Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I hate everything about you... [pv Andy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: I hate everything about you... [pv Andy]   Sam 17 Mai - 21:15

    Beaucoup de personnes se demandent comment on peut vivre dans la nature, comment on peut vivre dans un peu de civilisation, sans un peu de confort et seul avec soi-même tous les jours. Vitally vous répondrez que cela est facille, qu'il suffit tout simplement de ne faire plus qu'un avec la nature et de ne pas être trop exigeant... Cela faisait désormais pratiquement deux mois que la jeune femme vivait dans la forêt, passant ses nuits au clair de lune, regardant les étoiles pour s'endormir. Elle repenssait toujours à ce père qui l'avait un jour abandonné en plein milieu d'une forêt alors que la nuit était tombée depuis un long moment. Elle était alors âgée que de 7 ans et elle avait eu la peur de sa vie. Chaque bruit, chaque craquement de branches lui faisait monter un taux d'adrénaline. Son père avait toujours voulu pousser Vitally plus loin de ses limites, comme si il avait toujours sur qu'une épidémie allait s'abattre sur le monde et qu'elle allait devoir se débrouiller avec les moyens du bord... Autant la jeune femme avait détesté ce père autoritaire et fou, autant aujourd'hui elle était bien contente de savoir se débrouiller toute seule grâce à lui. Désormais elle avait réussi à dompter la nature, à ne faire plus qu'un avec elle. Elle était un peu un Jean mais sans son Tarzan...

    Jouant légèrement avec les plaques métaliques de son père qu'elle tenait autour de son cou, Vitally était légèrement perdue dans ses pensées, se rappellant de toutes ces choses folles que son père lui avait fait faire. Tel que l'avoir pousser dans l'eau à 6 ans pour qu'elle apprenne à nager, lui criant que c'est dans les pires moments qu'on trouve sa force... Elle en eut un léger sourire avant d'entendre un craquement de branche en bas. Assise alors sur une branche dans un arbre, Vitally baissa son regard et vit un homme à la recherche de quelque chose. Elle ne bougea pas, ne sachant pas trop si cet individu était violent où si il était l'un de ces citoyens stupides qui s'étaient avanturé dans la forêt pour faire son petit rebelle... Elle releva la tête vers le ciel quand elle sentit quelques gouttes tomber sur ses épaules dénudées avant qu'une inverse montre le bout de son nez. Elle reposa alors son regard en bas et vit que le jeune homme, enfin si on peut encore dire qu'il soit jeune, la regardait fixement. Vitally ne le quitta alors pas des yeux, n'étant pas du genre à baisser le regard devant qui que ce soit...

    "La demoiselle aurait-elle besoin de l'aide de son cavalier servant?" dit-elle sur un ton sarcastique.

Revenir en haut Aller en bas
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Sam 17 Mai - 22:33

Comme à peu près tous les deux jours, Andrew se dirigea vers la forêt mais cette fois ce fut plus tôt que d’habitude, en ce moment il voulait passer plus de temps au camp, pas par simple plaisir juste parce que c’était pour ca qu’il était là. La forêt lui permettait de s’évader, de s’éloigner de ces « confrères » et de trouver à manger, en gros le paradis sur terre. Loin d’Eden et de tout autre camp, c’était souvent le lieu pour se reposer mis à part quand les deux camps se rencontraient, comme ca lui été arrivé plusieurs fois notamment avec Sean.

Il marcha pendant quelques heures avec le fusil au bras, il ne voulait pas revenir bredouille comme hier, il avait été distrait par un autre animal et finalement il n’avait eu aucun des deux, assez ironique. C’est pendant qu’il repensait à sa mésaventure d’hier qu’il aperçut une ombre bougé à 50 mètres plus loin, sûrement une proie de taille moyenne, ca lui suffirait amplement. Andrew commença donc sa traque, essayant de garder le plus grand silence. Hélas pour lui, il marcha sur une branche morte, c’était vraiment l’erreur classique à éviter à tout prix et là il s’était fait avoir comme un débutant. Il poussa un léger soupir, cherchant l’animal du regard mais rien.
Tiens une goutte ! Il leva la tête vers le ciel et aperçut une autre forme mais cette fois humaine, il fit un pas en arrière par réflexe mais il remarqua que l’acrobate n’avait pas l’intention de lui faire du mal, sinon ca serait déjà fait, bien avant qu’il la remarque et surtout elle ne se permettrait pas de regarder ailleurs.

Quelques secondes s’écoula avant qu’il ne croise son regard, jamais vu auparavant, qui était elle ? Sûrement pas quelqu’un d’Eden, quoi qu’on voyait de tout ici, surtout des traqueurs. Il resta à la fixer attendant une quelconque explication mais à la place il se prit son ironie en plein visage, il arqua un sourcil.


Pourquoi tu te proposes peut être ?

Il lui adressa un de ses fameux sourire remplit d’arrogance et se décala légèrement vers l’arrière, il manquait plus qu’il se tape un torticolis à cause d’une femme qui se prenait pour un singe enfin une guenon. Ce qui l’inquiétait un peu plus, c’est que si elle était là haut, c’est qu’elle avait un minimum d’agilité donc ca pourrait potentiellement être une adversaire sérieuse.

Tu fais quoi là haut ? Parce que je crois pas qu’il ait beaucoup de singe dans le coin avec qui tu pourrais jouer.

AJ prit une mine presque triste pour accentuer ses propos et haussa les épaules. Il en profita pour remettre son fusil en travers de son dos, pas la peine de montrer de l’agressivité enfin pour le moment. Les choses étaient parties du bon pied, elle ne lui avait pas sauté dessus pour essayer de l’étrangler, c’est ce qu’il entendait pas bon pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Mar 20 Mai - 20:47

Son regard noir plongé dans celui du jeune homme, la jeune femme prenait son temps, regardant chaque trait de cet inconnu qu'elle voyait pour la première fois. Son fusil à l'épaule, Vitally se doutait bien qu'à tout moment elle pourrait se retrouver avec une balle dans le corps mais dans sa tête, un soldat ne tire jamais sur une personne qui avait le dos tourné puis il l'aurait déjà attaqué si il le voulait... Assez mignon dans son genre bien que ses cheveux blonds délavés lui collés légèrement au visage, Vitally pouvait aperçevoir le regard perçant du jeune homme et bien vite, elle aperçu l'arrogance se peindre sur son visage légèrement bronzé. D'où venait-il? Qui était-il? Elle s'en foutait légèrement... Tout ce qu'elle voulait c'est qu'on la laisse tranquille et puis, à quoi bon faire connaissance, ils ne se verraient surement plus et puis peut être avait-il l'intention de l'attaquer par la suite... Après tout elle avait déjà rencontrer quelques phénomènes depuis deux mois... Elle eu un sourire en attendance sa réplique remplie d'arrogance et de répartie et lui fit face bien qu'elle resta bien accroché à sa branche.

"J'ai pas l'habitude d'aider n'importe qui, encore moins un homme armé."dit-elle toujours sur son ton ironique. "Mais faudrait surement que je t'apprennes certain trucs pour ne pas faire fuire ta proie. Par exemple regarde un peu où tu mets les pieds..."

De sa branche, la jeune femme avait vu que ce bel inconnu était en chasse et qu'il avait malancontreusement marcher sur une branche... Le truc classique que Vitally n'avait pas hésiter à mettre sur le tapis Cool Son top légèrement déchiré commençé à être trempé sous cette pluie qui devenait de plus en plus abondante et le blond était dans le même cas. Au point que la jeune femme ne se génait pas à regarder les traits de son torce à travers ce tee shirt qui le collait. Des singes avec qui jouer? Vitally eu un léger rire. Elle n'allait pas mal prendre ce qu'il venait de lui lâcher au visage. Elle préfère prendre les choses à la légère dans ce nouveau monde, sinon elle aurait fait une dépression depuis longtemps...

"Non en effet... Mais tu pourrais monter, ça règlera le problème des singes..." dit-elle en perdant tout d'un coup son sourire pour voir la réaction du jeune homme avant de poser son regard en l'air et de fermer les yeux quelques instants. C'était pas très intelligent dans le sens qu'Andrew pouvait lui tirer dessus à son aise mais voilà, elle avait tendance à être dans son monde. "Puis entre nous, ce n'est pas moi qui est le plus trempé... Enfin disons juste que la vue est magnifique d'ici. Est ce un crime monsieur l'arrogant?" dit-elle en reposant ses yeux dans ceux du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Mer 21 Mai - 23:18

La jeune femme n’avait pas l’air décidé à descendre, en même temps il la comprenait, contrairement à lui elle était protégée de la pluie enfin mieux que lui qui se prenait tout en pleine face. Il passa sa main dans ses cheveux pour enlever les mèches qui commençaient sérieusement à le gêner et pouvoir la regarder, la pluie faisait encore obstacle, il était obligé de cligner souvent des yeux. AJ espérait que l’averse n’allait pas durer longtemps, même si maintenant il était mouillé et ca n’allait pas changer grand chose.

Encore une fois, elle se permit une réflexion ironique, il nota toutefois le fait qu’elle mentionne son arme, elle devait avoir évalué la situation bien avant lui : un homme armée et une femme qui pourrait très bien servir de cible. Il avait l’avantage même s’il était sûr de ne pas s’en servir n’importe comment, pour le moment le combat restait au niveau du langage et cela devait durer, d’ailleurs elle marqua un bon point en lui rappelant l’erreur qu’il avait commis en marchant sur cette fichue brindille.

Il dû baisser la tête et s’essuyer le visage, se frottant carrément les yeux avant de relever la tête vers elle, il allait bientôt choper un torticolis, et de rire en entendant sa proposition de venir la rejoindre. Monter aux arbres ne posaient pas de difficulté mais ce n’était vraiment pas son truc.
Monsieur l’arrogant ? Pas mal comme surnom mais il avait connu mieux.

Je dois avouer que la mienne non plus n’est pas mal.

Andrew lui adressa un sourire à moitié sarcastique, il pensait ce qu’il disait mais sa réflexion n’était pas là pour lui plaire mais plus pour la déranger.
Il baissa à nouveau la tête et alla se mettre sous l’arbre d’où il s’était décalé un peu plus tôt, il s’alluma une cigarette, enfin seulement après deux tentatives puis s’appuya contre le tronc.


Tu sais la terre ferme aussi c’est bien, même toi je suis sûr que tu peux y marcher sans problème…

AJ tira sur sa cigarette, essayant de la protéger au maximum de la pluie, il était déjà un peu moins exposé que tout à l’heure mais les quelques gouttes qui venaient à lui l’énervait tout de même. La poisse, il avait pas vu venir cet orage. Il poussa un soupir et regarda son état, trempé de la tête au pied, dans le même état que la jeune femme, d’ailleurs il releva la tête quelques secondes pour la regarder. Ca n’avait pas le même effet c’est sûr, enfin bref.

Tu n’es pas d’Eden, n’est ce pas ?!

Autant poser la question tout de suite et savoir à quoi s’attendre, elle n’avait pas l’air hostile mais n’importe quelle personne venant d’Eden devait être traité de la même façon. Ca serait dommage d’engager un combat maintenant.

Si c’est le cas, je me verrais obliger d’aller te chercher en haut et te faire descendre, donc dis moi non, même si c’est pas vrai.

Par rapport à d’habitude, son envie de se battre était plus faible, peut être à cause du temps, que c’était une femme et à chaque fois qu’il se battait avec une femme ca se passait mal ou peut être parce qu’il allait devoir l’agresser en premier alors qu’elle ne lui avait pas vraiment provoqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Ven 23 Mai - 19:18

La jeune femme se demandait quand est-ce qu'il allait se décider à aller se protéger en montant aussi quelques branches mais apparament il avait une dent contre les singes pour préférer rester comme un con sous la pluie qui se transformait de plus en plus en orange au lieu d'être à l'abris sous les feuilles de l'arbre. Enfin en même temps elle s'en fichait pas mal, après tout si ça lui faisait plaisir d'avoir la pluie en pleine gueule... La jeune femme était confortablement assise le dos contre le tronc, il était hors de question de descendre pour le moment, sauf si cet inconnu devenait violent. Après tout il avait peut être deux facettes de personnalités et peut être allait-il venir l'étrangler dans deux secondes... Elle se demandait tout de même qui il était. Elle se demandait vraiment si il faisait parti des renégats. Il était pas aussi sauvage que ça. Peut être était-il plutôt un membre de la relève... Dans tous les cas elle devait garder une oeil sur lui et ne pas lui faire confiance. Toute personne normalement constitué finit toujours par vous faire souffrir et Vitally n'en avait pas franchement envie, encore moins dans ce chao où tout le monde tuait tout le monde, se foutant bien des innocents qui veulent juste trouver un semblant d'équilibre... Elle eut un sourire en coin, laissant encore une fois apparaitre son sarcasme quand il lui dit que sa vue était pas mal aussi.

"C'est de loin le plan de drague le plus nul que j'ai entendu. Tu devrais faire attention, je suis capable de venir te sauter dessus si ça m'enchante."
dit-elle sur un ton légèrement plus sérieux. Après tout il était pas mal du tout et on peut pas vraiment dire que c'est dans une foret qu'on peut assouvir ses pultions quotidiennement. Elle qui avait déjà goùté au corps d'un homme depuis ses 15 ans.

Après quelques instants, elle sentit l'odeur de la nicotine lui chatouillait les narines. Tel un être humain anciennement accro à ces salopries, la jeune femme descendit quelques braches et sans qu'Andrew ait eu le temps de reculer de son tronc d'arbre, Vitally lui piqua sa ciguarette et tira une longue taff. Elle ferma les yeux, frissonant sous cette sensation qui lui avait manqué avant de rendre quand même sa ciguarette au blond bien qu'elle resta un peu près à sa hauteur, toujours sur sa branche.


"Mmmh alors si je comprends bien ce n'est pas toi qui fera Tarzan n'est ce pas?" dit-elle en faisant une petite moue avant de lever les yeux au ciel. "Ca te ferait du bien de venir dans les arbres. Au moins tu pourrais avoir ton sanglier sans marcher sur une branche." dit-elle ironiquement.

Elle fut légèrement surprise par sa question qui suivit. Si elle était d'Eden? Elle avait une tête à croire à un monde meilleur? Surtout si ce monde commence par une guerre entre deux camps qui tuent des innocents. Elle secoua légèrement la tête, trouvant cette question un peu débile mais après tout il ne pouvait pas savoir, il n'était donc pas d'Eden non plus. Mais elle n'eu pas le temps de répondre que son incconu continua. Elle en conclut alors qu'il devait être un renégat. Elle fronça les sourcils, trouvant sa réaction vraiment digne d'un mec qui aime la guerre.


"Alors t'es l'une de ces personnes qui adorent tuer les gens par simple plaisir? Bizzard tu dois pas avoir beaucoup du succès pour ne même pas réussir à tuer un sanglier... Stupide guerre avec des soldats stupides... Je suis d'Eden... T'attends quoi pour me tuer beau blond?" bien sur elle n'était pas d'Eden, préférant vivre sa propre vie et faire ce dont elle a envie mais elle avait envie de savoir jusqu'où il irait devant un citoyen...
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Dim 25 Mai - 16:30

Plan de drague ? Oula, il avait dû rater un épisode, enfin peut être pas, ce genre de chose était presque naturelle chez lui, peut être qu’il avait essayé de flirter avec elle et ne s’était même pas rendu compte. Ca venait peut être de sa réflexion sur la belle vue qu’il avait. Comme quoi on peut même plus être franc de nos jours ! Quoi ? C’est vrai il avait une belle vue, franchement quel homme n’aurait pas profité des formes de la jeune femme ? Aucun –mettons de coté le cas des homosexuels.
Andrew rigola quand il entendit qu’elle était capable de lui sauter dessus, elle se plaignait de son plan de drague mais voilà que maintenant elle venait à lui faire limite une proposition pour lui sauter dessus, proposition, qu’il aurait bien accepté. Enfin bref ce n’était pas le moment de penser à ca, Andy tu dois te contrôler.
Il valait mieux ne rien répondre, c’était plus prudent, autant pour elle que pour lui.

AJ leva la tête vers elle quand il entendit parler de Tarzan et arqua un sourcil pour ensuite lui jeter un regard noir. Ca arrivait à tout le monde de faire des erreurs, et il était sûr maintenant qu’à la première que ferait la jeune femme, il lui ferait remarqué avec un grand plaisir si du moins elle en faisait une. Pour le moment il était condamné à rester sous l’arbre, là où la pluie était beaucoup moins abondante qu’aux alentours, le mieux c’était de grimper dans l’arbre mais contrairement à elle il ne voulait pas passer pour un singe.
Foutu sanglier n’empêche ! C’était arrivé au mauvais moment et devant la mauvaise personne, enfin ca aurait pu être pire, un traqueur ?! Hop direct il se serait sûrement fait descendre. La plupart connaissait son visage et n’hésiterait pas à le shooter, il pensait bien sûr et principalement à Sean et Jill… Il devait faire plus attention à l’avenir.


Laisse ce foutu sanglier là où il est !

Dit il avec un ton de reproche. Il n’aimait pas qu’on lui rappelle ses fautes, sûrement un trop gros ego pour ca.
Sa cigarette disparue de ses doigts et c’est à ce moment qu’il se reconcentra sur la jeune femme. Il la regarda fumer sur sa cigarette et leva les yeux au ciel avant de la récupérer. Pas question de lui en proposer une après ce qu’elle vient de lui dire.

AJ avait souhaité qu’elle lui dise non, qu’elle ne soit pas d’Eden, qu’elle soit une renégate qu’il n’ait jamais vu ou encore ce genre de personne qui n’ait pas de camp voire même qu’elle lui mente. Mais non, elle fit tout le contraire, elle lui dit clairement qu’elle était d’Eden…
Il avait remarqué plus tôt sa réflexion sur le fait qu’il adorait tué, ce n’était pas vrai, il n’aimait pas tué en toute franchise, il ne ressentait rien quand il tuait quelqu’un qu’il ne connaissait pas spécialement. Certains disait qu’on s’y habitue jamais, pourtant Andrew si.

Le jeune homme continua de fumer silencieusement jusqu’à jeter sa cigarette sous la pluie, il poussa un léger soupir puis il prit Vitally par les épaules pour la descendre de sa branche –heureusement pour lui qu’elle était revenue à sa hauteur pour fumer- et la plaquer sur le sol trempé. AJ vint se mettre au dessus d’elle pour l'immobiliser et sortit son Beretta qu’il posa contre son cou.


Dommage…
Enfin tu dois savoir que je n’aime pas particulière tuer les gens mais c’est simplement une question de survie.


En effet pour lui, il fallait tuer avant d’être tuer, les renégats faisaient la même chose mais pas pour les mêmes raisons. Ils voulaient éradiquer tout ce qui trouvait autour alors que lui c’était simplement pour se protéger.

Qui es tu ?

Il ne pouvait tout de même pas lui tirer dessus alors qu’il ne connaissait même pas son nom, surtout qu’elle ne l’avait pas attaqué.

Et qu’est ce que tu fais ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Mar 27 Mai - 22:11

La jeune femme lui avait balancé le plan de drague pour la déridé mais apparament ça avait plutôt fait l'effet inverse. Elle haussa alors les épaules, après tout elle comptait pas faire ami-ami avec lui... mais il prenait les choses un peu trop au sérieux selon elle. Quoi de plus normal dans un monde réduit au néant n'est ce pas? Selon Vitally il vaut mieux toujours voir les bons côtés des mauvaises choses et cette épidémie lui laissait voir énormément de bonnes choses. Par la suite, Vitally fit un sourire procoquateur quand elle vit le regard noir du jeune homme, contente de commencer à l'irriter. Avec un peu de chance il allait bientôt piquer sa crise et partir se consoler autre part, la laissant tranquille sur son arbre avec ses singes comme il aimait le dire si souvent... Passant sa jambe de l'autre côté de la branche, elle se retrouva face au jeune homme et plongea son regard noir dans les siens. Vitally prenait un malin plaisir à lui rappeller sa pauvre petite chasse qui avait abouti à une humiliation.

"Oh monsieur commence à montrer ses crocs... Interessant..." dit-elle avec un fin sourire carnacier. "Aurais-je touché le gros ego de monsieur je n'aime pas les singes?"

Profitant plainement de la cigarette de son inconnu, elle finit par faire une moue boudeuse quand il la lui reprit. Il n'était même pas galant en plus. Franchement s'était de pire en pire les hommes dans ce monde vous trouvez pas? Enfin au moins il avait du caractère, elle n'allait pas se pleindre d'être tomber sur celui là... Et alors qu'elle fixait toujours cette cigarette qui dansait devant elle, accrochée aux lèvres du jeune homme, ce dernier la surprit en la prenant par les épaules pour la plaquer au sol. Elle serra imédiatement la machoire. Autant leur petit combat verbal avait été marrant, autant les choses commençaient à l'énerver de plus en plus. Tout d'abord elle détestait qu'on la prenne par surprise car ça lui confirmait qu'elle n'était pas sur ses gardes 24/24. Ensuite, elle détestait se sentir prisionnière et là elle l'était bien avec le sol contre son dos et ce jeune homme qui se genait pas de se mettre sur elle. Vitally n'allait pas se pleindre, tout du moins jusqu'au moment où elle sentit un métal froid se poser sur son cou. Son regard noir lui jetta des éclairs tendit qu'il lui dit que c'était uniquement une question de survie. Elle souleva du mieux qu'elle put son visage du sien de sorte que son souffle s'écrasait contre ses lèvres.


"Et tuer une personne d'Eden qui ne t'a rien fait te semble être une question de survie pour toi?" dit-elle durement. "Je vous ai tellement vue en train de tuer des gamines pour toucher les plus grands... Avoue plutôt que tu adores le goùt du sang, te sentir supérieure à tous ces petits gens sans interêt."

Dit-elle glacialement avant de reposer sa tête contre le sol. Son sang commençait à s'exiter en elle. Elle se contenait pour ne pas devenir dangereuse. Après tout elle était dans l'armée depuis ses 5 ans grâce à son père qui était colonel alors il avait de quoi s'inquiéter selon elle. Mais encore une fois, on pense que les femmes sont plus faibles que les hommes... Qui était-elle? La jeune femme arrêta de le fixer et regarda une fourmis qui passait à côté d'elle xD Elle n'avait même pas peur de cette arme contre son cou, son père lui avait mit un flingue sur la tempe plus d'une fois. A la fin on s'y habitue et on y prend plus peur... Elle refit son sourie qui avait le dont d'énerver toute le monde et le fixa de nouveau.

"Je suis la femme aux arbres voyons. Et toi qui es tu? A par cet homme qui ne sait pas retenir ses pultions meurtrières? "


Elle se demandait bien pourquoi toutes ses questions, pourquoi cet interrogatoire. Après tout il n'y avait rien d'ineterssant à savoir sur elle et en aucun cas elle avait envie de dévoiler sa vie à quelqu'un. Surement voulait-il en savoir un tant soit peu sur elle pour avoir une bonne consciense si jamais il la tuait... Ne supportant plus cette sensation de prisonnier, Vitally décida qu'il était tant de changer les choses. Sans qu'il ne s'en rend compte, elle glissa silencieusement sa main au niveau de sa ceinture et prit son couteau fétiche avant de donner un coup de genoux dans les parties intimes du jeune homme et de renverser la situation, se retrouvant désormais au dessus du jeune homme, l'empêchant d'aller se frotter ses parties pour faire partir la douleur. Elle lui fit un sourire malicieux et alla lui mordre le lobe de son oreille tout en lui tenant fermemant les deux mains.

"Tu sais si tu veux une partie de jambe en l'air, suffit de le demander. Puis j'avoue que je préfère un bon pieu que le sol pour faire ça. A part essayer d'effrayer un sanglier, que sais-tu faire bel apolon?"
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Mer 28 Mai - 0:06

C’est vrai qu’elle avait touché son ego mais pas le peine d’affirmer ce qu’elle disait, ca lui ferait bien trop plaisir.
Vitally s’énervait de plus en plus mais lui aussi, sa remarque sur le goût du sang ne fit que le blesser en profondeur. Etait il devenu si animal depuis qu’il était chez les renégats ? Peut être qu’il avait toujours été dans cet état, qu’il avait toujours été à moitié humain… Ca expliquait sa difficulté à construire une relation correctement… Non, elle le faisait douté, c’était n’importe quoi, il n’avait jamais éprouvé de sentiments de ce type. Peut être que la culpabilité face au meurtre était une chose qu’il avait dû ressentir vraiment peu de fois dans sa vie mais il avait assez de moralité pour n’avoir jamais tué d’enfant ni même quelqu’un qui n’avait rien fait. N’empêche qu’elle marquait un point en lui disant qu’elle n’avait rien fait mis à part faire parti d’Eden, il se remettait en question, AJ devenait de plus en plus un renégat et perdait son identité initiale ou du moins perdait tout ce qu’il avait appris à Eden, toutes ses années qu’il y’avait passé. Le trouble qu’il ressentait se lu dans son visage et c’est sûrement à ce moment précis qu’elle en profita pour retourner la situation… Pas si innocente que ca.

Pas de réponse à sa question sur son identité, de toute façon il n’eu pas le temps, le coup qu’elle lui mit, encore un coup bien bas, décidément fallait monter un club les filles et d’ici la fin de l’année AJ ne pourrait plus être différencier d’une fille ! Bref il poussa un bruit sourd avant de se retrouver en dessous d’elle, son arme n’avait pas bougé de sa main, la différence maintenant c’est qu’elle avait aussi le pouvoir de lui ôter la vie grâce à son couteau. Il n’aurait pas dû être aussi négligeant, la prochaine fois, il n’aura pas peur de mettre tout son poids sur son adversaire plutôt que pour finir par perdre sa virilité.

Il sentit le souffle de son agresseur contre sa joue avant de sentir le mordillement qui vint s’exercer sur le lobe de son oreille. La réflexion qui accompagna son geste fut tout aussi surprenante. C’était ce genre de réplique qui lui était propre ! Il n’avait tout de même pas rencontré son équivalent féminin ?!
Andrew resta un moment sans rien dire puis finit par soupirer amusé, il lui avait fait des menaces de mort et voilà qu’elle était entrain de lui mordiller l’oreille, si seulement toutes les femmes pouvaient réagir comme elle, bon le truc qui clochait c’est qu’il avait toujours un couteau à proximité de sa gorge.
Le jeune homme vint coller sa joue contre la sienne pour lui souffler à son tour quelque chose au creux de l’oreille :


Je sais faire beaucoup d’autres choses.

La poigne de la jeune femme n’était pas assez forte pour qu’il n’arrive pas à se dégager même s’il remarqua qu’elle était hors norme, ce n’était sûrement pas une simple civile comme elle l’avait insinué tout à l’heure de plus les civils ne se trimballaient pas en forêt.
Il réussit à décoller son poigné du sol et sa main vint lui caresser la joue avant que son pouce ne descende sur ses lèvres pour les détailler, ils étaient maintenant face à face, AJ lui adressa un de ses sourires sûr de lui et tellement arrogant avant d’approcher ses lèvres des siennes et de profiter que la jeune femme se concentre sur ce qui se passait juste devant elle pour dégager son autre poignée et pointer à nouveau son arme sur la gorge. Il émit un léger rire avant de s’écarter du visage dont il était si proche il y’a peu de temps.


J’ai vu mieux aussi comme plan de drague tu sais…

Il allait s’en souvenir de cette journée, à jouer à la lute avec une femme dans la boue, la pluie qui lui tombait dessus, enfin ca va depuis que Vitally était au dessus de lui, elle le protégeait un peu plus, un des avantages.
AJ détourna son regard du sien pour le baisser vers le corps de la jeune femme qui se dressait au dessus de lui, c’est sûr que certaines pulsions ne tarderaient pas à se faire sentir à certains niveau mais pour le moment il pouvait se contrôler et réussir à rendre la situation plus équitable… Même s’ils étaient maintenant tous les deux coincés.


On fait quoi alors ?!

Il avait son arme sous sa gorge, elle avait son couteau sous sa gorge, ca aurait pu être sympa s’il ne pleuvait pas et si un picnic les attendait un peu plus loin, ah et aussi s’ils faisaient parti du même camp, bref l’utopie complète.

On peut toujours s'entretuer si ca te tente.

Andrew lui adressa un nouveau sourire amusé, il n’avait pas peur de mourir, du moment qu’il mourrait pour une cause et surtout pas seul, lui était sûr d’avoir le réflexe d’appuyer sur la détente si jamais elle tentait quoi que ce soit mais l’inverse avait peu de probabilité d’être vrai. Round 1 : l’arme à feu gagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Mer 28 Mai - 16:46

La jeune femme était fière d'elle tout simplement parce qu'elle arrivait à perturber son bel inconnu. Il n'est pas difficile de savoir que ce dernier réfléchissait à ce qu'il était vraiment sous les paroles glaçantes de Vitally et cette dernière adorait remettre les gens en question. Après tout, elle a beau être quelqu'un de solitaire, Vitally veut tout simplement lui faire comprendre qu'il commençait à devenir un vrai animal en tuant tout ce qui bougeait. Elle était agressive mais pas une meurtrière à l'inverse de son inconnu apparament. Pourtant elle sentait qu'il devait encore avoir une part d'humanité, qu'il avait toujours cette partie qui détestait tuer pour le simple plaisir. Ce n'est pas pour rien qu'elle n'utilisait que rarement son arme à feu. Elle tue uniquement quand elle se sent en danger et avec lui, bien qu'il restait sauvage, elle se sentait plutôt à l'aise, sentant qu'il devait avoir beaucoup de points communs avec elle. Tout du moins c'est ce qu'elle pensait. Après peut être était-il vraiment un monstre et qu'il tuerait une petite fille de 5 ans simplement pour sentir le sang gicler sur son visage. Il restait silencieux, comme si ses paroles l'avaient touché. Pourtant il ne faut jamais croire une inconnue, encore moins Vitally qui parle pour le plaisir de blesser les autres pour se sentir forte dans ce monde pourris.

"Tu as perdu ta langue beau blond?" dit-elle malicieusement. "Qui es tu vraiment. Tel est la question!"

Se retrouvant désormais sur le corps du jeune homme, Vitally ne se genait pas pour mettre tout son poids sur lui. Elle savait parfaitement qu'il n'aurait pas énormément de mal à rechanger les sitations avec son petit 50 kg tout mouillé alors elle comptait bien le tenir le plus fermement possible contre le sol. Leurs corps enveloppés dans une boue, Vitally détaillait chaque muscle du torce d'Andrew qu'elle pouvait apercevoir à travers son tee shirt qui ne ressemblait plus à grand chose. Elle remerciait la pluie de lui donner un tel spectacle. Elle fantasmait toujours sur les hommes habillés trempés, encore plus avec un peu de boue sur le corps. Puis c'était bon pour la peau xD Elle avait une arme à feu contre son cou mais elle n'y prétait pas attention. C'était devenu tellement banal... C'était d'ailleurs assez dangereux car Vitally oubliait à quel point elle se mettait en danger mais quand elle plongeait son regard dans ceux du jeuen homme, elle savait qu'il ne tierait pas sans avoir une bonne raison et pour le moment, elle ne lui avait encore rien fait... Lorsqu'il vint coller sa joue contre la sienne, Vitally ferma les yeux quelques instants pour mieux sentir ce contact. Elle se mordilla la lèvre inférieure quand elle entendit sa réponse Tout comme elle, le jeune homme savait quoi répondre pour l'émoustiller et lui donner quelques idées peu catholiques...

"Entre ce qu'on dit et ce qu'on fait... "

Dit-elle toujours sur un ton sarcastique. C'est vrai, elle avait vu tellement d'hommes avec une grande gueule mais avec rien dans le slip qu'elle se demandait si il était dans la même catégorie ou pas... Elle espérait que non parce qu'il commençait à la mettre dans un état second, dans un état de désir et il vaut mieux pas la ramener sur terre à ce moment là sans avoir été jusqu'au bout... Mais bien qu'elle tenait fermement son poignet, il réussi à se détacher et alors qu'elle s'attendait à ce qu'il la plaque de nouveau contre le sol ou qu'il lui donne un coup pour se venger, Vitally sentit sa main se déposer sur sa joue humide. Elle ferma quelques secondes les yeux et quand elle les ouvrit, elle vit les lèvres d'Andrew s'approchaient des siennes. Apparament il en avait aussi dans le slip. Mais alors qu'elle attendait après ses lèvres, pour dire de se prendre un peu de plaisir, Andrew lui fit un sale coup et profita de son moment de distraction pour coler de nouveau son arme contre son cou. Vitally serra fermement sa machoire, n'aimant pas qu'on joue avec elle. Et de plus pour lui ressorit la phrase qu'elle lui avait craché dans la gueule quelques minutes plus tôt mais elle ne comptait pas se laisser faire aussi facillement, encore moins au près de lui...


"Pourtant tout ton corps dit le contraire..." elle passa sa langue sur ses lèvres et commença à se frotter contre le corps du jeune homme, privilégiant la partie intime du beau blond. Elle savait comment s'y prendre pour faire tourner un homme en bourique... "Surtout tes yeux qui ont tendance à descendre vers ma poitrine. Mais je ne peux rien dire. J'avoue qu'un homme à terre sous mon contrôle, mouillé et avec pleins de boue sur lui me fait de l'effet. Mais malheureusement tu as tout dans la gueule et rien dans le slip. Comme tous les hommes de ce monde apparament." elle soupira légèrement, comme si c'était la fin du monde bien qu'elle s'en foutait légèrement. Après tout il n'y a pas que le sexe dans la vie, survivre est beauocup plus important.

Toujours couché l'un sur l'eau... Toujours cette pluie qui s'écrasait sur leur corps à moitié nue... Toujours ces deux armes sur le coup de chacun... Oui ils étaient vraiment coincé et quelque chose lui disait qu'aucun des deux n'avait envie de désarmé le premier... Après tout c'était un signe de faiblesse... "Je suis d'Eden... Pourquoi tu ne me tues pas? Aurais-tu encore un peu d'humanité en toi? Ou est-ce une part de faiblesse pour toi? De ne pas savoir tuer une citoyenne modèle?" dit-elle ironiquement. Elle était loin d'être une citoyenne, pour elle ca fait longtemps que ce mot la n'existe plus dans ce monde mais y a toujours des gens qui veulent retrouver leur équilibre d'autre fois... Au détriment des autres... "On est pas à arme égale je te ferais remarqué... " elle retira son couton de la gorge d'Andrew et la remit contre sa ceinture et soupira légèrement. "Tu ne m'as rien fait alors je vais pas te tuer... A toi maintenant de me montrer si tu es un connard de renégat ou si tu es resté toi même..." et la jeune femme plongea son regard dans celui d'Andrew, posant ses mains de chaque côté de sa tête, attendant après sa réaction. Plus facille que ça, il n'aurait pas pour tuer une personne... Suicidaire? Non juste un peu trop sur d'elle...
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Mer 28 Mai - 23:26

Sa main trembla un instant, un simple instant qui le trahis, les mouvements provocateurs qu’elle venait de faire, ne l’avait pas laissé indifférent, d’ailleurs qui serait resté indifférent ? Elle était belle, avait de la répartie, de l’intelligence et avait ce coté sauvage qu’Andrew appréciait tellement chez les femmes, bref tout pour plaire sauf qu’elle était son ennemie.
Ses pensées s’arrêtèrent de s’égarer vers des pensées peu catholiques quand elle lui envoya en pleine face qu’il n’avait rien dans le pantalon, il fronça les sourcils. D’un coté il savait bien que c’était juste pour le provoquer, tout le monde savait à quel point les hommes était susceptible dès qu’il s’agissait d’un endroit assez bas de leur anatomie, endroit adoré par les genoux de femmes…
Andrew ne répondit rien, il attendait une suite, un mouvement, une solution qui se dégage à l’horizon mais au lieu de ca, la jeune femme ne fit qu’envenimer les choses. Pourquoi ne pas la tuer ? C’est vrai ca, peut être pour ne pas avoir d’éclaboussure de sa tête sur lui ?! Non, il n’avait pas le cœur à tuer une femme qui se disait citoyenne en plus –douteux- mais elle n’était pas un soldat, elle ne combattait pas pour Eden et donc ne combattait pas contre lui.


L’humanité ne sert qu’à se faire tuer.


Il avait très bien pu le constater par le passé quand il avait vu des jeunes mourir alors qu’ils venaient de rentrer chez les traqueurs ou les renégats, ils faisaient parti de ce genre de personne à hésiter avant de tirer, quelque chose qui ne pardonnait pas surtout pour un soldat en face d’un ennemi. Maintenant il se retrouvait un peu dans la même situation, sauf qu’elle n’avait pas tenté de le tuer… Pas encore…
C’est quelques secondes après ses pensées qu’elle enleva le couteau de sous sa gorge s’accompagnant d’un bon sarcasme. Elle avait raison c’était ca le pire. Il n’arrivait plus à faire la différence entre le rôle qu’il jouait et lui même. En revanche il n’avait jamais été quelqu’un de réellement humain, ceux qu’on croise dans les rues d’Eden, il était comme né pour combattre mais de quel coté ?


Le canon de son arme se décolla de la peau de Vitally et il alla la ranger dans son holster sous son bras gauche, effleurant sa poitrine par la même occasion. Ce n’était pas prémédité même en même temps ca correspondait bien à son comportement arrogant qu’il –fallait l’avouer- aimer avoir avec elle.

C'est vrai que te tuer ne me rapporterait rien mais...

Il eu un sourire en coin qui pouvait présager rien de bon, Andrew laissa le silence s’installer du moins pendant quelques secondes, avant de la prendre à la gorge, sans pour autant la serrer puis de glisser sa main dans ses cheveux et de tirer sa tête vers elle pour l’embrasser sans douceur.
AJ retira ses lèvres des siennes avec un sourire satisfait.


Je suis un connard de renégat !

L’homme prit la main de son interlocutrice, proche de sa tête et la descendit au niveau de son entre jambe, il la fit mettre carrément sa main dessus. C’est sûr que depuis tout à l’heure et grâce à ses mouvements très…passons… sa virilité c’était quelque peu développée.

Et contrairement à ce que tu racontes, j’en ai assez dans le pantalon !

Il retira sa main de la sienne, espérant qu’elle n’ait pas la mauvaise idée de s’en prendre à nouveau à cette partie de son corps. Les femmes, on dit que les hommes pensent qu’à ca mais les femmes y pensent aussi même si c’est pour d’autres raisons.
Andrew descendit rapidement son regard, non pas pour regarder sa poitrine cette fois mais sa main à l’endroit fatidique avant de relever la tête vers elle en arquant un sourcil du genre « alors ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Jeu 29 Mai - 19:17

[dsl si c pourri mais mon ordi a beugé du coup il a pas enregistré ma première réponse donc du coup je fut moins motivé pour la refaire xD Enfin j'espère que ça te convient tout de même ]

Elle qui pensait qu'elle allait encore passé une journée à se chercher de la nourriture, à chasser des sangliers ou autre, elle était bien contente de se divertir avec ce jeune homme. Surtout que ça devenait de plus en plus interessant entre eux. Pas qu'elle cherchait absolument un homme pour calmer ses hardeurs mais tout simplement parce que ça faisait du bien de temps en temps de rencontrer une personne qui vous ressemble sur plusieurs points et ce jeune homme avait l'air d'avoir un peu près le même comportement qu'elle, tout du moins au niveau de sa répartie et de ses pultions sexuelles. Il n'avait pas peur d'appeller un chat un chat et ça, Vitally adorait... Quoi de mieux que la franchise et les attaques verbales? De plus la jeune femme découvrait qu'il n'était pas aussi stupide que les autres hommes qu'elle avait rencontré, en mettant entre parenthèse ce jeune homme qui l'avait soigné son poignet avant de la traiter de garce... Elle se demandait d'ailleurs ce qu'elle avait pu faire... Sans doute aurait-il préférer recevoir une balle dans le dos... Enfin elle secoua légèrement la tête et même si elle trouvait Andrew assez intelligent, elle n'était pas pour autant d'accord avec lui. Faut dire aussi qu'elle avait un esprit contradictoire et qu'il suffisait qu'une personne dise blanc pour qu'elle dise noir... Tout dépend aussi la personne avec Andrew, elle n'avait pas envie de perdre sa fierté...


"Je suis pas d'accord... Serte le mot humanité ne veut plus dire la même chose qu'avan.. Il est devenu un prétexte pour tuer les gens mais sans humanité on serait des bêtes sauvages qui se tueraient pour avoir le morceau de viande de l'autre... Mais j'imagine que tu ne peux pas comprendre, on peut pas dire que les renégats sachent encore ce que Humanité veut dire... "


Sa petite théroie finie, la jeune femme leva légèrement la tête quand elle entendit un orage éclatait quelques kilomètres plus loin. Elle adorait les orages, depuis toute petite elle avait le bouche ouverte quand elle regardait les éclaires s'abattrent au sol. Mais elle reposa son regard sur son inconnu dont elle ne connaissait toujours pas le nom, sentant toujours le métal froid contre son cou. Allait-il la tuer? Vitally trembla légèrement. Elle avait beau être une femme forte, avoir une arme collé sur vous ne vous laisses pas longtemps de marbre, encore moins quand vous êtes sans défence. Mais bizzarement elle savait qu'il n'allait rien faire... Et c'est ce qu'il fit en rangeant son arme... Elle fu soulagé mais ne montra rien du tout, soulagée de savoir qu'il y avait encore des bonnes personnes dans le camp adverse de la citadelle. Enfin après peut être allait-il la tuer une fois qu'elle aurait le dos tourné. Après tout son père lui a toujours dit de ne faire confiance à personne, citant une phrase de victor Hugo : "la moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traitre." Mais le mais d'Andrew ne la rassura pas du tout, se demandant bien ce qu'il allait faire encore celui là. "Mais?" elle fornça les sourcils et fit un léger bond quand elle sentit ses mains autour de son cou. Ca y est, il allait l'étrangler... Elle contracta tout son corps, l'empêchant ainsi de bouger et posa ses mains sur les siennes et alors qu'elle allait les lui retirer de sa gorge, les mains d'Andrew monta pour aller se perdre dans ses cours cheveux bruns. Elle fut septique au début avant de se détendre sous ces petites caresses et alors qu'elle fermait de plus en plus ses yeux, elle les ouvrit de nouveau quand elle sentit ses lèvres contre les siennes pour un baiser plus que sauvage. Bien sur la jeune femme y répondit, après tout pourquoi se priver? Surtout qu'il savait quoi faire avec sa langue apparament... Elle se mordilla la lèvre par la suite à sa réplique et se coucha sur son corps, allant déposer des baisers fiévreux dans son cou, jouant de temps en temps avec sa langue.

"Mais qui a dit... que j'aimais pas... les connards?" dit-elle entre chaque baisé qu'elle lui donnait dans le cou. Vitally se rassit ensuite sur le jeune homme et lui donna un coup dans le ventre, redeveant la jeune fille froide. "Mais ne me touche plus sans ma permission à moins que tu veuilles que j'ailles redonner un coup à tes bijoux de familles." dit-elle fermement. Chiante? Elle?

Mais alors qu'elle venait de finir à peine sa phrase, le jeune homme lui prit la main et alla la déposer sur son entre jambe. Vitally fronça les sourcils, surprise par ce geste. C'est pas tous les jours qu'un homme l'invite aussi franchement à déposer ses mains sur sa virlité. Elle n'était pas génée, juste surprise de se rendre compte qu'il avait de plus en plus de points communs avec elle et que de plus, elle lui faisait de l'effet. A cette pensée, un sourire fière d'elle se dessina sur ses lèvres et voulant faire monter un peu plus son désir, la jeune femme commença à caresser son petit soldat à travers son jeans. Rien de bien sérieux mais elle savait que ça pouvait déjà faire un peu d'effet, surtout avec ses mains à elle...

"Je suis du genre à croire uniquement quand je vois..."dit-elle sur un ton mi-malicieux et mi-coquin. Désormais le jeune homme l'avait mit en état de désir et d'exitation alors il allait devoir aller jusqu'au bout. Elle déteste ne pas terminer quelque chose bien que d'un autre côté, cela mettrait de l'électricité entre eux si ils n'allaient pas plus loin pour le moment et ça permettrait d'avoir des retrouvailles suavages... Mais après elle comptait peut être ne plus le revoir, après tout elle ne restait jamais bien longtemps dans une même région... "Pour un plan de drague minable, je trouves que tu y mets beaucoup de volonté monsieur l'étalon..."

Sans prévenir, elle alla déposer sa langue sur les lèvres d'Andrew, les lui caressant quelques instants avant d'introduire sa langue dans sa bouche, allant chercher la langue du jeune homme pour commencer un danse plus que sensuelle. Elle n'y allait pas non plus en douceur, elle n'avait d'ailleurs jamais connu la douceur depuis toute petite alors... Après quelques minutes, elle retira sa langue mais laissa ses lèvres sur les siennes, prenant la parole par la même occasion.
"Tu crois que je pourrais m'introduire dans ta tante sans me faire tuer? Ou monsieur compte se défiler ou laisser ses copains me tuer?" c'est vrai qu'en allant dans le camp des renégats, elle se jetait dans la gueule du loup mais après tout, elle avait déjà combattu toute seule contre 5 hommes alors il y avait toujours moyen de s'échaper au pire... C'est juste qu'elle n'avait pas franchement envie de le violer par terre avec cette boue Cool bien que ça le rendait sexy... A son tour, Vitally prit la main du jeune homme et l'aida à s'introduire dans ce qui restait de son jeans, voulant qu'il sente dans quel état il était occupé de la même aussi... Elle garda ses yeux dans ceux d'Andrew, attendant sa réaction...

"Et dire qu'il y a 5 minutes, tu m'aurais tuer en sachant que j'étais d'Eden..."
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Jeu 29 Mai - 23:15

Ce n’était pas que les renégats ne puissent pas comprendre ce qu’était l’humanité, c’était juste lui, il ne voyait pas l’intérêt d’en faire preuve et il avait la même vision des choses alors même qu’il n’était encore qu’à Eden. Ca ne devait pas venir –que- des renégats, c’était aussi lui, comment il avait grandit, les gens qui l’avait rendu comme ca, après tout il n’avait rien connu d’autre alors à quoi bon tester de nouvelles manières de fonctionner. Encore s’il était comme Quentin mais ce n’était pas son cas, il faisait parfois preuve de gentillesse, il ne laissait pas mourir certaines personnes ou ne tirer pas une balle dans le dos, c’était gentil ca non ? Peu importe, il ne changerait pas, simplement parce qu’une Edenienne lui faisait la morale.

La jeune femme continuait de jouer avec Andrew, il ne pouvait pas nier que ca lui déplaisait et même s’il le faisait une autre partie de son corps aurait totalement prouvé le contraire. Hélas le moment fut de courte durée puisqu’elle se redressa, non pas pour enlever son haut et qu’Andrew puisse profiter de ses formes, mais pour le frapper au niveau du ventre. Ca va elle n’avait pas non plus une force herculéenne et les frappes à ce niveau était beaucoup moins douloureuse que plus bas. En gros c’est à peine s’il sentit quelque chose. Il écouta la raison pour laquelle elle l’avait frappé et arqua un sourcil, comme si ca lui avait déplu peut être, non seulement elle avait prolongé son baiser mais en plus elle en avait rajouté… Ah les femmes.
Ah les femmes sont pleines de surprise serait plus correcte parce que la suite, le mit en incompréhension, en à peine 5 minutes, elle avait changé de comportement avec lui, maintenant sa main s’amusait à l’excitait encore plus et s’amuser était bien le verbe. Le sourire qui était sur le visage de son interlocutrice confirmait.

En entendant qu’elle ne croyait que ce qu’elle voyait, il poussa un soupir amusé, qu’est ce qu’il pouvait y faire ? Il n’allait quand même pas lui faire un strip-tease dans la boue même s’il était sûr qu’elle ne dirait pas non. Il la connaissait depuis peu mais il la connaissait assez pour savoir qu’elle genre de réaction elle aurait à cette proposition qu’il ne ferait JAMAIS.

Il esquissa un sourire en sentant la langue de Vitally s’amuser avec ses lèvres avant de prolonger le jeu qui s’était imposé à leurs deux langues depuis peu. Ca fait longtemps qu’il n’avait pas embrassé une femme et sûrement le simple fait de faire ca, aurait pu le mettre dans un état second, heureusement que les choses se sont passe dans l’ordre inverse. Son ex-ennemie et peut être sa future amante lui posa une question, un question à laquelle il fallait réfléchir et bien sûr, dans certaines conditions comme celles-ci, c’était vraiment compliqué.


Il pleut, personne n’a l’idée de rester sous la pluie. Dit-il avec amusement.

Andrew vint effleurer les lèvres de la jeune femme avant de sentir qu’elle guidait sa main dans son jean, au moins il constata qu’ils étaient quitte maintenant. A cette sensation, il ne put se retenir de l’embrasser brusquement émettant une légère pression au niveau de son intimité.

Peut être… Mais il y’a 5 minutes, les choses étaient totalement différentes… Si tu veux on peut reprendre ce petit jeu à moins que…

AJ prit la jeune femme par la taille pour la faire rouler sur le coté et se retrouver maintenant sur elle, il alla effleurer son nez avec le sien laissant aller son sourire arrogant sur ses lèvres puis continua sa phrase :

…ma tente soit toujours aussi intéressante à tes yeux et que tu n’ais pas peur d’y rentrer.

Le jeune homme laissa vagabonder sa lèvres inférieure sur sa joue avant de descendre dans son coup et de lui donner quelques baisers laissant entrevoir une autre fin que celle prédit au départ. Son regard revint au sien puis descendit tout le long de son corps.

Néanmoins il y’a une condition…

Sa main se mit sur son ventre et remonta doucement vers sa poitrine, prenant soin de ne pas la toucher, pendant qu’AJ se plongea à nouveau dans son regard.

Il me faut ton autorisation pour te toucher.

Sa caresse s’arrêta nette et sa main se décolla du corps humide de Vitally. Ses lèvres se mirent à quelques millimètres des siennes, affichant toujours ce sourire arrogant et si agaçant.

A toi de voir !

Sans prévenir le jeune homme se détacha de son corps et se releva, il était trempé, plein de boue mais quelque part ca en valait la peine. Il lui lança un dernier regard avant de se diriger vers le chemin inverse qu’il avait pris tout à l’heure, soit en direction du camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Sam 31 Mai - 14:09

Personne s'amuse à rester sous la pluie? Pourtant ils étaient bien occupé de se chercher depuis déjà une bonne demi heure sous cette pluie qui n'avait pas l'air de vouloir disparaitre pour faire revenir le soleil. Enfin ce n'est pas Vitally qui allait se pleindre, elle adorait la sensation des goùtes froides qui s'écrasaient sur son corps chaud et puis ça lui permettait de deviner les courbes de son futur joué... Oui parce que Vitally avait beau aimer la répartie du jeune homme, il n'était rien d'autre qu'un simple jouet pour elle. Hors de question que la jeune femme s'attache à une personne, et encore moins à cet homme qui avait un aussi sal caractère qu'elle. Enfin elle était contente de savoir qu'il était possible d'aller dans sa tante sans se faire attaquer. Elle était légèrement folle dans sa tête de vouloir entrer dans le camp des renégats mais mais la jeune femme adorait se lancer de nouveau défi et puis c'était aussi l'occasion de leur piquer deux-trois trucs pour dire de ne pas mourir de faim ou de mourir de froid car les nuits étaient tout sauf chaudes...

"Au pire je te kidnapp en te mettant un couteau sous la guorge... Ils ne voudraient tout de même pas perdre un bon soldat et sexy par la même occasion n'est ce pas? "

La jeune femme laissa échaper un léger gémissement quand le jeune homme lui fit une légère pression au niveau de son intimité. Ca faisait déjà quelques temps que Vitally n'avait plus eu de relation, ne trouvant pas le sexe comme une chose primordiale dans ce nouveau monde, alors du coup un rien pouvait la mettre dans un état d'exitation... Puis Andrew avait l'air de savoir bien utiliser ses doigts, chose que Vitally ne pouvait pas contredire, tout son corps la trahissait. Bref elle commençait légèrement à perdre le contrôle, se laissant petit à petit abandonner dans les bras de son inconnu. Ses mains allèrent se déposer sur la nuque du jeune homme quand il vint l'embrasser sauvagement, accentuant le baiser avec sa langue et l'approfondissant. Reprendre leur petit combat verbale? Vitally lui fit un sourire provicateur. Il ne savait pas encore ce que c'était de coucher avec elle. Qu'elle soit beaucoup plus câline ou pas, elle gardait son caractère de merde et ne comptait pas devenir plus gentille avec lui. Plutôt mourir que de perdre sa garce face à Andrew. ELle ne devait aps oublier qu'il était un renégat et qu'il pouvait avoir des réactions agressives à tout moment. Elle plongea son regard noir dans les siens et déposa son frond contre le sien.

"Mais qui a dit que je n'allais pas faire les deux en même temps? " elle frôla alors légèrement ses lèvres, rien de bien sérieux, voulant un peu jouer avec ses nerfs. Elle recommença ce petit jeu plusieurs fois avant de le fixer de nouveau, passant une main dans ses cheveux blonds qui lui collaient au visage. "Si je te demandes d'aller sous ta tante, c'est pas pour changer d'avis deux secondes plus tard. Je comptes bien aller jusqu'au bout, à moins que monsieur ne se sent pas capable de tenir la cadance..." dit-elle sur un ton sarcastique et provocateur. Vitally adorait le provoquer, tout simplement parce qu'à son tour, il lui renvoyait à la balle dans son camp avec un petit pique bien placé.

La jeune femme ferma ensuite les yeux pour mieux sentir les lèvres d'Andrew sur son corps. Elle se mordillait de temps en temps la lèvre inférieure pour ne pas gémir une nouvelle fois. Il allait bîentôt la rendre dingue et si il continuait ainsi, elle n'allait surement pas attendre d'arriver sous sa tante pour prendre possession de son corps. Se retrouvant de nouveau en dessous d'Andrew, ses mains descendire dans son dos, les faisant glisser sous ce qui restait de tee shirt et lui caressa sensuellement sa chute de reins. C'était de loin la partie préférée de la jeune femme après sa virilité bien entendu Rolling Eyes Mais il y avait une autre partie que l'apatride adorait... ses petites fesses... Vitally glissa ses mains au niveau de ses fesses et les lui pinça légèrement, le fixant pour voir sa réaction. Mais elle fronça les sourcils quand il lui dit qu'il y avait une condition. Elle détestait les conditions, tout comme les règles...

"Quoi encore? Faut que je ne dises rien à ta petite maman?" dit-elle sur un ton sarcastique.

Mais elle fut soulagé quand il termina sa phrase et un sourire coquin se dessina de nouveau sur ses lèvres. Pour lui faire comprendre qu'il avait désormais le droit de mettre ses mains où il voulait, Vitally lui prit ses mains qui commençèrent à se retirer de son corps et alla les placer sur sa poitrine. Au moins là désormais il savait qu'il avait la permission d'aller où il voulait sur son corps. Son regard sur d'elle fixait toujours le regard d'Andrew avant d'aller écrasser violement ses lèvres contre les siennes pour l'embrasser.

"Je pensais que tu étais du genre à te foutre des règles à en faire qu'à ta tête... "

Vitally le regarda par la suite se relever pour commence rà partir en direction de son campemet surement. La jeune femme le regarda quelques instants, reprenant un peu ses esprits avant de se lever à son tour et de le suivre avec une certaine distance, regardant un peu autour d'elle. Elle avait beau vouloir abosulement être sous sa tante, elle ne lui faisait pas pour autant confiance et peut être que ses copains l'attendaient patiemment avec sa proie...

"Qui me dis que c'est pas un piège... T'es un renégat après tout, on ne peut pas vraiment faire confiance à tes paroles... Enfin au moins tu as trouvé mieux qu'un pauvre sanglier pour te libérer de tes désirs..."

Dit-elle sur un ton ironique avant de le ratrapper et de coller sa poitrine contre le dos du jeune homme. Elle passa ses mains autour de sa taille et alla les poser sur sa virilité, faisant une petite moue en le sentant plus trop en forme.

"Faudrait peut être arriver sous ta tante avant qu'il ne reste plus rien, j'ai pas vraiment envie d'y passer toute la nuit" elle alla déposer un baiser dans son cou. Autant il y a deux secondes elle se demandait si aller chez lui était une bonne idée, autant maintenant elle avait envie d'y aller le plus vite possible avant que leur désir mutuelle disparaisse...
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Johnson

avatar

Nombre de messages : 1103
Age du perso : 29 ans
A Eden depuis : Toujours
Humeur : Hargneuse
Date d'inscription : 25/04/2008

• Log Book•
About Love:
Relationship:
Esprit de combativité:
200/100  (200/100)

MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   Sam 31 Mai - 18:10

Tout en continuant de marcher il entendit la réflexion assez intelligente de la jeune femme, normal qu’elle se méfie, il était loin d’être un ange mais en même temps ce genre d’idée qu’elle venait de mentionner ne lui serait jamais venu à l’esprit. Déjà parce qu’il n’était pas du tout du genre à partager, si jamais elle pensait qu’elle la ramenait pour faire plaisir à d’autres hommes que lui et de deux parce que malgré sa froideur et peut même sa méchanceté il ne ferait subir ca à personne.
Il s’arrêta net, sa réflexion l’avait troublé et énervé, ca aurait pu être le sarcasme sur le sanglier mais non, même si elle était une inconnue, il n’aimait pas qu’il pense ca de lui, ca le ramenait au même niveau que ceux qui l’avaient élevé donc très bas.


Rien.

C’est vrai, rien ne lui garantissait qu’il n’allait pas l’emmener dans la gueule du loup, sa parole ne servait strictement à rien. Il allait se retourner vers elle quand il la sentit dans son dos, carrément collé à lui, il baissa la tête voyant ses main à l’endroit primordiale de son corps et soupira amusé.
Il était loin de ne plus être excité mais c’est sûr que rentrer au campement n’avait rien qui donnait envie, surtout que ca lui imposait des bonnes minutes de marche.
AJ se retourna face à la jeune femme, empoignant les fesses d’une femme, il la força à se coller à lui, surtout au niveau de leur bassin. Il plongea son regard dans le sien avant de lui voler un baiser enfin un peu plus qu’un baiser.


Je ne suis pas le seul à vouloir me libérer de mes désirs il me semble…

L’homme passa sa main sur son bas ventre, laissant sa main au dessus de son pantalon et lui la regarda avec arrogance. Pas question qu’elle prenne le dessus sur lui surtout quand il s’agissait de s’envoyer en l’air. En pensant à ca, il se dit que s’ils en arrivaient jusque là, ca allait sûrement tourner en un duel plus ou moins sensuel. Chose qui lui donnait encore plus envie.

Sa joue se colla à la sienne pour qu’il puisse venir passer ses lèvres sur son oreille et venir lui mordiller le lobe de celle-ci, il descendit rapidement ses baisers dans son cou qui étaient beaucoup moins superficiels que tout à l’heure. Cette fois ils se voulaient plus sauvage et oppressant lui montrant que son envie ne s’était pas arrêtée en si bon chemin.


Tu crois toujours que tu vas y passer toute la nuit ?

Il colla un peu plus son bassin au sien, elle pouvait maintenant sentir que rien n’était définitivement parti de leur échange de tout à l’heure. Sa main toujours positionnée sur ses fesses les serra avant de s’en aller pour remonter dans le creux de ses reins.
AJ s’occupait de son cou avec attention en se disant qu’il ne pourrait jamais se décoller d’elle vu comme il était parti en ce moment. Il fallait absolument régler ce problème, l’emmener au camp impliquait des risques et aussi des complications, c’est sûr qu’une fois dans la tente il oublierait jusqu’à même le sens du mot risque mais pour faire ressortir Vitally, les choses allaient se faire plus dangereusement. En pesant le pour et le contre, il ne voyait pas de raison valable de l’emmener au campement.
Il revint aux lèvres de la jeune femme dont il prit possession sans ménagement avant de la faire reculer jusqu’à un massif rocheux, il la plaqua sur la pierre la plus plate, elle était un peu plus grande que lui donc c’était parfait. Sa langue cessa de jouer avec la sienne pour que ses lèvres puissent prendre le relais et effleurer celles de la jeune femme.


T’as le choix…
Soit tu prends le risque de venir jusqu’au campement soit…


Andrew arqua un de ses sourcils pour lui laisser sous entendre ce qu’il voulait dire soit rester ici. De toute façon ils étaient déjà mouillé et assez boueux, aller dans la tente ne changerait pas grand-chose mis à part pour leur intimité du moins si on aimait pas les que les moineaux soient curieux. Il l’embrassa sur le menton avant de faire de même sur chaque lèvre, faisant bien attention à ce qu’elle ne reprenne pas possession de ses lèvres, il voulait une réponse à avant de continuer quoi que ce soit et il comptait bien influencer sa réponse d’ailleurs.
Sa main se glissa sur l’intimité de l’Edenienne et la caressa doucement pendant que son sourire se faisait de plus en plus arrogant, il ne pouvait pas cacher le plaisir qu’il avait à la perturber un minimum dans sa réflexion.


Soit on fait ca, ici comme de vrais bêtes. A moins que tu ne sois pas capable de suivre le rythme.

Il rigola un peu, il venait de lui retourner sa réflexion de tout à l’heure, si elle comptait s’en sortir sans qu’il ne dise rien à chaque fois elle se trompait lourdement. Le jeune homme passa sa main dans ses cheveux avant de venir l’embrasser sur la joue puis de coller son corps contre le sien tout en venant lui reparler à l’oreille.


Et quelque chose me dit que tu ne seras pas déçue.

Peut être que lui non plus, en fait il n’en doutait pas, ca faisait un bout de temps maintenant qu’il n’avait pas eu de relation avec une femme et ca lui ferait du bien de reprendre ce genre d’habitude. De toute manière maintenant il ne pouvait plus revenir en arrière, parce qu’il avait trop envie d’elle et aussi parce qu’il comptait bien respecter ses dires comme à chaque fois sinon il était sûr qu’elle lui ferait remarqué avec une remarque dont elle avait le chic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I hate everything about you... [pv Andy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I hate everything about you... [pv Andy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la hate des sorts
» Tableau de seuil Hate
» love and hate
» I hate Joffrey Baratheon
» Andy Whitfield est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Memories • :: Archives du forum :: Archives des topics-
Sauter vers: