir. Un sentiment vraiment dur à gérer et à cacher.

Il sentit les lèvres de la jeune femme venir le tirer de ses pensées, il se laissa faire ne pouvant qu’apprécier le baiser sans pour autant laisser ses émotions de coté.
Il prit sa main qui s’était appliqué à le guider pour glisser ses doigts dans les siens et ainsi la plaqué contre le matelas derrière sa tête, AJ passa sa main sur sa joue.


Tu n’as pas intérêt à me mentir.

Le jeune homme parlait bien sûr de tout à l’heure, quand elle lui avait dit qu’elle n’était pas assez masochiste pour mentir une deuxième fois, il ne l’avait jamais touché auparavant à cause de ca en partie, alors il n’était pas question qu’une chose comme ce qui c’était produit avec l’autre homme se produise avec lui.
Rien que de l’imaginer avec lui, le dégoûtait. Plus possessif que jamais il alla l’embrasser à nouveau, laissant aller ses émotions à travers son baiser, sa main se resserrant sur la sienne, sûr, cette fois qu’il ne partirait pas à moins qu’elle lui demande, sûr de ce qu’il faisait. Pas la peine de penser à ce qui se passerait après, les choses étaient telles qu’elles sont, il la voulait.

Ses lèvres repartirent à l’exploration de son cou jusqu’à descendre à la base de celui-ci, il sentit le contact du vêtement, un obstacle. Il se libéra de sa main pour les joindre sur ses cuisses et les remonter le long de son ventre profitant de ses caresses pour lui enlever à moitié sa robe. Il caressa son ventre qui était maintenant dénudé et lui adressa un sourire malicieux avant de se glisser près de son oreille :


Tu es à moi.

Andrew eu un sourire en coin avant de descendre au niveau de son corps, plus précisément sur son ventre où ses lèvres se posèrent sur chaque parcelle de sa peau. Pas question de laisser un endroit de son corps inexploré, pas question de la laisser à quelqu’un d’autre.
Il ne put pas ne pas regarder les cicatrices qui se trouvaient sur ses cuisses, leur image était restée gravée dans son esprit depuis la première fois qu’il les avait vu, pourtant cette fois il voyait les choses sous un autre angle –autant au sens propre que figuré. Il passa le bout de ses doigts dessus et lui adressa un simple sourire avant de s’attaquer vraiment à son ventre.
Il alla embrasser son nombril avant de lui mordiller le rebord et de la regarder avec un sourire amusé, il lâcha son ventre pour quelques secondes le temps de revenir à ses lèvres et de les effleurer, de jouer avec elles avant d’en prendre possession avec envie.


J’espère que mon appréciation c’est déjà améliorée.

Dit il avec un sourire amusé avant de lui voler un baiser et de retourner à son ventre qui l’attendait patiemment, ses caresses se firent plus sensuelles comme s’il voulait prendre son temps et s’appliquer alors que son envie pour elle lui dictait tout le contraire. Ses mains se callèrent sur sa taille comme de peur qu’elle s’en aille pendant qu’il s’amusait à remonter doucement vers sa poitrine sans pour autant y toucher, de toute manière, il restait toujours sa robe à moitié remontée qui bloquait son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 20:17

Ses jambes se resserrant autour des hanches d'Andrew, elle se sentit plaquée contre le matelas, sans pour autant trouver le geste désagréable. Sa main nouée à la sienne, elle le sentait contre elle fermement, comme s'il voulait la retenir captive au matelas. Mais ce n'était pas pour lui déplaire, pour tout dire. Respirant calmement depuis tout à l'heure, elle esquissa un léger sourire lorsqu'il lui dit qu'elle n'avait pas intérêt à lui mentir. Elle ne fit qu'acquiescer en guise de promesse. De toute façon, comment aurait-elle pu lui mentir? Elle n'aurait pas eu la capacité de faire semblant une nouvelle fois. Pas elle. Pas avec lui. Elle voulu lui dire quelque chose mais s'en abstint, restant silencieuse. Ses lèvres avaient de toute façon déjà repris le dessus, l'empêchant de parler, même si pour être honnête elle aurait bien entendu préféré l'embrasser à discuter. On était loin du baiser d'hier soir, et encore de celui d'avant, c'était tout simplement différent. Comme s'il voulait lui faire comprendre quelque chose, comme s'il tentait de la garder près de lui. Innutile de dire que Vanille n'était pas contre cette idée et lui rendait chacun de ses baisers avec fougue, resserrant sa main contre la sienne jusqu'à faire tourner ses jointures au blanc. Elle le laissa descendre sur son cou avec des frissons, le laissant descendre aussi bas qu'à la limite entre son cou et sa poitrine. Elle poussa un soupire et frissonna lorsqu'elle sentit sa main la lâcher pour se diriger vers ses cuisses. Elle désserra son étreinte autour de ses hanches et le laissa placer ses jambes près de son ventre, se resserrant tout de même contre lui alors qu'il glissait ses mains sur son ventre. Elle rentra celui-ci par réflexe et frissonna, une légère chair de poule apparaissant peu à peu sur son corps.

Il vint murmurer une phrase à son oreille et Vanille ne put s'empêcher de rougir et de sourire. Réalisait-il l'ampleur de ses paroles, ce qu'elles signifiaient pour elle? Toujours avec le sourire imprimé aux lèvres, elle ferma les yeux lorsqu'elle sentit les lèvres d'Andrew se poser sur son ventre. Elle se mordilla la lèvre et glissa ses doigts dans les cheveux du renégat, laissant celui-ci continuer son tracé jusqu'à ce qu'elle sente qu'il arrêtait. Elle sentit le tracé sur ses cuisses et ouvrit les yeux, le regardant tracer ses cicatrices. Au moins il ne les ignorait pas. Elle avait cru qu'il ferait tout le contraire, qu'il ne les regarderait pas, qu'il aurait peut-être du dégoût. Elle cru même un instant devoir expliquer leur provenance -qu'elle ne connaissait d'ailleurs pas elle-même- mais il les traça simplement, un sourire aux lèvres avant de reprendre possession de son ventre, la faisant toujours frissonner, ses doigts se mêlant dans les cheveux d'Andrew, se glissant sur sa nuque alors que son corps se resserrait autour du sien. Elle tenta de lui enlever son t-shirt mais ses bras n'arrivèrent pas à s'en défaire, alors elle se contenta de guider ses baisers, laissant échapper de légers soupires de temps à autres et un rire involontaire lorsqu'il se mit à lui mordiller le nombril. Le regard qu'il lui lança la fit rougir puis il s'approcha d'elle à nouveau. Ethan n'avait pas agit comme ça, ne lui portait pas vraiment d'attention même si ses gestes voulaient être attentifs. Elle posa ses mains sur ses joues alors qu'il s'approchait d'elle. Elle le laissa jouer avec ses lèvres, frôlant parfois les siennes avec sa langue, soufflant sur celles-ci jusqu'à ce qu'il l'embrasse. Elle lui rendit son baiser, toute aussi envieuse que lui et lorsqu'il prit la parole, elle esquissa un sourire malicieux avant de murmurer, soufflant sur ses lèvres :


"Presque parfait."

Vanille le laissa lui voler un baiser et esquissa un léger sourire alors qu'elle le laissait revenir à son ventre. Ses caresses se faisaient plus longues, plus sensuelles, et chaque fois qu'il s'approchait un peu plus de sa poitrine, la jeune femme se demandait la nature de ses sentiments, il fallait dire qu'Andrew lui faisait un drôle d'effet. Par réflexe après un frisson plus équivoque que les autres, elle glissa ses mains sous le t-shirt d'Andrew, frôlant sa peau avec envie alors qu'elle tentait une nouvelle fois de le dévêtir. Elle y arriva finalement et le fit cesser ses baisers pour un instant le temps de jeter le t-shirt plus loin. Elle l'embrassa alors tendrement, ses mains se nouant aux siennes alors que ses jambes se nouaient à nouveau à ses hanches. Elle murmura, d'une voix un peu enfantine :

"Ça tombe bien tu sais. J'ai vraiment très envie d'être à toi."

Elle esquissa un léger sourire et l'embrassa à nouveau, ses lèvres frôlant celles d'Andrew avec douceur alors qu'elle le regardait dans les yeux. C'était bizarre et nouveau pour elle de pouvoir parler ainsi sans gêne et sans craindre à tout moment de passer pour une imbécile. À l'idée que peut-être il la trouverait ridicule à cause de ce qu'elle avait dit, elle enfouit son visage dans le creux de son épaule, y déposant ses lèvres. Elle voulu murmurer quelque chose mais n'en eut pas le courage. Elle se serra légèrement au renégat, doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Sam 28 Juin - 21:14

Presque parfait ? Ce n’était toujours pas satisfaisant, enfin tant qu’elle lui permettait de faire d’autres essais, il n’allait pas se gêner pour ca. Il fit semblant de lui jeter un regard noir avant qu’il ne se transforme en un regard plus complice.
Vanille reprit possession de ses lèvres mais de façon plus calme que lui, c’est vrai qu’en y réfléchissant ils étaient assez opposés, il aimait bien se sentir emporté et directement calmé par la jeun femme. C’était comme le garde fou qui l’empêchait d’aller trop loin et trop vite.
Elle n’avait pas pris mal qu’il se soit concentré sur ses cicatrices, tant mieux, de toute manière elle n’avait rien à cacher, enfin vu dans la position où ils étaient ca allait être dur de cacher quoi que ce soit dans un futur proche. En parlant de cicatrice, il l’aida, pour la deuxième fois à enlever son t-shirt, en effet la première avait échoué alors cette fois fallait lui donner un petit coup de main, il regarda son haut volé à travers la pièce et sourit amusé. Il sentit ses lèvres sur les siennes ainsi que ses mains sur son corps, c’était agréable et étrange de la sentir de cette façon.
Alors qu’il allait de nouveau l’embrasser, elle lui dit quelque chose, AJ la regarda dans les yeux puis admira son sourire, il était plus ou moins satisfait. Il ne pouvait pas l’être totalement simplement parce qu’il avait envie d’elle et tant que ce serait le cas, l’insatisfaction serait toujours présente. Peu importe, même s’ils n’allaient pas plus loin, il arriverait à se contenter de ce qu’il avait déjà entendu et eu.
Il sentit les lèvres de Vanille se poser près de son épaule, il en profita pour ramener les siennes sur son cou, il lui suça gentiment la peau avant de la mordiller, loin de là l’envie de lui faire mal.

Andrew se mit sur le coté, se détachant de la jeune femme, sans grand plaisir mais sa motivation était de pouvoir lui retirer totalement sa robe et avoir accès à presque l’intégralité de son corps, une motivation suffisante pour se passer de contact pendant quelques secondes. Il se mit donc sur le coté et attira Vanille sur lui, pas question non plus de cesser quoi que ce soit juste parce qu’il voulait la déshabiller. Une fois à califourchon sur lui, il lui sourit avant de lui embrasser le menton et de l’embrasser avec passion.
Ses mains retournèrent sous sa robe qui était, hélas retombé sur son corps et elles se glissèrent jusqu’à sa poitrine dans plusieurs caresses avant de se décider à lui retirer totalement, à son tour il jeta le vêtement à travers la tente. Peu importe où il atterrissait, ce n’était pas trop le moment d’y penser. Il prit le visage de Vanille entre ses mains et alla l’embrasser tendrement, tout autant qu’elle l’avait fait précédemment, avant ce baiser, il n’avait d’ailleurs pas pris le temps de lui rendre de telle chose.

Assis face à elle, il pouvait maintenant la caresser à sa volonté, ses mains descendirent dans son dos, délimitant ses omoplates puis le long de sa colonne jusqu’à arriver au creux de ses reins, là sans vraiment prévenir, il la tira brusquement vers lui pour qu’ils soient collés l’un à l’autre. Ses lèvres allant sceller le peu d’espace qui restait avec son visage. Ses mains continuèrent sa descente jusqu’à se retrouver sur ses fesses enfin plutôt sur le sous-vêtement. Il aurait dû l’empêcher de le mettre tout à l’heure lorsqu’elle s’habillait devant lui, il aurait même dû l’empêcher de s’habiller tout court. Quoi que la déshabiller était assez plaisant.
Andrew détacha légèrement ses lèvres des siennes du moins il garda sa lèvre inférieure entre les siennes pour lui pincer doucement avant de sourire. Il se pencha en avant, pour pouvoir accéder au haut du corps de la jeune femme. Son regard se fit plus taquin et il alla découvrir du bout des lèvres ce qu’il avait osé dénudé il y’a peu. Sa main caressa doucement l’un de ses seins pendant que sa bouche s’occupait de l’autre et remonter par instant sur la naissance de sa gorge.


J’espère…que c’est aussi bien que tu l’imaginais…

Toujours le besoin de se rassurer, il ne voulait pas être cet homme qui prit Vanille pour un soir et s’en délaissa le lendemain, c’est peut être ce qui allait arriver mais il ne voulait pas non plus être cet homme qui savait que ca allait arriver. Il ne connaissait pas Ethan ni même son existence et son rôle dans le cœur de Vanille mais il pouvait aisément imaginé comment il avait joué avec elle vu sa façon d’en parler. Sa main sur ses fesses se resserra rien qu’en y pensant. En plus ce n’était pas trop le moment de donner des explications et il espérait ne pas avoir fait de bêtise en disant ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Dim 29 Juin - 7:57

Alors que Vanille enfouissait son visage dans le creux de son épaule, Andrew lui mordillait la peau de son cou, la meurtrissant sans lui procurer pourtant de douleur, simplement des frissons agréables. Elle se laissait faire, en fait il pouvait tout lui faire qu'elle n'aurait jamais protesté. À ce moment-là, elle était simplement trop bien, parfaitement concentrée sur la suite des choses avec Andrew. Elle voulu l'embrasser mais il en fit tout simplement autrement, à sa tête, s'écartant un peu durant quelques instants, assez pour que Vanille se sente rejettée et imagine qu'il la repoussait. Après quelques secondes à ne savoir quoi dire, paniquant, jusqu'à ce qu'il l'attire vers lui, sur lui pour tout dire. C'était si étrange de se retrouver ainsi sur lui. Ça lui rappelait la 'leçon' qu'ils n'avaient jamais été capables de terminer avec le couteau. Ce souvenir était bien loin dans sa mémoire car à présent, les choses n'étaient plus les mêmes. Vanille était à l'aise sur lui, peu importe la suite des évènements le fait d'être aussi proche la satisfaisait pleinement, assez pour qu'elle ne se pose pas de questions. Elle répondit à son sourire avant de le laisser l'embrasser sur le menton, lui rendant son second baiser avec la même passion, ses mains se traçant un chemin sur son torse, détaillant chaque muscle ou chaque marque qu'elle supposait être d'un combat. Elle finit par détacher ses lèvres des siennes, sentant Andrew poser ses mains sur ses cuisses, se dirigeant sous sa robe.

Elle le laissa faire, frémissant légèrement lorsqu'elle sentit ses mains sur sa poitrine et frissonna légèrement lorsqu'il lui enleva le vêtement pour le jeter plus loin sur le sol. Le contact lui avait donné une légère chair de poule, mais ce n'était pas le plus gênant. Elle était pudique de son corps, et elle rougit légèrement. Mais elle n'eut pas le temps de dire quoique ce soit qu'il l'avait déjà embrassé, tendrement, doucement, comme elle l'attendait. Elle se laissa faire, restant immobile, l'embrassant de plus belle. Les choses avaient radicalement changé depuis hier soir. Ils étaient passé du 'je te déteste' au 'j'ai envie de toi' même si ce n'était pas qu'une simple envie pour elle. Du moins elle le croyait. Il finit par détacher ses lèvres des siennes et ce fut avec une légère déception qu'elle se résigna, mais elle ne fut pas privée de son contact pour très longtemps.

Il toucha son dos, ses omoplates, sa peau en perspective, la décrivant avec une douceur qu'elle ne lui avait pas imaginée mais qui ne lui déplaisait pas. Elle souriait légèrement et regardait le sol, se faisant plus timide, moins entreprenante, le laissant mener la danse à sa guise. Lorsqu'il la tira à lui brusquement, elle se retrouva contre lui, sur le lit. Elle se laissa à nouveau embrasser et lui rendit son baiser, ses lèvres provoquant de temps à autres simplement les siennes ou alors elle les mordillait. Lorsqu'elle sentit la main sur ses fesses, elle poussa un petit cri de surprise, mais rien qui ne pouvait montrer le moindre signe que c'était déplaisant. Elle lui rendit son sourire, le regardant pleine de malice, soudainement amusée de la situation, et lorsqu'il se mit à porter son attention à sa poitrine, Vanille poussa un soupire, se mordant la lèvre inférieure. Elle glissa ses mains dans les cheveux du renégat, se faisant tremblante, se serrant à sa taille avec envie. Lorsqu'il remontait à la naissance de son cou, elle frissonnait, et lorsqu'il redescendait et reprenait ses caresses et ses baisers, elle soupirait, murmurant de temps à autres son prénom, se mordant la lèvre inférieure alors qu'elle se resserrait toujours à lui.

Il lui posa une question et quelques secondes après resserra sa main sur ses fesses. Elle esquissa un léger sourire et redressa son visage pour qu'il la regarde dans les yeux. Posant ses lèvres sur les siennes, elle murmura contre sa bouche, soufflant sur ses lèvres :


"C'est mieux encore, si tu veux savoir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Mer 2 Juil - 23:14

Andrew lâcha un sourire satisfait en entendant sa réponse, plus la peine de se poser des questions, apparemment il avait tout réglé notamment avec sa bonne conscience. Ses lèvres étaient encore contre les siennes, il les attrapa pour l’embrasser avec fougue laissant un sourire parfois casser le baiser. Quel plaisir de pouvoir l’embrasser librement sans avoir à se demander ce qui se passerait ensuite, juste savoir qu’ensuite il allait l’embrasser à nouveau. Ses mains ne refusaient plus aucun contact avec elle, elle était à moitié nue sur lui et il ne faisait que profiter de son corps, ses mains allaient partout où elles pouvaient aller, serrant parfois sa peau lui montrant le désir qui l’habitait et qu’il avait du mal à contrôler.

Une de ses mains longea sa colonne pour remonter jusqu’à sa nuque et pénétrer ses doigts dans ses cheveux, il les tira légèrement en arrière pour venir lui mordre le menton et ensuite l’embrasser sur toute la longueur de la gorge. Il l’entendait parfois dire son prénom, à chaque fois un sourire s’esquissait sur ses lèvres.
Son corps se resserra contre le sien pour pouvoir sentir sa poitrine contre son torse, il en profita pour glisser son visage dans le creux de son cou et l’embrasser sur l’épaule pendant que ses mains vagabondes allèrent s’amuser dans sa chute de reins jusqu’à se glisser dans le dernier vêtement que portait la jeune femme. Il n’avait pas envie de se décoller d’elle à nouveau pour pouvoir la déshabiller entièrement, elle n’aurait vraiment pas dû se rhabiller tout à l’heure. AJ poussa un léger soupir amusé et à la fois agacé puis sans prévenir il déchira les deux extrémités du sous-vêtement et l’envoya balader plus loin. C’était un peu brutal mais au moins c’était une bonne solution. Il jeta un œil à Vanille, croisant son regard et vérifiant qu’il ne lui avait pas fait peur ni mal.
Il alla caresser les zones presque inexplorées jusqu’à maintenant et lui adressa un regard malicieux avant de l’embrasser avec fougue, laissant ses envies prendre le dessus. Sa main quitta sa fesses pour se glisser délicatement sur sa cuisse, tout en contraste avec le baiser qu’il était entrain de lui donner puis alla effleurer son bas ventre sans pour autant s’y attarder.

Andrew bascula à nouveau la jeune femme sur le coté, sans s’écarter d’un centimètre de son corps, se retrouvant donc au dessus par la force des choses. Sa main rejoignit la sienne et comme au début de leurs ébats, il la plaqua contre le matelas, ses doigts s’emmêlèrent dans les siens pendant que leurs langues firent de même. Son coté sauvage qu’il avait voulu gardé sous contrôle reprenait le dessus. Sans vraiment faire exprès, il lui mordit la lèvre inférieure pendant qu’elles descendaient sur son corps, elles s’arrêtèrent sur sa poitrine pour la détailler d’une meilleure façon que précédemment. Ses baisers continuaient de descendre comme s’ils suivaient une ligne imaginaire, sa langue délimita le contour du nombril et continua sa descente. Sa main lâcha la sienne pour venir se plaquer sur ses hanches pendant que ses yeux fixaient ses cicatrices qui lui étaient maintenant bien connues, il embrassa chacune d’elle, non pas avec douceur mais avec des baisers qui voulait lui montrer son besoin d’elle immédiatement.
Laissant ses cuisses de côté, il remonta vers le sexe de la jeune femme, lui déposant plusieurs baisers avant de se faire plus insistant et de lui accorder un peu de plaisir. Au fur et à mesure, tout devenait plus présent, peut être même plus brusque. Une de ses mains serrait sa cuisse pendant que l’autre remontait rapidement sur sa poitrine pour des caresses même si celle-ci passait plus de temps à l’éteindre qu’à faire de réelles caresses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Not without reason   Jeu 3 Juil - 1:45

Il lui donnait un baiser et elle frissonnait. Et il lui semblait qu'à chaque frisson, il l'embrassait à nouveau. Elle serait restée dans cette position une éternité, pour être honnête, son souffle se joignant à celui d'Andrew, ses frissons allant au rythme que ses lèvres frôlaient sa peau. Elle avait envie de lui, il n'y en avait aucun doute. Plus envie de lui qu'elle n'avait eu envie d'Ethan, quoi que ce n'était pas compliqué, elle avait couché avec Ethan pour simplement le garder près d'elle, égoïstement si on y pensait bien. Mais il avait été encore plus égoïste de partir. Pourquoi pensait-elle à ça. Elle poussa un soupir de plus, plus long que les autres. Le contact d'Andrew était terriblement agréable, le fait qu'il se serrait ainsi à elle, prouvant à quel point il avait envie d'elle, ce qui était réciproque puisqu'elle n'avait jamais vraiment désiré quelqu'un et ce jour-là, elle avait terriblement envie de rapprochement, même si c'était physique, même si c'était purement sexuel. Elle ne pensait même pas au reste, à ce que leur relation deviendrait ensuite. S'ils se reparleraient, s'il partirait ensuite, ayant eu ce qu'il voulait. Elle ne voulait pas savoir tout de suite quel genre d'homme il était. En fait, elle se doutait qu'il ne serait pas comme elle l'imaginerait de toute façon. Il ne lui donna pas le temps de réfléchir un peu plus à qui il était, il reprenait de plus belle ses baisers, se faisant plus fougueux, plus sauvage.

Sa main se glissa contre sa colone vertébrale, Vanille se cambra légèrement au contact, voulant se rapprocher de lui. Alors qu'il glissait sa main dans ses cheveux, elle tenta de l'embrasser à nouveau mais échoua, il préférait lui mordre le menton pour l'embrasser à la gorge, la faisant toujours frissonner, son contact, la faisant toujours murmurer son nom lorsqu'elle le sentait tout contre elle. Elle se resserra un peu plus à Andrew, sentant son torse se dessiner contre sa poitrine. Elle poussa un nouveau soupire et frissonna lorsque ses mains se mirent à descendre sur son corps, contrastant avec ses baisers sur son épaule. Elle murmura une nouvelle fois son prénom, ses mains se glissant de sa nuque à son dos, se serrant contre celui-ci avec force, comme voulant l'inciter à faire plus. Lorsqu'elle sentit sa main dans son sous-vêtement, elle poussa un nouveau soupir qui devint un petit cri étonné lorsqu'il déchira le bout de tissu, l'envoyant valser dans la tente. Elle se retrouvait à présent nue, certes, mais ce n'était pas déplaisant du tout. Pour tout dire, c'était même mieux qu'elle avait imaginé. Elle laissa ses mains se faire un chemin vers son intimité, la faisant frissonner et murmurer son prénom de temps à autres lorsque les caresses se faisaient plus insistantes ou heurtaient un endroit plus sensible. Elle voulu l'embrasser mais n'atteignit pas son visage. Son autre main alla caresser sa cuisse durant ce temps, finissant sur son bas ventre, laissant sur son tracé une chair de poule.

Elle se retrouva bientôt sur le lit, allongée, Andrew contre elle, encore une fois sa main nouée à la sienne. Elle respirait profondément. Comme elle se sentait bien, tout à coup. Comme les choses étaient différentes, comme elle était heureuse, littéralement. Ses lèvres touchèrent les siennes jusqu'à ce que le baiser perde son innocence, se faisant brusque, tumultueux, une guerre entre leurs langues auquelle elle ne voulait pas déclarer forfait. Ses mains se serraient à ses doigts et elle l'embrassait toujours de plus belle, sans jamais céder au baiser. La scène était sauvage, mais Vanille n'avait jamais connu quoique ce soit d'aussi magnifique. Elle l'embrassa avec plus de fougue encore, leur baiser prenant finalement fin à sa grande déception alors qu'il décidait de descendre sur son corps, mais il lui mordit d'abord la lèvre. En toute autre circonstance, la morsure aurait fait mal, étant plutôt brutale, mais elle était tellement avide de contacts avec Andrew qu'elle se moquait tout simplement de la morsure, profitant de chacun de ses gestes avec plaisir. Il s'en prit à nouveau à sa poitrine, la faisant frissonner. Elle soupira, laissant ses mains se détacher des siennes et glissa ses doigts dans ses cheveux alors qu'il embrassait sa peau, se dirigeant vers son nombril et que ses mains à lui se posaient sur ses hanches. Il s'immisça entre ses cuisses, saisissant celles-ci pour déposer des baisers qu'elle considérait comme brûlants tant il se montrait assidu, sur ses cicatrices. Pourquoi s'y attardait-il autant? Elle ne saurait peut-être pas, mais ce n'était pas déplaisant. Mais la suite fut encore moins déplaisante. En effet, Andrew remonta ses baisers jusqu'à arriver à son intimité. Les baisers la firent frissonner, même trembler de plaisir. Une des mains d'Andrew serrait sa cuisse tandis que l'autre remontait sur son ventre, se dirigeant vers sa poitrine. Les baisers se firent plus insistants, plus constants. Vanille serra une de ses mains contre la nuque d'Andrew, l'autre s'accrochant à la couverture. Elle poussa un léger gémissement, soupirant ensuite. Le contact d'Andrew la rendait brûlante et elle voulu parler mais ne réussit à rien dire de plus qu'un simple
"Continues" tremblant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Not without reason   

Revenir en haut Aller en bas
 
Not without reason
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demo age of reason en vue de crisis
» Might & Reason - Regle XVIII
» Give me a reason to love you | PV Ephyre |
» Règle AGE OF REASON
» Lettre ouverte à MC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Outside • :: Camp des Renégats :: Tente de Vanille-
Sauter vers: