Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite de courtoisie [PV Carolane]

Aller en bas 
AuteurMessage
Bennett Armstrong

avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : A peine arrivé^^
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 27/05/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Visite de courtoisie [PV Carolane]   Jeu 29 Mai - 18:22

Il devait être environ 11 heures du matin. Je le remarquais presque aussitôt un jetant un coup d’œil discret à ma montre à quartz. Cela faisait environ 4 bonnes heures que je travaillais sans relâche à entretenir mon véhicule. La nuit fut assez courte. J’étais de surveillance jusqu’à 4 heures du matin avant qu’un autre traqueur daigne prendre la relève au poste où je me trouvais. Je me faisais peu à peu à cette nouvelle vie qui m’était offerte. Une certaine routine commençait à s’installer. D’un côté, c’était pas mal et ça évitait d’aller faire pétarader son arme à gauche où à droite mais d’un autre, c’était presque trop calme. Je devais être cinglé probablement. Ce n’est pas pour rien que je faisais parti du groupe des têtes brulées à Eden.

Rien de bien marquant s’était produit la veille. Pas le moindre mouvement à l’horizon. Il s’agissait d’une soirée des plus calmes. Je savais que le lendemain était une journée de repos et je n’avais aucun boulot particulier à faire. C’était donc l’occasion de jeter un œil à mon moyen de transport. Je portais un treillis militaire couleur désert et j’arborais un tee shirt noir sur le haut du corps. Bien sur, mes vêtements n’étaient pas très propres vu les tâches ingrates que j’effectuais depuis 7 heures du matin. Je m’étais levé assez tôt pour être tranquille et voir le moins de monde possible dans la rue. Ca me plaisait de faire ma vie tranquillement sans que quelqu’un puisse dire quelque chose sur mon mode de vie. Je n’avais certes pas beaucoup d’amis masculins hormis quelques connaissances faisant partie du groupe des traqueurs et les femmes faisaient preuve d’une susceptibilité accrue en cette région du monde. Bref, la sociabilité n’était pas mon fort non plus.

Je venais d’avoir effectué la vidange du véhicule. Un bac d’huile se trouvait à quelques mètres à peine. Par la suite, je nettoyais le véhicule. La dodge arborait de nouveau cette couleur noire métalisée et cela me faisait vraiment plaisir à voir. Je profitais du reste du temps pour changer quelques pièces défectueuses. Je changeais le train de pneux usés. L’indicateur d’usure sur les pneux était largement dépassé. L’éclairage faisait partie de la liste des choses à changer. Je peaufinais les phares avant méticuleusement et jetais un œil méticuleusement aux pièces que j’enlevais pour voir si elles étaient récupérables.

C’est à cet instant que je commençais à entendre du bruit non loin. C’était assez logique, je me trouvais dans une rue qui n’était pas tellement éloignée des baraquements. Impassible, je continuais ma matinée bricolage dans mon coin. Je devais en avoir encore pour une bonne heure afin de terminer le check-up complet de ma dodge charger. La sueur commençait à me peser et mon tee shirt me collait à la peau. Je détestais cette sensation pendant que je faisais ce genre de boulot. Je me demandais par moment ce que les gens penseraient en me voyant bricoler des tas de choses dans mon baraquement que ce soit du matériel pour ma voiture où encore le matériel militaire que j’avais emporté avec moi. Je n’étais pas partie les mains vides dans ce monde. Ca aurait été une grave erreur tellement les foux furieux sans aucun scrupule pouvaient attaquer à tout va en dehors de la cité.

Concentré sur mes tâches, je faisais presque abstraction du monde extérieur. Dans ma solitude, je parvenais à repenser à tout ce qui avait pu se passer dans ma vie depuis quelques années. C’est vrai, pourquoi faisais-je ce type de boulot alors que je n’aime pas la foule ? C’était une très bonne question. Mais, je devais être bon au fond malgré mon sale caractère. Des gens commençaient à se balader au loin dans la rue sans que je n’y prête attention. Je devais finir le boulot que j’avais entrepris. C’était mon côté militaire qui ressortait là. Bien sur, les conditions n’étaient pas les mêmes. J’écoutais un peu de musique grâce à mon poste en même temps. Cela rendait le boulot un peu plus agréable. Je commençais ensuite à fixer de
nouveaux phares et utilisais soigneusement mon tournevis afin de ne pas endommager le matériel. Je m’étais bien servi dans les magasins après le chaos engendré par la catastrophe. Tout le monde se servait après tout. Il fallait bien que je prenne un peu de matos pour préparer cet avenir incertain. C’est à cet instant que je commençais à entendre des bruits de pas venant dans ma direction. Je jetais un œil rapide et vis qu’il s’agissait d’une demoiselle à une trentaine de mètres. Mais, cela ne me préoccupait davantage et mes yeux étaient toujours fixés sur ce que je faisais avec mes mains, entonnant de temps en temps le refrain de la musique qui passait sur le moment. Il s’agissait de maybe tomorrow des Stereophonics, un morceau parfait pour commencer la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Visite de courtoisie [PV Carolane]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Eden • :: Les Ruelles-
Sauter vers: