Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Passer le temps. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aileen McEvan
Children shouldn't... • • •
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 19 ans.
A Eden depuis : 1 ans et demi.
Humeur : curieuse
Date d'inscription : 21/06/2008

• Log Book•
About Love: search...
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Passer le temps. [Libre]   Dim 22 Juin - 19:48

    Elle était assise là, à cette table, le regard perdue de l'autre côté de la vitre. Un verre de Monaco à la main, elle ne pensait à rien. Elle regardait les gens passer dans le rue, les observait... Elle est connaissait certain, et puis pour d'autre, elle avait été jusqu'à ignorer leur existence même. Parfois, elle tournait la tête vers ceux accoudés au bar, ceux qui entraient, ceux qui sortaient. Elle ne connaissait pas grand monde par ici, en réalité.

    *Ils ne sont pas arrivé en cours de route... 1 ans et demi, seulement. Qui peut comprendre ?*

    Elle avait un petit coup de blues, un simple coup de blues... Cela arrive à tous le monde. Elle enfila d'une traite le reste de son Monaco et commanda une bière. Faire passer ce pu*ain de coup de blues. Elle en venait même à s'en vouloir d'être si misérable, ce soir, assis à cette table, les pensées un peu embrouillées. Elle se détestait de s'être fait abattre pathétiquement par cette solitude soudaine.

    *Je suis une amoureuse de la vie. Je me dois de garder le sourire...*

    Mais ce soir là, elle n'y arrivait pas. Elle qui, en temps normal, gardait toujours le sourire, ce soir là, elle broyait du noir. Elle aurait aimé avoir quelqu'un avec qui parler autour d'un bon p'tit plat ou devant un bon film d'épouvante. Ou bien, trouver une horde de gamin turbulents qui écouteraient ses histoires d'horreur. Elle rêvait, elle le savait, elle ne trouverait personne pour partager ses délires.
    Elle héla un serveur :


    « Une autre bière, s'il vous plait... »

    Il faut bien trouver un moyen de passer le temps.

[ HJ : Je sais que c'est un peu court, mais je suis une ultra débutante en RP... Pardonnez moi ! xD ]


Dernière édition par Aileen McEvan le Lun 23 Juin - 23:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Lun 23 Juin - 14:26

Une journée de boulot à fouiner aux environs d’Eden venait de se terminer. Ca devenait presque lassant quand rien ne se passait. N’importe quel traqueur espère qu’il se passe quelquechose, qu’il y ait un peu de mouvement…mais rien ce jour là. Mon arme était restée à sa place, à ma taille tandis que mon fusil squattait le coffre de ma voiture. J’arrivais donc au bar pour me changer les idées et éviter cette monotonie continuelle qui commençait à s’installer. Je connaissais le barmaid depuis que je fréquentais cet établissement. Je pouvais lui demander une carte de fidélité tellement j’étais un client régulier pensais je ironiquement. Après une brève discussion, je commandais une bière qui ne tardait pas à me servir avant d’allonger la monnaie sur le comptoir en bois. Je ne pensais à rien de particulier ce jour là ce qui devait être la conséquence de cette fichue routine qui commençait à s’installer. Accoudé au comptoir comme un pochtron habituel, je profitais de cette ambiance assez sympathique dans le bar pour me revigorer un peu. C’est alors que le barmaid me parlait d’une blonde assise à une table qui accumulait les boissons. Je me retournais pour voir de qui il s’agissait. Pourquoi devais je m’occuper des personnes qui déprimaient? Surement parce que le barmaid ne voulait pas s’en occuper et voulait aussi éviter que des personnes se mettent dans des états proches du coma éthylique ! J’haussais les bras, faisant signe au barmaid que j’allais lui parler. Je me rapprochais donc de la table de la jeune femme qui devait approcher de la vingtaine, m’asseyant à sa table sans demander son avis.


«Je vous conseille le bloody merry, c’est bien plus raffiné… » disais je d’une voix qui se voulait sympathique.

Bon, ce n’était pas tellement comme ça que l’on devait procéder à la base mais c’était ma manière d’entamer une discussion de manière amicale sans faire bêtement la morale. Je me demandais quel tête ferait le barmaid si il voyait que je l'encourageais même à consommer d'autres boissons. Chacun sa stratégie après tout. Il était évident qu'elle n'avait pas une bonne mine et j'espérais pouvoir y faire tout de même quelque chose. Oui, il se trouvait que j'étais quand même bon à la base...


"Je m'appelle Bennett...et ne me dîtes pas que c'est vieux comme prénom, on me l'a déjà fait, je ne sais combien de fois" répliquais je avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McEvan
Children shouldn't... • • •
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 19 ans.
A Eden depuis : 1 ans et demi.
Humeur : curieuse
Date d'inscription : 21/06/2008

• Log Book•
About Love: search...
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Mar 24 Juin - 0:04

    A ce stade là, elle était sure à 100 % d'être passer pour la fille ultra dépressive qui se noie dans l'alcool. Quand elle avait levé la tête et qu'elle avait vu l'homme assis en face, elle s'était tout de suite dit qu'on allait la mettre à la porte... Pourtant, elle était juste un peu pompette et encore, elle sentait l'effet de l'alcool s'estomper. Mais, le résultat était le même, il y avait cet homme assis en face d'elle...

    *Ahah, il manquait plus qu'ça...* pensa-t-elle.

    Et puis... Mais vraiment, qu'elle était stupide ! Qu'est-ce qu'elle voulait, à la fin ? Rester là, à se morfondre, le regard perdue dans un fond de verre (anciennement alcoolisé) ou tenter de se ressaisir ? Si elle refusait sans arrêt, tout contact avec les autres, elle n'avancerait pas ! Et pourquoi était-elle si pessimiste ? Ce n'est pas parce que cet homme complotait, il y a quelques minutes avec le barmaid, qu'il avait l'intention de la f*utre à la porte... Et puis, de toutes manières, il n'y avait aucune raison qu'elle se retrouve dehors, elle n'était même pas pompette. Les barmaid devrait prendre des cours pour savoir analyser l'état de leurs clients...


    Bennett : Je vous conseille le bloody merry, c’est bien plus raffiné…

    Elle sourit intérieurement, elle était bien trop fatiguée pour esquisser le moindre mouvement, ne serais-ce qu'un léger sourire. Elle devait avoir une mine horrible, des cernes impressionnantes aussi, depuis le temps qu'elle n'avait pas dormit une nuit complète et puis, les yeux un peu vitreux, peut-être.

    Bennett : Je m'appelle Bennett...et ne me dîtes pas que c'est vieux comme prénom, on me l'a déjà fait, je ne sais combien de fois.

    Bon, une chose était certaine, ce Bennett n'était pas là pour les raisons qu'elle avait imaginé, un peu plus tôt, dans son obstination à la paranoïa

    *Seulement sous l'effet de l'alcool*, ajouta-t-elle pour elle-même.

    Et au moins une bonne chose dans tout ça : elle n'aurait pas à lever ses fesses de sa chaise. De toutes manières, elle n'aurait surement pas trouvé la force de se déplacer. Elle se disait même qu'elle allait devoir dormir ici, écroulée sur la table, la tête entre deux ou trois verres de bières vides. Elle chassa cette idée : encore plus pathétique que son état actuel.


    « Non, non. Bennett est un prénom parfait, surtout devant un bloody merry, version non-alcoolisé, de préférence... »

    C'est fou ce que le cerveau peut dire comme conneries, parfois...

    « Et moi, Aileen. Et non, non, je ne fais pas partie des alcooliques anonymes... Enfin, je ne serais plus trop anonyme après ça... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Mar 24 Juin - 16:03

J’ apercevais au premier coup d’œil que la blonde n’était pas dans un grand soir. On dirait presque le ciel venait de lui tomber sur la tête. Qu’est ce qui pouvait bien la mettre dans cet état dépressif ? C’était surement le mystère que je devais élucider. J’essayais donc ensuite d’entamer une discussion, d’un air amical espérant qu’elle soit d’humeur causante. Il manquerait plus que je me fasse fixer méchamment dans le blanc des yeux pour comprendre que j’étais de trop à la table. A première vue, ma phrase évoquant le bloody merry ne la faisait pas plus sourire que ça. Mais, je persistais et me présentais par la suite tout en essayant de faire un peu d’humour. C’était nouveau ça, j’essayais de faire le gentil bonhomme sympathique mais si je lui faisais part de mes sarcasmes habituels, elle serait encore moins enjouée pour entreprendre une discussion.
Finalement, elle prit la parole et évoqua mon prénom. Ah pour une fois que quelqu’un n’en profitait pas pour me faire une vieille remarque. Elle pouvait mentir aussi qui sait. Mais, cela me fit sourire un peu tout de même, assez surpris par ce qu’elle venait de répondre. Je rapprochais ma biére de mes lèvres avant d’en boire une bonne gorgée et de répondre à la blonde qui me faisait face et dont je ne connaissais toujours pas le nom.


«Un bloody merry ? ce n’en est plus un sans alcool.. Enfin moi je dis ça..»
disais je avec un petit sourire tout en comprenant la gaffe que je venais de faire. Je l’incitais à prendre une boisson alcoolisée alors qu’ à la base je venais pour tenter de réduire sa consommation d’alcool.
Elle se présenta par la suite. Aileen venait même de faire un peu d’humour au vu de la situation et elle ne semblait pas trop pompette. Bon, visiblement, il n’y avait aucune raison de s’inquiéter. Quoique..le barmaid a dû en voir de nombreux zigottos buvant à outrance que ce soit pour le plaisir ou pour oublier certaines choses…


«Dans ce cas Aileen, tu fais peut être partie des alcooliques non anonymes, groupe dont les trois quarts de la ville font partie .»
continuais je avec humour.

Ce n’était tout de même pas si loin de la réalité. Combien de pochtrons pouvaient ils y avoir dans cette ville ? A croire qu’Eden détenait des ressources inépuisables en alcool…
J’espérais qu’Aileen comprenne que je n’étais pas là pour lui faire la morale, qu’elle était maître de ses décisions mais je comptais bien lui donner mon point de vue. Enfin, pour cela il fallait que je comprenne pourquoi elle enchaînait les boissons de la sorte !


«Et sinon, ça fait longtemps que t’es sur Eden ? Tu t’y fais à cette nouvelle vie ? » d’un ton un peu plus sérieux que tout à l’heure bien que j’essayais de lui paraître aussi sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McEvan
Children shouldn't... • • •
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 19 ans.
A Eden depuis : 1 ans et demi.
Humeur : curieuse
Date d'inscription : 21/06/2008

• Log Book•
About Love: search...
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Mer 25 Juin - 2:00

    Décidément, ce Bennett voulait absolument qu'elle prenne une nouvelle boisson alcoolisée, alors qu'elle ne pouvait vraiment plus rien avaler... Il la poussait à la consommation ! Elle ne pouvait s'empêcher de rire intérieurement. Elle, lamentablement affalée sur sa chaise avec, il y avait moins d'une demi-heure de cela, un taux d'alcoolémie surement beaucoup trop élevé dans le sang et cet homme, qu'elle ne connaissait même pas (et qu'elle n'avait jamais vu d'ailleurs) lui proposant un nouveau verre... Une chose était sûr (enfin, presque), il n'était pas là pour lui faire la morale... Elle s'imagina la scène. Etrange. Enfin, au moins une chose de réconfortant : elle n'était pas la seule alcoolique non anonyme d'Eden. Mais tout de même... Enfin.

    *Que peut-on bien dire à quelqu'un qui vous aborde parce que vous êtes saoul ?*

    Question bête et inutile, à n'en pas douter.
    _ Il lui demanda depuis combien de temps elle était à Eden et si elle s'y faisait, à cette nouvelle vie.


    « Je suis ici depuis 1 ans et demi, environ... »

    ET si elle s'y faisait à cette nouvelle vie ? C'était ça la question, est-ce qu'elle s'était habitué à sa nouvelle existence ? Elle ne se l'était jamais demandé et peut-être aurait-elle du. Elle réfléchit un instant, faisait tournoyer un dessous de verre entre ses doigts...

    « Je... Je pense que je m'y suis faite mais que je n'ai pas su m'intégrer... »

    Oui, c'était probablement ça, elle s'était faite à la nouvelle vie qu'on lui avait offerte, comme une seconde chance. Seconde chance qu'elle n'avait cependant pas saisie comme elle l'aurait du. Alors, bien sûr, elle s'en mordait les doigts. Mais, elle remerciait intérieurement Bennett de lui avoir posé la question car même s'il l'ignorait, cette question lui faisait faire un léger et minuscule pas en avant, mais un pas quand même.

    « J'ai surement manqué de sociabilité. D'où le fait que je me bourre la gueule en solitaire tandis que d'autres le font accompagné... »

    Enfin, elle n'allait pas lui raconter sa vie non plus... Il n'était pas là pour écouter les histoires lamentables d'une gamine de 19 ans. Oh ! Et puis... Il fallait qu'elle arrête d'être pessimiste ! Bien sûr qu'il en mourrait d'envie, d'entendre ses lamentables histoires de gamine... *Ah ah !*

    « Et toi, Bennett, depuis combien de temps es-tu ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Jeu 26 Juin - 17:52

La jeune blondinette semblait reprendre des couleurs au fur et à mesure que la discussion avançait. Je ne m’y étais peut être pas mal pris au final avec elle, même en ayant tenu certains propos au sujet de l’alcool alors qu’elle semblait en pleine dépression, enchaînant les verres les uns après les autres. Cela faisait plaisir à voir. Je m’installais confortablement sur ma banquette, dépliant les jambes alors que Aileen commençait me parler de son arrivée à Eden. A priori, elle était dans cette ville depuis plus longtemps que moi. J’étais là depuis deux mois tout au plus et finalement je ne m’étais pas si mal intégré. Enfin, j’avais du boulot en tant que traqueur et cela aidait pas mal à faire passer le temps, à découvrir le coin, à rencontrer de nouvelles personnes. Pour une fille qui n’a pas encore la vingtaine, cela devait surement être un peu plus dur.Silencieux, je lui laissais le temps de se confier. Ah oui, il n’y a pas de doute, elle est tombée sur le plus fin psychologue d’Eden…qui officiait dans un bar.

Si elle continuait sur la même voie, Aileen avait pas mal de chances de devenir comme moi ou peut être pire. A cet âge là je ne me murgeais pas tout seul puisque j’avais la chance d’avoir des compagnons d’infortune qui rendait le tout un peu plus facile à digérer. Qu’est ce qu’on peut faire avec de l’humour de nos jours en fonction des situations…


«Et il y a ceux qui le font en solitaire et avec de la compagnie » répliquais je avec un léger sourire à propos de la manière dont les gens consommaient de l’alcool et je faisais partie de ceux là.

Ah c’était encore très fin de ma part. Décidément, je n’étais pas fait pour faire la morale aux gens mais au moins je les faisais tout de même positiver un peu. C’est alors qu’elle voulait en savoir plus sur moi. Je trouvais cela plus chiant de parler de ma personne. Peut être parce que ça me rappelait des évènements que je ne voulais pas évoquer.


«Deux mois tout au plus. Je m’y fais... » dis je d’une voix neutre sans enthousiasme et sans être défaitiste. Bref, je me laissais aller mais je n’étais pas résigné. J’étais seul, je vivais seul et ça me convenait déjà assez.

Je pris une bonne inspiration et jetais un coup d’œil à la fenêtre avant de reprendre la discussion.

«Et tu as une idée de ce que tu veut faire de ton futur si on met de côté les murges intempestives au bar ?» lui demandais je intrigué tout en ayant cette touche d’humour qui me collait à la peau même dans les moments les plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McEvan
Children shouldn't... • • •
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 19 ans.
A Eden depuis : 1 ans et demi.
Humeur : curieuse
Date d'inscription : 21/06/2008

• Log Book•
About Love: search...
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Ven 27 Juin - 2:37

    Elle le vit se mettre un peu plus à l'aise sur sa banquette. Bon, déjà, elle ne l'ennuyait pas trop... Sinon, il aurait surement adopter l'attitude du type pressé qui n'a qu'une fesse posée sur la banquette, un pied au milieu de l'allée et le reste du corps prêt à décamper. Elle s'appuya sur le dossier de sa chaise. Lorsqu'elle lui retourna sa question (celle sur son "ancienneté" à Eden...), elle devina qu'il n'aimait pas trop parler de lui. Peut-être n'était-ce qu'une intuition, après tout. Mais lorsqu'il lui répondit, elle en fut définitivement convaincue. Sa réponse était courte, dites d'un ton presque blasé, indifférent. Elle le comprenait surement. Elle non plus n'aimait pas trop s'attarder sur sa personne. Il n'y avait probablement absolument rien à dire sur elle. Elle était là, assise à cette table, en face d'un homme qui l'avait accosté parce qu'elle semblait saoul... C'était le seul évènement s'écartant du quotidien depuis de long mois. Après tout, ça peut avoir du bon, de boire un peu trop. On rencontre du monde...

    *Ce n'est qu'une excuse que tu te donnes, pauvre Leen.*

    Et voilà qu'elle se mettait à parler à son "moi-intérieur" ! *Ah ah.*
    Et elle s'en voulut soudain de s'être morfondue à ce point parce qu'elle n'était là que depuis 1 an et demi alors que lui n'était arrivé que depuis deux mois. *Blondasse égoïste...*
    Bien sûr, elle se doutait bien qu'il allait réorienter la conversation vers elle. Elle aurait aimé pouvoir faire avancer la discussion mais si Bennett fuyait ses questions, ça n'allait pas être de tout repos... Il jeta un regard de l'autre côté de la vitre.


    Bennett : Et tu as une idée de ce que tu veut faire de ton futur si on met de côté les murges intempestives au bar ?

    Gagné, elle a avait vu juste. Elle allait devoir être un peu plus maligne à présent. Bon d'accord, elle n'avait pas les idées encore totalement claires, mais ça, ce n'était absolument pas un problème... Elle allait les retrouver, les idées claires, s'entend. Elle souris à la fin de sa phrase, parce que oui, pour le moment son futur se résumait à des "murges intempestives au bar"...

    « Pas vraiment. J'ai besoin d'adrénaline. Je suis montée sur piles électriques... Enfin, en temps normal. Je ne sais pas tenir en place alors il me faudrait surement quelque chose où il y ait de l'action... »

    Elle n'allait pas lui dire, du danger, il la prendrait probablement pour une folle.

    « Et puis, j'ai une vilaine passion pour les armes à feux, hérité de mon père, probablement. Mais bon, j'ai peut-être un peu perdue la main... Ça fait longtemps que je n'ai plus tiré... Je ne sais même pas s'il y a un stand de tirs, ici... Tu sais, toi ? »

    Bon, elle parlait beaucoup, là, non ? Genre la fille qui n'a pas eu de conversation avec un être humain depuis des lustres... Mais, s'il n'aimait pas répondre aux questions, peut-être en apprendrait-elle davantage sur lui en parlant d'elle... Tordue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Ven 27 Juin - 18:12

Ah qu’est ce que ça faisait du bien d’étaler ses longues pattes sous la table. La bière est plus appréciable ainsi à croire que ça faciitait la descente du précieux breuvage.Aileen semblait se mettre à son aise elle aussi lorsqu’elle s’adossa contre le dossier de sa chaise. Bon, je ne la dérangais pas avec mon humour d’alcoolique et mes questions personnelles, c’était toujours ça.Je lui posais ensuite la fameuse question sur son futur. Pendant qu’elle répondit à ma question, je ressentais une envie soudaine, une pulsion irrésistible. Ma main se glissa progressivement vers la poche de mon jean avant que je ne saisisse une clope. Je la déposais entre mes lèvres tout en l’écoutant. Elle avait besoin d’adrénaline ? d’action ? Qu’est ce qu’elle entendait par là ?

«Pourtant tu te prélasses bien dans le bar » répondais je en souriant alors qu'elle m'avait dit qu'elle ne tenait pas en place. Je cherchais le briquet dans mon autre poche pendant ce temps.

Une fois le briquet dans la paume de ma main, je le rapprochais de mon visage pour allumer la cigarette. Manque de pot, le briquet était à deux doigts de rendre l’âme du fait qu’il commençait à avoir du mal à générer du feu. Je poussais un râle qui ne me faisait pas rire mais qui aurait très bien pu être une scène comique vu ma réaction.
Elle me parlait ensuite de sa passion pour les armes à feux. Je comprenais mieux sa phrase précédente au sujet de son besoin d’adrénaline et d’action. Je ne fonctionnais pas totalement de la même manière. Je commençais à comprendre que je faisais ce boulot parce que je savais bien le faire et non parce qu’il me plaisait vraiment. C’était peut être une forme de lassitude aussi qui sait. Je revenais à la réalité avant de lui répondre.


«Un stand de tir ? j’en ai un qui s’étend de chez moi jusqu’au baraquement du voisin.. »
répliquais je un peu sarcastique du fait que je n’appréciais pas trop les voisins en général.

Je rapprochais de nouveau le briquet de mes lèvres pour tenter d’allumer cette satanée clope. Miraculeusement, j’y parvenais. Bon, il est vrai que je n’ai rien demandé à mon interlocutrice avant d’allumer cette clope mais j’avais toujours fait de la sorte en fait. Rustre ? pas qu’un peu je le reconnaissais. Sa passion des armes à feux m’étonnait tout de même un peu. Au premier regard on ne s’y attend pas vraiment lorsqu’on voit la jeune blondinette. Bientôt ce sera un sport national de se tirer dessus vu le nombre de gens qui recherchent des armes à feu.Je ne savais pas si je devais l’aider à réaliser ses objectifs mais j’avais du mal à résister aux jeunes femmes qui parlaient alcool et arme à feu.


« Il faisait quoi ton père ? Je m’y connais un peu dans ce domaine même si je n’ai pas l’habitude tirer sur des stands de tir, je peux t’aider à trouver une zone dégagée… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McEvan
Children shouldn't... • • •
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 19 ans.
A Eden depuis : 1 ans et demi.
Humeur : curieuse
Date d'inscription : 21/06/2008

• Log Book•
About Love: search...
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Sam 28 Juin - 22:31

    C'est vrai que pour une fille soit disant pleine d'entrain, elle était jusqu'à présent, et même encore, pitoyablement assise devant sa bière (qui n'existait plus que dans le passé, d'ailleurs...). Mais, oui, en temps normal s'était une fille speed, qui avait besoin d'action et qui n'arrivait pas à canaliser son énergie.

    *Mais qui pourrait deviner, en me voyant là... ?*

    Alors qu'il lui exprimait implicitement qu'il ne supportait pas ses voisins - ou tout les voisins en général, peut-être, qu'en savait-elle ? - et qu'il tentait une seconde fois d'allumer sa clope, elle apprécia le fait qu'il ne lui ai fait aucune remarque désobligeante sur son "passe-temps" favori (qu'elle ne pratiquait plus depuis longtemps et qui lui manquait un peu). Du genre, "les filles ne sont pas faites pour posséder une arme à feux", "les femmes de savent pas se servir d'un flingue..." ou toutes sortes d'autres réflexions complètement macho qui avaient une fâcheuse tendance à la mettre en rogne... Ce dont elle avait eu droit pendant longtemps avant d'arriver à Eden. Remarques qui avaient subitement cesser le jour où elle avait montré de quoi elle était capable... Bref, de l'histoire ancienne. Aujourd'hui, personne n'était là pour témoigner.


    Bennett : Il faisait quoi ton père ? Je m'y connais un peu dans ce domaine même si je n'ai pas l'habitude tirer sur des stands de tir, je peux t'aider à trouver une zone dégagée…

    Son père. Son père... Peut-être qu'elle n'aurait pas du mentionner ce détail, qui n'avait d'ailleurs aucune importance, dans le fond. Son père, c'était ce pourquoi elle était assise à cette foutue table et qu'elle avait fait péter le record du plus haut taux d'alcoolémie dans le sang... Enfin, son propre record. Elle avait juste battue son propre record. Il y avait surement pire qu'elle dans les environs. Oui, elle en était persuadée. Et il avait fallut qu'elle mentionne son père. L'alcool n'avait probablement pas encore disparu de son sang à ce moment là. Alors, maintenant, bien sûr, résultat de son manque de prudence et de son inattention, il fallait qu'elle parle de son père. Et même s'il elle n'en dirait surement pas grand chose à Bennett, elle allait y penser, c'est sûr...

    « Mon père ? Il n'a fait qu'essayer de sauver sa peau... »

    Elle n'allait pas trop s'attarder sur lui, sur ça. Même si, peut-être qu'au fond, c'est ce dont elle avait besoin. Mais, elle s'en foutait, elle avait ses secrets ou plutôt ses choses dont elle ne voulait pas parler. Normal. En tout cas, elle avait bien noter le "...je n’ai pas l’habitude tirer sur des stands de tir..." de Bennett et elle sauta sur l'occasion avant même qu'il ne dise quoi que ce soit.

    « Ah, en tout cas, je note que tu as quand même l'habitude de tirer... Tu fais quoi, au juste ? J'veux dire, "dans ta vie" comme on dit... »

    C'était plutôt intéressant, un homme qui ne la sous-estimait pas (apparemment), qui semblait s'y connaitre en armes à feux (oui, oui, ce n'était pas le cas de tous...) et qui, en plus, lui proposait de lui trouver un endroit où s'exercer...

    « Et j'suis OP pour la zone dégagée ! Par contre, je n'ai plus mes armes depuis longtemps... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Mar 1 Juil - 1:27

La clope entre les lèvres, je profitais de cet instant reposant. Ca allait surement finir par me faire crever mais je ne m’en préoccupais pas. En fait, il y avait un certain suspense. Je pouvais aussi y passer à cause de ma consommation quotidienne d’alcool. Heureusement que j’étais tout de même encore en bonne condition physique. Mais, ça n’allait pas durer infiniment. De toute manière, cela devait se terminer un jour ou l’autre…

Par la suite, je coinçais ma clope entre le pouce et l’index de ma main droite avant de boire une nouvelle gorgée de ma bière. D’ailleurs, je n’étais plus très loin de la terminer. Alcoolique, accroc à la cigarette, solitaire, bourrin de la gâchette…Ah le tableau n’était pas génial. Le point positif c’est que je correspondais au type moyen à Eden. Ouais, ça me plaisait bien cette idée. Aileen semblait être mon opposé et notamment lorsqu’elle me raconta qu’elle était montée sur pile électrique.En tout cas, la batterie semblait en recharge ce soir vu son apathie devant sa bière.

Elle me répondit assez brièvement au sujet de son père. Je n’ai pas été très fin en lui demandant des informations sur lui de cette manière. A première vue elle n’avait pas très envie d’en parler et je n’allais pas la forcer. Mais, elle avait voulu me dire en quelques mots qu’il n’était pas un sale type. J’avais cette petite sensation qui me poussait à l’aider. Rah, c’était pas mon genre de jouer le bon samaritain de service. Mais, peut être que je ressentais le besoin de l’aider parce que je regrettais aussi la disparition de mes parents. J’avais dû me débrouiller comme je le pouvais par la suite et cela c’était révélé très difficile.

Je pris la parole ensuite et lui avoua que je n’utilisais pas tellement mon arme sur un stand de tir. Elle me coupa presque immédiatement pour savoir ce que je faisais quotidiennement. Encore une fois je n’avais pas tellement envie de m’étendre sur ma vie mais j’allais tout de même faire un petit effort.


«Je suis un traqueur à Eden. Et ces temps ci, j’ai…disons que j’ai eu pas mal de boulot. »


J’avais terminé ma phrase aussi vite que je le pouvais. Toutefois, cette phrase voulait tout dire. Maintenant, elle savait que mon occupation était de chasser du renégat avec mon calibre.J'ai été soft encore, je n'ai pas parlé de ce que je faisais avant d'être traqueur...


Assez bizarrement, je la sentais très intéressèe par mes affaires. Elle devait surement être félée comme nana…comme je l’étais au début. Elle allait prendre des risques en traînant avec moi. Elle avait peut être un grain mais elle était peut être encore récupérable. Je souriais après cette pensée mais mon choix était fait. Si c’était ce qu’elle désirait vraiment…

Elle me confirma être intéressée pour s’entraîner de nouveau avec des armes à feu. Et dire que je disposais de tout un arsenal chez moi. Le fait qu’elle ne possède pas d’arme à feu n’était pas très gênant par conséquent…


«Ca ne me posera pas de problème pour trouver une arme. »

Je terminais ma bière ensuite, répondant avec un très faible sourire mais qui était tout de même présent.


«Mais ce ne sera pas pour ce soir. Il faut un sacré entraînement pour savoir tirer après avoir ingurgité autant d’alcool… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McEvan
Children shouldn't... • • •
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 19 ans.
A Eden depuis : 1 ans et demi.
Humeur : curieuse
Date d'inscription : 21/06/2008

• Log Book•
About Love: search...
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Jeu 3 Juil - 22:28

    Elle était plutôt contente. Primo, parce qu'elle n'avait pas commandé de nouvelle bière, même si ce n'était pas l'envie qui lui manquait; de deux, elle avait parlé à quelqu'un d'autre qu'à sa bouteille, ce soir là (ce qui n'était pas arrivé depuis des lustres), et tertio, elle allait peut-être avoir la chance de caresser à nouveau la crosse d'une arme. Elle réfléchit, 2 ans ? Oui, 2 ans qu'elle n'avait plus saisi un Colt ou tenue entre ses doigts, un Beretta. Pour ne citer que deux exemples... Parce qu'à une époque, elle était franchement douée, et bien sûr, elle testait tous ce qui lui tombait sous la main. Une sale manie qu'elle avait. Il fallait sans cesse qu'elle teste les nouvelles armes qu'ils obtenaient, ou celles des types qui venaient... Enfin, une manie qui lui est vite passée. Bon, elle devait avoir perdue un peu la main, mais c'est comme le vélo, ça. Même après un long moment, il suffit d'avoir l'occasion de s'y remettre pour que tout reviennent en mémoire. C'est inné ou ça ne l'est pas. Bennett était vraiment gentil, lui proposait cela alors qu'il la connaissait à peine.
    Elle sentait que l'alcool s'était peu à peu évaporé, car elle commençait à ne plus supporter d'être assise. Comme quoi l'alcool avait deux effets totalement inverse : soit il vous rendez euphorique, complètement déjanté à rire de tout et surtout de rien; soit il vous déprimez totalement à vous donnez des idées noires. Sur elle, les deux étaient possibles. Si elle était accompagnée, si elle buvait à l'occasion d'une fête, c'était le première effet qui opérait. Si elle se perdait dans un bar, un soir, mélancolique, si elle s'emmerdait ou qu'elle repensait au passé, alors c'était l'effet numéro deux.Ce dernier était rare, mais Bennett avait eu la malchance de la rencontrer un de ses soirs là. Pourtant, ça ne l'avait pas arrêté pour autant. Elle commença à se balancer sur sa chaise, pour avoir l'impression de faire quelque chose, de bouger. Alors, comme ça, il était traqueur ? Elle n'aurait jamais deviné. Enfin, pas du premier abord, toujours. Mais maintenant, elle comprenait bien qu'il ait l'habitude de tirer.


    Bennett : Mais ce ne sera pas pour ce soir. Il faut un sacré entrainement pour savoir tirer après avoir ingurgité autant d'alcool…

    Elle rit de bon coeur. Elle était bien trop fatiguée de toutes manières. Et puis, il commençais à faire sombre dehors.

    « De toutes manières, je ne pense pas être d'attaque après la tournée solo que je viens de me taper. »

    Elle n'allait pas pouvoir dormir, c'était sûr. Même si elle était crevée. Elle se demandait combien de temps Bennett pouvait tenir éveillé. Elle commençait à avoir faim aussi. Et puis, peut-être que Bennett en avait marre de cette soirée. Pourtant, elle n'avait pas très envie qu'il s'en aille, parce que cela voudrait dire qu'elle se retrouverait toute seule, et ça lui foutait les ch'tons. Oui, elle aurait pu l'avouer, elle avait peur, une peur sournoise et inexpliquée. Depuis qu'elle était à Eden, elle n'avait pas chercher la compagnie d'autres habitants. Pendant un an et demi, elle s'était isolée, peut-être pour faire le deuil de son passé. Mais, aujourd'hui, elle avait réalisé en parlant avec Bennett, qu'elle avait à nouveau besoin de contact humain... Surtout ce soir.

    « Dis, tu sais s'il y a de quoi manger, dans ce bar ? Tu n'as pas faim ? Parait que c'est bon pour étancher l'alcool ! »

    Elle leva les yeux au ciel avec un petit sourire en coin, du genre "je dis ça comme ça, je suis innocente..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Dim 6 Juil - 19:29

J’avais tout de même réussi à la faire rire. Ce n’était pas gagné à la base vu comme elle semblait apathique et déprimée. C’était assez étrange parce que je ne savais pas m’y prendre en général. Déjà que j’avais du mal à positiver moi-même sans boire la moindre goutte d’alcool…

Après avoir terminé ma bière, je profitais de cet instant pour tirer sur ma clope comme si cela me relaxait au fur et à mesure que je la terminais. Une bière et une bonne clope m’aidaient à faire abstraction du passé. Je souriais après sa remarque sur sa tournée solo. C’était vraiment une jeune fille qui me ressemblait sur certains points.


«Boire ou tirer…c’est toujours le même dilemme.» répondais je avec le même sourire tout en expirant de la fumée de nouveau. Je me rendais compte de ce que je venais dire ou plutôt de ce qu’elle aurait pu comprendre quelques instants plus tard. Je commençais à être vraiment tordu comme gars quand je commençais à boire et à cloper..

Je me relevais un peu pour adosser mon dos plus confortablement contre le dossier de la banquette. J’étais bien posé mais au bout d’un moment, à force d’être affalé, cela devient vite inconfortable. C’est à cet instant que je remarquais que la nuit était en train de tomber rendant les environs un peu plus sombres. Entre les surveillances de nuit et sous le cagnard, mon organisme était un peu troublé en ce moment. Je pensais qu’il était peut être temps de terminer cette petite discussion. C’est à cet instant qu’Aileen reprit la parole. Elle voulait manger ce qui n’était pas étonnant si elle avait trainé ici depuis la fin de l’après midi. Je ressentais aussi une petite faim étant donné que je n’avais pas mangé moi non plus.


«Je sais qu’ils font aussi à manger mais le menu ne doit pas être très varié…en tout cas, je sais qu’on peut se prendre une bonne assiette de frites. Ca te dit ? »

Finalement j’avais décidé de rester plus longtemps avec elle. Après tout, ça ne me dérangeait pas de manger et de passer un bout de soirée avec elle encore. La journée avait été assez morne aussi ce qui me motivait davantage pour rester. J’arquais un sourcil tout en souriant un peu lorsqu’elle prit cet air innocent. Je me rendais compte que c’était une manière de me demander de rester. Cela m’amusait un peu en attendant qu’elle me donne sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen McEvan
Children shouldn't... • • •
avatar

Nombre de messages : 62
Age du perso : 19 ans.
A Eden depuis : 1 ans et demi.
Humeur : curieuse
Date d'inscription : 21/06/2008

• Log Book•
About Love: search...
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Mer 9 Juil - 20:04

      « Des frittes ? C'est parfait... »

    C'est vrai qu'une fois qu'elle lui avait demandé s'il avait faim, elle s'était dit que c'était probablement une mauvaise idée. Il faisait déjà nuit dehors, la clientèle avait changé; les habitués de fin de soirée avaient laissés la place aux alcoolos de nuit. Elle se doutait bien que Bennett avait surement mieux à faire que rester à bouffer avec elle. Et il avait bien était sympa d'accepter son "invitation". Oui, c'était une forme d'invitation. Il avait pris la peine de passer sa fin de journée à parler avec elle alors elle comptait bien lui payer à bouffer. Bon, elle n'avait pas eu non plus l'intention de le forcer à manger. Mais, elle se doutait bien qu'à un moment ou à un autre, il allait falloir rentrer chez soi. Enfin, pour elle, "chez soi" était un bien grand mot ! Qui pouvait prétendre à être réellement chez lui, ici ? Elle se frotta les yeux; peut-être que finalement, elle allait pouvoir dormir le reste de la nuit. On ne pouvait pas dire que l'alcool vous tenait éveillé.
    Elle ne voulait pas paraitre collante, du genre de meuf qui cherche sans cesse un moyen de retenir l'autre. Au départ, elle n'était pas de ce type, de toutes manières, mais il ne fallait surtout pas prendre de mauvaises habitudes comme venir ce bourrer la gueule au Crashdown quand ça n'allait pas.
    Et puis, si ça se trouve, il travaillait, lui, demain !


      « Mais, j'veux pas t'retenir non plus, hein ? »

    Elle commença à faire des ronds avec l'eau qui avait goutté sur la table. La fatigue lui donnait froid et elle commençait à avoir des fourmis dans les jambes. C'était bien la dernière fois qu'elle venait s'assoir dans ce bar pour prendre un verre toute seule. Dorénavant, il faudra lui donnait rendez-vous pour qu'elle franchise la porte. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien dire ? Elle espérait bien le croiser une prochaine fois. Oui, parce qu'elle savait bien qu'ils allaient devoir quitter le bar. Et il était traqueur; elle se demandait s'il rentrait tout les soirs à Eden. Après tout, ça n'devait pas toujours être une partie de plaisir. Elle n'en savait rien, au fond, mais... Elle fit un signe au barmaid. Pourvu qu'il ne lui dise rien sur sa consommation d'alcool... Si Bennett décidait finalement qu'il ne pouvait pas rester, elle mangerais son assiette, ça n'avait pas d'importance : elle avait une faim de loup.

      « Deux assiettes de frittes, s'il vous plaît... »

    Ses réflexions n'étaient pas très ordonnées, elle pensait à plein de chose en même temps. Elle se disait que, si elle réussissait à se procurer une arme, elle ferait quelques excursions hors d'Eden, histoire de retrouver sa vitalité et son esprit de survie. Elle écoutait Bennett et se disait qu'elle avait eu de la chance; même si elle ne savait pas sur quel point exactement. Elle était heureuse d'avoir fait sa connaissance. Probablement qu'on ne croisait pas tout les jours, ou tout les soirs un peu gris, des gens comme lui. Qui s'arrêtait pour vous parlez, comme ça... Ils n'avaient pas appris grand choses l'un sur l'autre, mais après tout, ce n'était que leur première rencontre. Certaines personnes mettent plus de temps que d'autres à apprendre à se connaitre... Elle n'était pas pressée, elle aimait les "mystères"...
    Les assiettes de frittes claquèrent en se posant sur leur table. Bennett ne le savait pas encore, mais il l'avait aidé à faire un pas en avant...

[ HJ : Tu peux clore le topic s'tu veux, mais attend toi à ce que j'en exige un autre, un jour xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   Jeu 10 Juil - 21:44

«Tant mieux si ça te plaît parce qu’on a pas tellement le choix… »

Bon et bien finalement, cette soirée n’était pas si minable que ça. J’étais tranquillement installé avec ma bière, terminée depuis un bon moment et ma clope au bec. Il faisait désormais nuit noire. Mais, cela ne me dérangeait pas non plus : j’étais habitué à squatter le bistro pendant des heures. Cette routine de poivrot s’était installée. Mais, même si je me sentais bien en sa compagnie, je ressentais un besoin urgent. Mon déjeuner avait été assez léger et je mourrais de fin ce soir là. D’un côté, son invitation pour manger un morceau arrivait au bon moment.
C’est à cet instant que je vis les premiers signes de fatigue de la blondinette qui se frotta les yeux. Elle allait surement avoir envie de se pieuter sous peu et surtout après avoir englouti une assiette de frites. Elle me disait ensuite qu’elle ne voulait pas me retenir. Si j’avais voulu partir, je l’aurais fait tout seul, elle n’avait pas à s’inquiéter de ce côté-là…


«Non mais je veux bien rester et puis j’ai faim, alors ça tombe bien »

Je tentais ensuite de replier mes jambes et de reprendre une posture on ne peut plus correcte sur la banquette. Que c’était difficile tout à coup. Je ressentais comme des courbatures aux mollets et aux cuisses. J’allais devoir me reposer moi aussi. La journée avait été rude, surtout sous le cagnard. En buvant un peu d’alcool, je parvenais à être un peu moins amorphe mais le sommeil me rattrapera bien à un moment. Je suis devenu une vraie loque braquant son arme à tout va...

Peu de temps après, Aileen fit signe au barmaid pour demander ces deux assiettes de frites. J’échangeais un regard avec le barmaid au passage qui semblait disposer à nous servir. Visiblement, il ne voulait pas la mettre dehors. Peut être parce qu’elle commandait autre chose que de l’alcool. Le barrmaid revint quelques minutes plus tard avec le festin du soir. J’avais les crocs et je ne tardais pas à engloutir les frites. C’est sur que ma gestuelle n’était pas très délicate mais je m’en foutais pas mal.Et puis ça me redonnait le moral de manger en général. On est toujours mieux une fois que le ventre est plein. Ma discussion continuait avec Aileen pendant que nous étions en train d’engloutir notre repas. Je n’étais pas vraiment le genre de gars à vouloir faire des rencontres à cause de mon asociabilité, bien que je rencontrais des femmes de temps en temps pour des histoires d’une nuit, mais la discussion avec Aileen m’avait plu. C’était assez rare que je fasse la discussion avec une personne aussi longtemps dans un lieu public d’ailleurs.

Une fois le repas terminé, nous quittions les lieux, rassassiés. Je sortais mon trousseau de clefs avant d’atteindre la dodge charger et incita Aileen à monter. Je pouvais l’accompagner jusqu’aux baraquements. Une fois arrivé, je la laissais rejoindre son habitation après l’avoir salué une dernière fois de la main avant de me diriger tranquillement vers mon baraquement. Le voisin n’avait pas intérêt à me faire chier parce qu’il avait une fenêtre en moins à cause de l’autre tarée de la nuit dernière. Tiens, Aileen pourrait s’entraîner à canarder le voisin. Rentrant dans mon antre tout en souriant un peu sur ces pensées, je me déchaussa rapidement avant de m’étaler brutalement sur mon lit, tout habillé, ma plaque militaire entre ma joue et mon oreiller. Vive la marque sur la tronche au réveil…

[HJ : lol Il n’y a pas de soucis ! ]

[FIN]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passer le temps. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passer le temps. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La brute... petit jeu sympa pour passer le temps au boulot.
» Mes batiment dans mon temps libre ...
» et pour passer le temps, une moto du chaos
» Petit jeu pour passer le temps
» [Inquisition-Fluff] une petite histoire pour passer le temps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Eden • :: Crashdown-
Sauter vers: