Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new shot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: A new shot   Dim 1 Juin - 20:58

La première chose enfin personne à laquelle il avait pensé en se levant ce matin, c’était Vanille, tout ce qui s’était passé hier soir l’avait embrouillé. Il se sentait confus parce que sa façon de voir les choses, ses principes, tout avait été remis en question même son caractère. En temps normal il ne se serait pas gêné pour sauté sur la jeune femme et profiter d’elle mais il n’avait pas pu, pas qu’elle était repoussante, juste qu’elle était qui elle était, qu’elle lui avait fait comprendre qu’elle n’aimait pas qu’on la touche ni même qu’on soit trop proche d’elle. Chose qu’Andrew avait décidé de respecter.

Bref il avait eu toute la journée pour réfléchir à si il se pointerait ce soir dans la tente de la jeune femme mais il avait préféré vider son esprit et ne put y penser mais par contre lorsque le soir arriva, sa décision n’était toujours pas prise. C’était sympa de voir Vanille, surtout dans un camp où il n’avait jamais eu d’affinité avec personne, ca meublait le temps et ca rappelait aussi qu’on pouvait être humain… Enfin un petit peu.

Andrew se décida à y’aller, de toute façon, si quelque chose n’allait pas il pourrait prétexté quelque chose et s’en aller, rien ne le « condamnait » à rester dans la tente avec elle. Ca devenait n’importe quoi, il avait des plans de secours comme s’il partait en mission. Il poussa un soupir à cette idée et finit par sortir de sa tente, il s’alluma directement une clope, la tente de la jeune femme n’était pas très proche de la sienne et il aurait le temps de la finir.
Il croisa pas mal de renégats dehors, normal il faisait bon pour une fois, la nuit n’était pas aussi glaciale qu’à l’habitude. Ca faisait du bien de pouvoir sortir sans veste, bon par contre pour sortir sans armes, faudra repasser, AJ ne pourra jamais les lâcher. Puis des fois que Vanille veuille l’attaquer…le violer ou le tuer…

Le renégat arriva devant la tente de la jeune femme, il doutait encore mais maintenant qu’il était devant, autant y’aller, il jeta sa cigarette et l’écrasa du bout du pied dans un geste vif.


Hey !

Il mit ses mains dans ses poches attendant qu’une voix féminine lui répondre puis regarda autour de lui. Bon ok, il était un peu mal à l’aise par rapport à hier mais faisait tout pour ne pas que ca se voie, il laissait afficher un léger sourire sur ses lèvres qui aurait pu faire croire à n’importe qui qu’il était totalement relaxé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Lun 2 Juin - 14:04

Vanille s'était couchée le soir et s'était levée le matin avec la même idée en tête. Avait-elle fait la bonne chose en demandant à Andrew de se joindre à elle le soir? Qu'imaginerait-il? Probablement qu'elle était une sale folle qui se jetterait sur lui, à voir la façon dont il avait réagit lorsqu'elle avait voulu qu'il l'embrasse. Pourquoi les choses étaient-elle si compliquées en compagnie des hommes? Elle se sentait comme si elle attirait la peste, c'était peut-être vrai après tout, et c'était peut-être pour cette raison qu'Andrew n'avait pas répliqué, n'avait pas tenté de lui dire qu'elle ne le dérangeait pas. Il lui avait simplement dit de rentrer bien, ce qui n'avait pas été parfaitement réussi puisqu'elle avait croisé plusieurs personnes en chemin qui lui avaient lancé quelques insultes et qui avaient tenté de lui soutirer des informations à propos de ce qu'elle avait fait dans la tente d'Andrew. Bien sûr que non elle n'avait pas dit la vérité et s'était contentée de dire qu'ils n'avaient rien fait du tout, qu'elle avait simplement été chercher un truc qui lui appartenait. Elle était partie tout de suite après et avait éclaté en sanglots dans sa tente, se trouvant parfaitement ridicule d'avoir loupé sa chance de peut-être avoir un peu de réconfort durant cette nuit-là. Elle n'osa pas se l'avouer, mais elle aurait bien aimé être réconfortée par Andrew. Les choses n'allaient pas très bien pour elle déjà, et elle se voyait mal débarquer en pleurnichant dans la tente de Sven. Après tout, ce n'était pas à lui de réparer les dégats.

Elle s'était réveillée blottie dans son lit, dès son réveil elle pensa qu'Andrew viendrait peut-être la voir en soirée. Elle prépara sa tente, tentant de faire un peu de ménage malgré que sa tente était déjà assez ordonnée comme ça, et toute la journée elle s'affaira dans son petit coin de terrain, isolée des autres, attendant la tombée de la nuit qui ne vint pas assez rapidement à son goût. Elle espérait qu'il viendrait, ne voulant pas rester toute seule une nouvelle nuit entière. Ils se voyaient tous les jours depuis quatre jours, maintenant, et Vanille osait espérer que cette 'amitié' serait plus durable que celle qu'elle avait tenté d'instaurer avec Ethan. D'ailleurs, elle se surprit durant un instant de la journée à les comparer, mettant de temps à autres l'un sur le piédestal et critiquant l'autre furieusement selon la comparaison. Andrew l'avait repoussée et Ethan avait profité d'elle. Andrew était venu vers elle, Ethan s'était enfui sans dire un mot. Si certaines de ses remises en questions la rendaient triste, Vanille n'en était que plus certifiée par ses choix. Elle savait maintenant qu'est-ce qui se passait. Elle avait besoin d'une nouvelle épaule et espérait qu'Andrew soit celle-ci. Ce fut avec impatience qu'elle attendit le coucher du soleil et la tombée de la nuit. Elle était tellement absorbée dans son attente qu'elle en oublia de manger, qu'elle en oublia aussi de l'entendre lorsqu'il arriva. Elle n'entendit pas Andrew marcher dans le sentier sablonneux vers sa tente et lorsqu'il lui cria, pratiquement, un 'Hey!' plutôt fort, elle dû prendre quelques secondes avant de réaliser que c'était lui.

Vanille sortit prestement de la tente et lui adressa un sourire timide, s'approchant de lui pour lui prendre la main, se dirigeant avec lui à l'intérieur de la tente. Elle se mordit l'intérieur de la joue et le regarda dans les yeux une fraction de seconde, toute excitée à l'idée qu'il soit finalement venu. Elle se mordit la lèvre inférieure finalement avant de l'inviter à s'assoir sur son lit. Elle n'avait pas de chaises et mis à part quelques bacs inconfortables, il n'y avait pas grand chose sur quoi s'assoir. Elle attendit qu'il s'installe, lui déclarant ensuite, rougissant :


"Je suis désolée pour hier soir...Je croyais bien faire. J'aurais pas dû insister"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Lun 2 Juin - 19:30

Andrew vit enfin les pans de la tente s’ouvrirent, il regarda Vanille avec un sourire en coin et se laissa attrapé sans comprendre jusqu’à l’intérieur du refuge. Qu’est ce qui lui prenait ? Elle avait rarement était aussi sûr d’elle enfin ce n’était pas lui qui allait se plaindre de son changement de comportement, du moins tant que ca ne lui déplairait pas. Il la suivit donc et alla s’installer sur lit, contre la paroi de la tente comme à son habitude.
Il regarda la jeune femme, elle avait l’air différente, pas que dans le comportement qu’elle venait d’adopter mais c’était comme si quelque chose avait changé. Bref, il allait bien finir par voir de quoi il retournait.


Tu vas bi…

Il n’eu même pas le temps de lui demander si ca allait, si elle avait passé une bonne journée bref les banalités, les banalités qu’il détestait en temps normal mais il sentait déjà une gêne s’interposait entre eux et il ne voulait pas qu’elle s’immisce définitivement. Pas question de gâcher tout ca. C’était plutôt normal après ce qui c’était passé hier, juste qu’Andrew ne savait pas comment se comporter, la veille il avait su être froid –même si ca n’avait pas duré longtemps- mais aujourd’hui il devait être comment ? En revanche la solution être froid n’était pas possible puisqu’il était venu dans sa tente donc s’il n’en avait pas envie, il serait resté chez lui, à faire on ne sait quoi. Bref la jeune femme l’interrompu pour quelque chose d’assez surprenant.
AJ releva la tête après avoir entendu ses excuses. Il ne comprenait même pas pourquoi elle s’excusait et encore moins le sujet de celles-ci, il s’était passé quoi hier soir ? Bon ok, il y’avait certaines choses qu’il n’avait pas oublié mais il doutait sérieusement qu’elle veuille parler de ca. Par ca il entendait bien sûr la proximité qu’ils avaient hier. Mais dans ce cas pourquoi elle parlait d’insister ? Andrew n’avait pas eu l’impression qu’elle essayait de le forcer à faire quoi que ce soit, c’est vrai que niveau femme il n’avait pas toujours les meilleures réactions et pensées pour ne pas dire qu’il n’avait pas les yeux en face des trous donc c’était limite normal qu’il ne comprenne pas ce qui se passait.
Il marqua un silence, lui lançant un regard plein d’interrogation, il attendait qu’elle développe mais rien.


Je comprends pas.

Le jeune homme laissa aller un sourire en coin en haussant les épaules, il se sentait un peu ridicule sur ce coup
.

Enfin je veux dire, pourquoi tu t’excuses au juste ?

AJ reprit son sourire amusé, pas qu’il se moquait d’elle au contraire, c’était de lui. Il avait beau chercher dans sa mémoire un évènement qui aurait pu être blessant mais rien ne vint, encore si elle parlait de la soirée qu’ils avaient eu y’a deux jours, c’était compréhensible mais rien de tel ne c’était passé hier. C’est là qu’il réagit qu’ils n’avaient pas arrêté de se voir ces derniers jours, étrange de passer de rien à tout, enfin de n’avoir aucunes affinités dans le camp et du jour au lendemain, voir une personne tous les soirs. Ca n’allait sûrement pas durer, peut être qu’il parlait un peu vite, après tout il ne la connaissait que très peu et ne savait pas comment elle pouvait gérer ses relations, du moment que ce n’était pas de la même façon que lui…

J’ai dû râté l’épisode où je devais t’en vouloir.

Dit-il en faisant une grimace. Logique si on faisait des excuses à une autre personne c’est qu’elle nous en voulait à moins qu’elle est une tout autre façon de pensé, ca ne l’étonnerait même pas.
Il avait mal enchaîné ses propos, sûrement dans la panique ou par désir inconscient qu’elle ne lui dise pas que c’était pour « ca » pourtant de l’extérieur il paraissait détendu. C’était juste ses propos qui le trahissaient, enfin « juste » c’était déjà de trop pour quelqu’un qui se voulait imperméable aux émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Mar 3 Juin - 6:00

Elle lui avait coupé la parole et rougissait maintenant, se sentant stupide et surtout se demandant s'il accepterait ses excuses. Il le fallait bien, puisqu'il retournerait sinon à sa tente. En fait, il serait probablement déjà hors de la tente ou ne serait pas venu, s'il ne l'avait pas déjà pardonnée. Mais elle était tout de même craintive qu'il lui en veuille. Elle était nerveuse et tremblottait légèrement lorsqu'Andrew lui dit qu'il ne comprenait pas. Vanille leva les yeux vers lui et le regarda, il semblait se poser bien des questions et lorsque son regard croisa celui de la jeune femme, elle sembla avoir été percutée soudainement par un choc électrique à l'intérieur de son corps. Comme elle avait honte. Elle ne pouvait pas s'imaginer lui expliquer tout en détails à propos de toutes les bêtises qu'elle avait fait! La jeune fille se tenait droite devant lui et lorsqu'il lui dit qu'il ne voyait pas pourquoi elle s'excusait, son teint déjà rouge de honte s'intensifia jusqu'à devenir écarlate. Pourquoi fallait-il qu'il agisse ainsi? Ça lui plaisait de l'embarasser comme ça? Il voulait un dessin peut-être de la raison pour laquelle elle s'excusait? Vanille prit une grande respiration et voulu prendre la parole. Elle en fut incapable et rouge de honte, elle se mordit la lèvre inférieure, baissant la tête comme une enfant qu'on punit. Il savait tout aussi bien qu'elle pourquoi elle s'excusait. Pourquoi le faisait-il exprès...

"Tu sais très bien de quoi je parle. Pas la peine de nier, je sais que j'ai été stupide. Je regrette, je pensais simplement que ta réaction serait différente. Hier soir, j'ai simplement cru que peut-être que le jeu pourrait ne pas en être un..."

Elle se tut, ayant déjà trop parlé, et elle soupira, se sentant totalement stupide soudainement et resta silencieuse, s'asseyant sur le lit, frôlant Andrew de sa cuisse sans réellement y porter attention, se dirigeant vers le coin du lit, appuyée contre le mur. Elle se plaça en tailleur, se trouvant soudainement parfaitement ridicule. C'était elle qui boudait dans sa propre tente. Elle eut un peu de remords en pensant qu'elle l'avait invité ici et qu'elle commençait les choses en l'accueillant avec des excuses et des explications plutôt médiocres de ses gestes de la veille. Elle n'osait maintenant même plus parler, sachant que si c'était le cas elle ferait une bêtise et qu'elle se sentirait automatiquement mal. Si elle osait prendre la parole, elle finirait par se rabaisser de toute façon. Elle jetta un bref regard à Andrew et ses yeux croisèrent les siens. La jeune fille lui adressa un léger sourire alors qu'il reprenait la parole. Il ne lui en voulait pas, qu'il disait, même qu'il ne savait pas pourquoi il devait lui en vouloir. Les yeux de la jeune fille se remplirent de larmes qu'elle essuya. Il niait ses bêtises, c'était encore plus douloureux que de se faire harceler à cause de ses bévues. Elle murmura, la gorge serrée :

"Bah alors, je préfère ne pas te rappeller ce qui s'est passé. Est-ce que tu peux te rapprocher, s'il te plaît? Le bouchon qui empêche en temps normal mon matelas de se dégonfler veut pas se remettre à sa place et ça m'empêche de dormir. J'aurais besoin d'aide s'il te plaît."

D'accord, il risquerait de croire alors qu'elle voulait simplement qu'il soit là pour s'occuper des choses qu'elle n'était pas en mesure de faire toute seule, mais sa demande cachait beaucoup plus que des troubles d'insomnie. Elle voulait voir s'il se rapprocherait d'elle, si elle serait capable de le garder près d'elle et de le convaincre de la suivre pour des raisons plus tactiles et émotives que pour des travaux manuels. Elle le regarda dans les yeux, lui souriant timidement, comme si elle avait peur qu'il ne se fâche. Elle ajouta, hésitante parce qu'elle savait que la dernière fois qu'elle avait parlé de ce genre de choses, il avait piqué une crise. Elle souriait vaguement, à présent, lorsqu'elle murmura sur un ton doux et calme:

"On verra, t'auras peut-être le droit à une récompense ensuite..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Mar 3 Juin - 12:49

Vu comment la jeune femme avait rougit d’un coup, c’est qu’elle voulait parler de « ca », le sujet qu’il voulait absolument évité. Il souhaitait du fond du cœur qu’elle soit trop gênée pour ouvrir la bouche et lui expliquer, qu’elle continue comme si ce n’était pas grave mais rien ne se passe de cette façon. Vanille lui annonça qu’il savait très bien de quoi elle parlait, aucun doute mais ce n’était pas la peine de lui rappeler. AJ baissa la tête, un peu honteux de n’être pas aussi franc qu’elle sur ce coup, en même temps il ne comprenait pas réellement pourquoi elle lui présentait ses excuses. Enfin ce n’était pas le moment de l’interrompre.
Il la suivit du regard lorsqu’elle s’installa sur le lit dans un coin, c’était pas super de la voir dans un état pareil mais il refusait d’aborder le sujet encore plus clairement qu’il avait été abordé, histoire de lui montrer que ce n’était rien. Il allait bien trouver une phrase assez indirecte pour la faire déculpabiliser.
Alors qu’il venait à nouveau de tourner la tête devant lui, elle reprit, cette fois sa voix avait changé, Andrew serra la mâchoire et prit un moment avant de croiser son regard à nouveau. Il était en colère contre elle en revanche ce n’était pas au point de vouloir s’expliquer clairement. Bref elle lui fit une demande ou une double demande, il ne savait pas ce qu’elle attendait de lui lorsqu’elle parla du bouchon de son matelas. Le jeune homme haussa les épaules et se déplacé vers elle et là aussi où devait se trouver le bouchon, il n’avait toujours pas décroché un mot depuis ce qu’elle lui avait dit, il voulait éviter le sujet, le dégager de son esprit mais rien à faire.


Bon, voyons voir.

AJ souleva la couverture pour avoir accès au bouchon de son matelas gonflable, en effet son bouchon avait vraiment un soucis, l’air ne se dégonfler pas à la vitesse grand V mais on sentait une expulsion de celui-ci provenant de l’ouverture.
Il entendit la remarque de Vanille et se stoppa net, il fronça les sourcils, qu’est ce qui lui prenait ? Tout à l’heure elle lui avait dit qu’elle espérait que le jeu de la veille ait plus allé plus loin, c’était déjà tout le contraire de ce qu’il avait pensé au moment là. Il n’aurait jamais cru ca de sa part, en même temps il valait mieux que les choses se soient passées de cette manière. C’était déjà assez compliqué entre eux alors ce n’était pas la peine d’en rajouter une dose. Bref là maintenant, elle lui faisait une proposition, proposition qui sous-entendait quelque chose ou non ?!Il ne pouvait pas savoir, juste avant elle s'excusait pour hier et maintenant elle lui ferait une proposition pleine d'arrières pensées, ce n'était pas possible. C'est lui qui déraillait totalement, il devait être totalement obsédé par ca. Il tourna la tête vers elle, un peu déstabilisé tout de même et prit le ton le plus sérieux qu’il soit tout en faisant attention à ne pas être trop froid.


Un simple merci suffira amplement.

AJ continua son activité et se dit qu'elle le prenait peut être mal comme elle avait pris mal qu'il ignore ce qui c'était passé hier, même si à la base ce n'était pas de l'ignorance mais de l'incompréhension. Déjà hier elle lui avait dit clairement qu'elle n'avait pas la peste et voilà que maintenant c'est limite s'il ne la repoussait pas encore, du moins c'est ce qu'il pouvait s'imaginer en se mettant à sa place.
Pour le moment il devait s'occuper de ce putain de bouchon, le pauvre, il se défoulait presque sur celui-ci. Il reussit enfin à sortir correctement le bouchon et boucha le trou du matelas avec ses doigts, histoire de ne pas se retrouver le cul par terre. Ca devait être super pour dormir. Il remit le bouchon à plusieurs reprises en poussant des soupirs, ce n'était pas ca qui l'énervait, il n'arrêtait pas de penser à la jeune femme, à ce qu'elle pouvait bien penser à cet instant. Une fois le bouchon correctement remis, il esquissa un sourire et leva la tête vers elle. Andrew prit quelques secondes à se décider avant de poser sa main sur son épaule avec un léger sourire.


Ne t'en fais pas pour hier, pour moi t'as rien fait de mal.

C'est vrai qu'il voulait éviter ce sujet à tout prix et là ce qu'il disait était en totale contradiction avec lui mais la laisser comme ca, ce n'était pas non plus une solution. Ca c'était bien passé depuis 4 jours enfin plus ou moins bien, ce n'était pas un raison suffisante pour que l'entente s'arrête là. Puis une fois le sujet abordé, il serait clos et aucun des deux n'en reparleraient. Enfin c’était à espérer.

C'est moi qui ai commencé, donc si j'avais des reproches à faire, ca serait à moi-même.
Bref voilà, ton matelas est réparé.


Son sourire se fit plus franc et AJ se redressa pour aller s'asseoir en perpendiculaire à Vanille, en gros il avait ses jambes qui aurait pu toucher les siennes et même s'allonger dessus. Il s'appuya contre la paroi et la regarda avec cet air fier de lui. Ok ce n'était qu'un matelas mais c'était tout de même une victoire, personne ne pouvait le nier.

Par contre si tu veux le regonfler complètement, compte pas sur moi pour souffler dedans, tu sais avec la cigarette...Enfin je risque pas de te servir à grand chose.

Il rigola légèrement et s'imaginait très bien s'essouffler dans le matelas et ne pas arriver à le gonfler d'un demi centimètre. Andrew gardait toujours une bonne forme physique et une endurance mais généralement il ne courait seulement quand il y'avait un danger, donc poumons ou non, il devait sauver sa peau alors que là le matelas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Mer 4 Juin - 2:04

Lorsque Andrew entendit sa proposition et surtout lorsqu’il apprit le fait qu’elle le ‘récompenserait’ s’il l’aidait, il ne sembla pas très à l’aise. Elle s’était certainement mis les pieds dans les plats en avec ses idées qui se voulaient pourtant gentilles et peut-être pour un autre renégat que lui plutôt intéressantes. Mais Andrew ne semblait pas de ceux qui n’auraient jamais refusé une partie de jambes ou n’importe quelle bassesse. Un simple baiser aurait peut-être été de trop dans son cas. En fait, elle ne s’en doutait même pas. Elle baissa les yeux lorsqu’il lui répondit finalement, levant les yeux vers elle, qu’un simple merci ferait amplement l’affaire. C’était par ce genre de commentaires qu’elle devinait qu’elle venait de dire quelque chose qui pour lui semblait être désagréable. Pourquoi la repoussait-il ainsi alors qu’elle n’avait rien fait? Elle avait probablement trop parlé et une fois encore elle regretta de ne pas s’être tut. Elle ne se taisait jamais lorsque c’était le moment de le faire et elle finissait toujours par regretter d’avoir parlé. Elle se contenta donc de baisser les yeux et regarda Andrew s’affairer à la tâche, l’observant travailler un peu durement. Elle n’était pas douée dans les travaux d’homme et elle considérait ce travail de bouchon et de matelas comme typiquement masculin. Elle espérait qu’il la pardonnerait d’avoir été assez stupide pour lui proposer de telles choses. Elle savait d’avance qu’il refuserait, de toute façon. Il n’était pas comme les autres. Voilà pourquoi est-ce qu’il avait refusé sa petite proposition. Silencieuse, tout près de lui, elle se pencha vers sa nuque alors qu’il tentait de réinstaller le bouchon, elle s’était inclinée contre lui. Il sentait bon et elle dû user de ses forces pour s’éloigner de lui avant qu’il ne remarque qu’elle était si près de lui. D’ailleurs, lorsqu’il s’arrêta prestement de travailler, ayant terminé, le regard de Vanille fut durant quelques secondes d’une tristesse désolante. La jeune femme le regarda dans les yeux lorsqu’il lui dit qu’elle n’avait rien fait de mal. Elle souriait à présent joyeusement, satisfaite de ce qu’il lui disait.

La main sur son épaule était réconfortante et le fait qu'il soit à nouveau près d'elle était rassurant. Elle se mordit la lèvre inférieure, se disant qu'il ne la détestait pas finalement. Elle l'aimait comme ça, quand il n'était pas froid et qu'il ne semblait pas si distant. Lorsqu'il lui dit qu'il avait terminé avec le matelas, cet air fier imprimé sur son visage, Vanille ne put s'empêcher de rire doucement, amusée. Il était beau, lorsqu'il n'était pas froid et ne semblait pas la détester...Non, il valait mieux ne pas penser à ce genre de choses, ça ne se faisait pas. Elle avait honte de son idée, sachant très bien qu'elle aurait l'air d'une imbécile s'il venait à deviner le fond de ses pensées. Elle rougit, honteuse, et se mordit la lèvre inférieure alors qu'elle baissait les yeux, cessant de le regarder. Ça y était, elle recommençait à se renfermer tranquillement à la simple idée qu'il pourrait peut-être deviner ce qu'elle pensait mentalement. Lorsqu'il lui lança qu'il ne pouvait par contre pas souffler à cause de la cigarette et s'esclaffa, Vanille réalisa qu'il ne pouvait pas lire dans ses pensées. Elle esquissa donc un léger sourire et tourna la tête vers lui, plongeant son regard bleu-gris dans celui du renégat. Elle se mordit la lèvre inférieure avant de lui dire d'une voix douce, déposant une de ses mains sur le matelas sans réellement s'en rendre compte la rapprochant près de celle d'Andrew.


"Je te pardonne. C'est déjà très bien que tu aies voulu faire ça pour moi. J'apprécie beaucoup."

Elle rapprocha un peu plus son visage du sien, voulant se montrer un peu plus gentille. Elle savait qu'il risquait probablement de mal réagir à son geste, mais elle préférait prendre toute de même une chance. Approchant toujours jusqu'à ce que sa peau frôle la sienne, elle pouvait sentir son souffle contre le sien. Elle finit par frôler ses lèvres, l'embrassant finalement doucement, timidement, les yeux clos. Sa main qui était contre celle d'Andrew tremblait nerveusement, et lorsqu'elle éloigna ses lèvres des siennes, Vanille lui murmura timidement :

"Merci. Je pense que tu mérites au moins ça..Enfin je crois. Tu en as fait plus dans les quatre derniers jours que tous les renégats en environ sept mois de présence ici... Enfin, c'est pas important."

Elle se tut et le regarda dans les yeux, attendant une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Mer 4 Juin - 23:13

Andrew sourit amusé en entendant son « je te pardonne », on se serait cru à la confession dans un orphelinat où il avait passé quelques mois, c’était le genre de mots qu’adorait le curé de l’établissement. Genre il se prenait un peu pour Dieu lui-même et pardonnait ses fautes au jeune garçon alors qu’il n’avait même pas prononcé d’excuse, d’ailleurs c’est à se demander s’il en avait prononcé un jour… Bon au moins il n’allait pas devoir souffler dans le matelas et mourir asphyxié dans la tente de Vanille. Quoi qu’elle aurait pu lui faire du bouche à bouche le réanimer, n’importe quoi. Stop aux idées déplacées.
Elle venait donc de lui dire qu’elle appréciait son geste, c’est possible qu’elle n’avait sûrement pas beaucoup de personne dans son entourage, il le devinait déjà par rapport à son comportement et ses réflexions la première fois qu’ils s’étaient vu et ensuite le fait qu’ils se voyaient tous les soirs, bon peut être que pendant la journée elle faisait autre chose après tout.


C’est rien…

Il voulu continuer sa phrase mais il remarqua qu’elle se rapprocha de lui, il connaissait tellement bien ce mouvement qu’il n’eu pas aussi peur qu’hier comme s’il savait qu’elle n’allait rien faire ou seulement lui déposer un baiser sur la joue. Pourtant maintenant ses lèvres frôlaient les siennes, sa main n’était pas sûre, ca montrait que cette fois elle ne se dégonflerait pas, qu’elle devait pensé ne pas avoir de possibilité de revenir en arrière, sûrement ce qui était le plus terrifiant pour l’être humain. Ses lèvres touchèrent enfin les siennes, il resta tout de même paralysé pendant un court instant avant que sa main ne se pose sur son bras pour la rassurer et qu’elle arrête de trembler. Un simple réflexe qui se transforma plus en une légère caresse.
Le baiser avait été trop court pour qu’il puisse y réponde mais il ne devait pas penser à ca, il ne devait même pas imaginer reprendre possession de ses lèvres dans l’immédiat ni même la toucher de cette façon. C’est pourquoi sa main se décolla doucement de son bras pour revenir se poser à l’endroit initial.
Il écouta attentivement ce qu’elle lui dit, histoire de trouver une porte de sortie, quelque chose à dire qui pourrait totalement changer l’ambiance, tension, électricité ? Bref ce qui c’était installé entre eux à cet instant. Rien, il était encore plus gêné en fait. Les remerciements ce n’étaient pas son truc, du moins quand ils étaient aussi sérieux et pas réclamés.


Peut être…

Dit-il bêtement, il fixait depuis tout à l’heure les lèvres de Vanille, elle ne s’était pas assez éloignée de lui pour que certaines tentations ne lui viennent pas à l’esprit de façon violente. AJ ne pensait qu’au mot « remerciement », voilà ce qu’était le baiser, ce n’était pas non plus une autorisation d’en faire de même…Puis depuis quand il voulait faire de même ? Il ferma les yeux et les réouvrit pour croiser son regard, il venait de réaliser sa fixation un peu longue ainsi que le silence qui l’incitait encore plus…BREF.

Puis tu sais, c’est normal, je sais à quel point les femmes ne sont pas habiles de leurs doigts Andrew secoua la tête pour faire partir l’idée obscène qui venait de s’imposer avant de reprendre immédiatement enfin je veux dire pour les travaux manuels…

Il baissa la tête, totalement exaspéré par l’absence de mot cohérent et non pervers qui ne pourraient pas le faire penser à ca.

J’abandonne !

Le jeune homme rigola à la fois gêné et amusé, il poussa un soupir accompagné d’un sourire. Là il avait vraiment très mal assuré le coup. Comme quoi ses pensées n’avaient pas pu s’empêcher de se manifester alors qu’il ne faisait que de les rejeter.

En gros, les femmes auront toujours besoin des hommes de toute manière.

Il lui lança un regard lui montrant qu’il voulait la taquiner un peu, rien de méchant, juste qu’Andrew voulait détendre l’atmosphère et faire oublier le nombre dangereux de lapsus qu’il venait de commettre dans une seule phrase ainsi que les idées qui allaient avec bien sûr. Chose qui n’allait pas être facile du tout, il aurait pu croire qu’une fois qu’il l’aurait embrassé ou inversement, la tentation ne serait plus là mais ce n’était pas du tout le cas. Au fond de lui, qu’il n’ait pas réussi à répondre à ce baiser le frustrait encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Jeu 5 Juin - 4:54

Elle sentait sa main qui caressait son bras, mais cela ne la calmait pas du tout quant à ses tremblottements. Elle était nerveuse car elle savait que le baiser serait ensuite inneffaçable et qu'il risquerait de la voir tout à fait différemment ensuite. C'était plutôt effrayant de s'imaginer devoir s'expliquer et avoir honte de ses agissements et ne plus être capable de regarder Andrew dans les yeux sans rougir. C'était trop tard, elle avait déjà touché ses lèvres et l'avait embrassé doucement, mais assez brièvement. Elle détacha ses lèvres des siennes et lui parla. Il lui répondit, ayant probablement la tête dans les nuages. Il la regardait sans réellement la regarder, ou plutôt il fixait ses lèvres. Vanille était gênée, embarrassée à l'idée qu'elle lui avait sûrement donné des idées. La chance de se faire une opinion d'elle. Elle avait un peu peur à l'idée qu'il pourrait faire quoi que ce soit de négatif, mais une chose était claire, elle aurait aimé qu'au lieu qu'il fixe ses lèvres, il l'embrasse directement. Malheureusement, il n'en fit rien et se contenta de fermer les yeux. C'était soudainement très silencieux. Pourquoi ne voulait-il pas parler? C'était un peu normal, il ne devait pas savoir quoi dire ou quoi faire. C'était de sa faute. Vanille rougit et se mit à trembler à nouveau, ne se sentant pas très bien. Lorsqu'Andrew ouvrit les yeux et reprit la parole, prenant bien soin de croiser son regard, la jeune fille se calma. Il ne devait pas lui en vouloir. Il n'avait pas l'air fâché, pour une fois. Et elle avait fait une grosse bêtise pourtant. Il ne l'embrassa pas et se contenta de lui dire des paroles qui lui étaient étrangement familières. Elle soupira et lui tenta de s'expliquer, comme si Andrew avait dit quelque chose de mal. Il semblait vouloir s'expliquer puis il renonça.

Riant, l'air un peu gêné et amusé à la fois, un tout petit peu exaspéré aussi sans doute. C'est ainsi qu'elle pouvait percevoir Andrew à ce moment-là, et Vanille tourna la tête pour sourire doucement, un peu mal à l'aise certes mais heureuse qu'au moins il n'ait pas déjà quitté sa tente. Il finit par dire, comme si c'était la chose la plus normale du monde, que les femmes auraient toujours besoin des hommes. Il semblait la provoquer, mais amicalement. Vanille fronça les sourcils et retint un sourire avant de se rapprocher un peu plus de lui, cette fois-ci joueuse, comme une enfant. Elle passait une fois encore d'une extrème à l'autre. Elle s'approcha d'Andrew et se glissa dans ses bras sans trop réfléchir, lui demandant, amusée, ses grands yeux bleus pétillants de malice alors que de longues mèches blondes cachaient quelques détails de son visage. Elle ne rougissait plus, elle était seulement très déterminée. Serrée contre lui, elle appuya sa tête sur son épaule. Elle riait presque en lui posant sa question.


"Et les hommes, ils ont besoin de qui, eux?"

Ou de quoi... Son visage s'assombrit le temps d'un instant alors qu'elle se remémora Sven et sa drogue. Elle frissonna. Les hommes avaient-ils tous besoin de ça? Elle ne pensait pas. Elle tenta d'avoir l'air le plus normale possible et chassa l'image de son esprit, enfouissant son visage dans son cou comme une gamine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: A new shot   Jeu 5 Juin - 23:13

Andrew sentit la jeune femme se coller à son corps et devint rigide d’un coup, il n’aimait pas ce genre de contact avec lesquels il n’était pas du tout habitué. On n’avait jamais fait preuve de tendresse envers lui et…pour tout dire… il ne voulait pas que ca commence. Ces quatre derniers jours, il s’était plus pris la tête que durant les deux dernières années qu’il avait passé dans ce camp. Pas question qu’il laisse aller ce genre de chose, de plus s’attacher à quelqu’un alors qu’il savait, du moins dans l’hypothèse, qu’il ne resterait pas ici indéfiniment, était vraiment la stupidité même. Comme si son histoire avec Jill ne lui avait pas assez fait comprendre à quel point toutes sortes de relations accompagnées de sentiments étaient plus néfastes que n’importe quoi d’autre.
Il poussa un léger soupir avant d’entendre son rire et de sourire à moitié. Sa question était pertinente mais la réponse était loin d’être évidente.


De personne, on est le sexe fort, tu as oublié ?!

Il voulu être amusé mais à part un sourire, rien de plus ne vint.
AJ ne voulait pas la blesser mais il ne voulait pas non plus rester dans cette position, ca pouvait être sympas pour un vieux couple ou un truc du genre mais pas pour lui. Il posa sa main sur l’épaule de la jeune femme pour l’inciter à se décoller de lui pour qu’il puisse se décaler vers l’avant du lit. Il resta à regarder droit devant lui, se demandant quelle excuse il allait bien pouvoir invoquer, le « tu dois être fatiguée » était passé de mode et à vrai dire il était un peu tôt pour ca mais aucune autre idée n’arriva.


Il faut que j’y aille…

C’est vrai qu’elle avait peut être droit à des explications mais il refusait de lui en donner, il considérait ca comme trop dégradant peut être.
Il tourna enfin la tête pour la regarder, bien sûr, ce n’était pas un visage totalement compréhensif qu’il eu devant lui…Il aurait pourtant aimé.


J’ai encore quelques petites choses à faire.

Le jeune homme baissa les yeux avant de se relever, il jeta un dernier œil à la tente, comme pour trouver une solution annexe mais rien…le désert. Il sortit une cigarette de sa poche ainsi que son briquet, il tapota le filtre de cette première sur celui-ci, comme un anti-stress, c’était le genre de bruit qui, à long terme, pouvait produire totalement l’effet inverse. Bon il n’allait pas rester là à attendre que les choses se passent, qu’une météorite tombe dans le camp et qu’elle le sauve de cette situation embarrassante. Il ne supportait même plus d’être comme ca, lui qui était si sûr de lui, si arrogant et maintenant il était…humain. Nul.

Tu sais où me trouver si tu veux me voir enfin si t’as besoin.

Il dénonça le matelas d’un geste de la tête et fit un sourire en coin lui montrant bien qu’il voulait parler de ce genre de travaux. Andrew lui fit un signe de tête qui servait simplement de salutation, il n’avait qu’une envie c’était de sortir de le tente et de prendre l’air, d’aller se perdre dans le désert, d’être seul comme avant.
Une fois sorti de la tente, il s’alluma directement sa cigarette, s’il aurait pu la fumer d’un coup il l’aurait fait sans hésiter mais heureusement pour ses poumons ce n’était pas possible. Il poussa un soupir satisfait avant de shooter dans une pierre innocente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A new shot   

Revenir en haut Aller en bas
 
A new shot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mégaton Shot
» Samedi 4 décembre : One shot ? / ?
» Help Screen Shot !
» I Ain't Been Shot, Mum! V3
» Vitamine [Manga/One shot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Outside • :: Camp des Renégats :: Tente de Vanille-
Sauter vers: