Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nuit, tout les chats sont gris [Jenna Feldman]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La nuit, tout les chats sont gris [Jenna Feldman]   Dim 4 Mai - 18:01

Il devait certainement être 23h30, Katherine tentait tant bien que mal de dormir dans son lit, malheureusement comme à peu près 5nuits sur 7 la jeune femme n’arrivait pas à fermer l’œil, en effet, depuis plus de deux heures elle toussait, une toux roque et méchante, une toux qu’elle avait depuis maintenant quelques mois, au départ tout aurait pu être une simple toux, un petit rhume ou autre mais finalement, au fur et à mesure des jours rien ne s’arrangeait, de jour en jour elle avait mal, ses poumons commençait d’ailleurs à lui faire de plus en plus mal, un souffrance qu’elle tentait de garder pour elle. Katherine n’était pas le genre de femme à aimer les docteurs, les visites médicales et tout ce qui allait avec, non! Elle n’irait pas voir un médecin pour ce qu’elle avait.

Depuis son accident en compagnie de renégats la jeune femme ne sentait même plus sa poitrine, son thorax lui faisait mal à certains mouvements, sa respiration n’était pas régulière et quand elle s’allongeait elle toussait. C’est pourquoi au lieu de cracher ses poumons et ainsi réveiller la totalité des habitants d’Eden la jeune femme préféra se lever pour finir par aller se promener dans les rues de la ville.

Prenant par la même occasion son revolver qui jamais ne la quittait elle était vêtue d’un jean dans lequel elle avait placé son revolver ainsi qu’un simple débardeur noir. Puis elle sortit se promenant alors dans les rues. La nuit était claire, les étoiles étaient parfaitement visibles, il y avait un petit vent léger lui parcourait derrière les épaules, il ne faisait pas froid au contraire même le vent était chaud! Katherine se mit alors à tousser encore une fois, puis soupirant elle se mit à marcher dans les rues d’Eden.

Entrant dans le centre ville elle ne tarda d’ailleurs pas à en sortir, le soir elle aimait être seule, elle aimait avoir un peu de temps à elle. En temps que Relève la jeune femme était sans cesse sur le pied de guerre, tout les jours elle parcourait la ville à la recherche de renégats qui auraient put entrer à l’intérieur. Elle ne pouvait pas sortir de la ville, où du moins pas tant qu’elle travaillait. Mais finalement elle l’aimait bien son métier. En plus, il y avait Tom Rider, un jeune homme avec qui elle s’était lié d’amitié, voir même plus que de l’amitié, malheureusement ne sachant pas si ses sentiments étaient réciproques la jeune femme ne préférait pas lui avouer ce qu’elle ressentait de peur que tout change entre eux!

Mais revenons à la ville! Katherine marchait tranquillement quand sans s’en rendre compte elle arriva devant la clôture qui était surveiller par les différentes caméras qui la ornait. Elle s’arrêta alors regardant à travers celle-ci. Si un renégat arrivait elle serait prête à dégainer avant de le menacer et de finir par tirer. Bien que pacifiste la jeune femme n’avait aucune peur à se servir de son arme pour tuer quelqu’un!
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Feldman

avatar

Nombre de messages : 23
Age du perso : 22 ans
A Eden depuis : Un peut moins d'un an , 10 mois.
Humeur : Déprimé...
Date d'inscription : 02/05/2008

• Log Book•
About Love: Sa existe vraiment , l'amour ?
Relationship:
Esprit de combativité:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris [Jenna Feldman]   Dim 4 Mai - 20:21

    Jenna décida de se mettre dans son lit à vingt heures trente et prit un live. La jeune femme était arrivé à Eden avec quatre gros sacs de livres c'est-à-dire deux fois plus que ses vêtements.Elle avait crée dans son habitation un système de faux planché, il lui suffisait de faire basculer une planche et les livres apparaissait. Elle choisit de prendre Harry Potter à l’école des sorciers, un grand classique de la littérature jeunesse. Elle lut pendant deux heures ce qui l’emmena à vingt deux heures trente, elle décida de se coucher .Alors elle rangea le livre dans le faux planché puis s’installa correctement dans son lit pour dormir. Comme d’habitude, elle avait laissé une petite lampe allumé.
    Jenna passa trente bonnes minutes à chercher le sommeil mais rien ne voulait venir. Alors elle sortit de son lit en lâchant un long soupire. Cela l’énervé de ne pas pouvoir dormir et elle avait décidé d’arrêter de prendre des somnifères car elle ne voulait pas devenir accro ce qui allait vite arrivé si elle continuait.

    Une fois levée la jeune femme tourna autour de son lit pendant cinq minutes pour trouver quelque chose à faire. Mais rien ne lui vint à l’esprit alors elle se remit à lire Harry Potter pendant une petite quinzaine de minutes. Mais malheureusement pour elle, elle n’arrivait pas à entré dans l’histoire ce qui l’énervé plus que tout. Alors elle le rangea, pour la deuxième fois et échangea sa longue chemise blanche pour des vêtements. Elle mit un petit révolver dans sa poche gauche de pantalon, elle ne se baladait jamais sans même si elle savait très bien ce défendre. Puis elle sortit de chez elle.

    Dans un premier temps elle se demanda ou elle pourrait allé et elle se rappela que cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas inspecté le système de sécurité qui se trouvait dans les ruelles et sur la clôture. Alors elle partit dans cette direction. Bien évidemment, elle avait prit une lampe torche au plus faible pour ne pas se faire trop remarquer.

    Jenna mit à peut près dix minutes avant d’arriver aux ruelles pourtant elle avait pris des raccourcis. Sur son chemin elle n’avait rencontré personne ce qui d’un côté l’étonné mais d’un autre côté c’était mieux comme sa. La jeune femme était toujours à l’affût du moindre bruit et elle serait prête à attaquer en toutes circonstances.

    Plus les secondes passés plus elle s’approcher de la clôture et plus une silhouette se dessinait. Mais elle n’éteignit pas sa lampe torche et elle était prête à attaquer. La jeune femme se trouvait désormais juste à quatre mètres de la silhouette puis elle marcha plus doucement. Et s’est à cet instant qu’elle reconnut Katherine Bynes. Jenna fut tout de suite rassuré quand elle vit le visage de la jeune femme. Elle savait qu’elle faisait partit de la relève donc elle pouvait baisser sa garde ou du moins pas totalement. Car Jenna savait qu’il était simple de trahir son camp ou d’être espion pour le clan opposé alors la jeune femme ne baissé pas vraiment sa garde. Elle se trouvait désormais à un mètre de Katherine, un léger sourire se format sur ses lèvre et elle dit avec gentillesse :


    -Bonsoir !

    Puis elle s’approcha de la clôture pour examiner la première caméra, visible, qu’y était à gauche . Un bruit de craquement se produisit à la droite de Jenna alors elle tourna, immédiatement, la tête vers le bruit. Ce n’était rien ou en tout cas aucune trace d’un être vivant alors elle se remit à examiner la caméra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris [Jenna Feldman]   Mar 6 Mai - 15:52

Alors qu’elle était devant la clôture, ses yeux rivés sur l’autre côté la jeune femme ne put s’empêcher de penser à tout, tout ce qu’il s’était passé depuis des années, sa grand-mère qui avait lâcher son dernier souffle dans ses bras, son intégration chez les pompiers et tellement d’autres choses encore! Katherine était un genre de garçon manqué, toujours à faire du sport comme eux, toujours en compagnie d’hommes même! En effet, Katherine n’avait quasiment aucuns amis, préférant rester discrète et les seuls qu’on lui comptait étaient généralement des hommes!

Alors qu’elle repensait à tout ces évènements elle entendit quelques petits bruits. Elle approcha aussitôt sa main vers son revolver qui se trouvait dans son dos. Il faisait nuit et chaud alors on pouvait parfaitement croire ou plutôt penser qu’une personne mal intentionnée pourrait s’en prendre à elle, après tout, elle avait déjà eu à faire aux renégats et aujourd’hui elle en payait le prix! En effet, depuis de mauvais coups au niveau du thorax donnés par eux la jeune femme souffrait énormément à cet endroit! Une chose qu’elle ne montrait pas aux autres!

Ses oreilles aux aguets elle ne tarda pas à entendre une voix légèrement familière, un soupir de soulagement s’échappa alors de ses lèvres avant qu’elle ne se retourner vers son interlocutrice. Un léger sourire sur les lèvres et finalement elle reconnue Jenna Feldman, une jeune femme dotée d’une grande intelligence en matière d’informatique, d’ailleurs celle-ci regarda en direction de l’une des caméras qu’ils avaient confectionnés.


« Bonsoir. »

Dit-elle avant lâcher son revolver alors qu’elle était prête à dégainer, mais elle restait tout de même sur ses gardes. Une trahison est si vite arrivée et même, les renégats avaient déjà réussi à pénétrer dans l’enceinte d’Eden, il se pourrait donc qu’elle en soit une aussi, mais bon, il ne fallait tout de même pas en devenir complètement paranoïaque.

Katherine tourna alors la tête en direction de ce fameux bruit avant de froncer légèrement les sourcils, puis finalement, il s’averra qu’il n’y avait rien c’est alors qu’elle détourna le regard à nouveau sur la clôture.

« Il fait chaud ce soir. »

Se contenta-t-elle de dire, niveau sociabilité Katherine n’était pas la plus forte mais au moins elle avait le courage de faire des efforts, depuis l’année qu’elle était arrivée il fallait peut être qu’elle commence à s’intégrer aux autres personnes!
Revenir en haut Aller en bas
Jenna Feldman

avatar

Nombre de messages : 23
Age du perso : 22 ans
A Eden depuis : Un peut moins d'un an , 10 mois.
Humeur : Déprimé...
Date d'inscription : 02/05/2008

• Log Book•
About Love: Sa existe vraiment , l'amour ?
Relationship:
Esprit de combativité:
94/100  (94/100)

MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris [Jenna Feldman]   Mer 7 Mai - 20:52

    Jenna était discrète peut être même un peut trop. La jeune femme connaissait les noms et visages de chaque personne sur l’île et leurs « clans » mais beaucoup ignorait son identité ou du moins c’est ce qu’elle pensait. Dés sa jeunesse mademoiselle Feldman révéla une « habitude » de solitude, elle aimait être seul ce qui lui a valu quelques moqueries. Elle avait des amis, quelques uns, et des connaissances un peut plus nombreuses. Ce n’est pas pour autant qu’elle restait ou « traînait » avec ces gens. La jeune femme faisait une grande différence entre l’amitié et la connaissance. Pour elle l’amitiés été plus intense et plus stable qu’une connaissance enfin bref.

    La jeune femme n’aimait pas quand il faisait trop chaud, elle aimait quand il faisait beau mais quand il fait trop chaud elle ne le supporte pas. Cet journée avait été chaude sur Eden beaucoup trop pour elle mais cette température aussi haute été bien étrange. La jeune femme avait effectué des calcules et des recherche informatiques et elle en avait conclus que le lendemain il se mettrait à pleuvoir à 12H34, ce n’était pas midi mais midi et trente quatre minutes.

    Quand Katherine la salua, elle fit un léger signe de la tête et son sourire s’agrandi légèrement.
    Jenna ne faisait confiance à personne même si il prétendait faire parti du même camp qu’elle, une trhasion arrive vite. Et la jeune femme avait des informations qui le prouvaient. Elle se dirigea vers une caméra qu’elle examina du regard pour ensuite la touché légèrement avec la main droite.

    Jenna portait de veille chaussures. Des basekettes à talon renforcé, la partie basse était à la base blanche mais elle avait viré au gris foncé. C’était à cause de la poussière, du sol etc.Les chaussures en elle-même était grise à la base, avec des courbes blanches partant de la pointes des pieds jusqu’au talon, il y en avait quatre de lignes. Cette partie de la chaussure était moins endommagée que la partie basse même sa couleur grise avait viré au noir clair. Les lassés était blancs, la jeune femme les avaient changé le matin même. Ses anciens lacés avait finit par se déchirer car elle avait pour habitude de faire un triple noueux ce qui n’aidait pas au contraire. Cet paire de chaussure avait été commercialisé d’abord par une grande marque Adidas ou Nike mais elles étaient ensuite sortit sous différentes sous marques. Bien évidemment Jenna avait acheté celle qui été des sous marques. Car une femme qui n’a pas de moyen, qui vit dans la rue ne va s’amuser à payer des chaussures qui valent cent cinquante dollars ou dans ses zones là. C’est aussi une des raisons pour la quel Jenna n’aimait pas les marques, sa coûtait chère trop chère. Mais elle ne disait pas non plus que toute les sous marques son bien car certaines d’entre elle font fabriquer leurs lignes de vêtement ou chaussures ou même les deux par des enfants de douze ans qui gagnent à peine cent dollars par mois alors qu’ils bossent dix heures par jours. Ce n’est pas très joyeux mais c’est la vérité ou du moins ça l’était. Car le virus avait dévasté une grande partit de la planète et ce n’est pas ce genre de pays, ou les enfants travaillent, qui ont trouvaient des solutions pour ne pas que les gens ne meurent comme des mouches tombant sur le sol.

    Quand Katherine eu finit sa phrase sur le temps, le sourire qu’affichait sur le visage de Jenna s’agrandit un peut plus et elle dit :

    -Oui mais sa ne va pas durée. Demain la pluie va arrivée à midi et trente quatre minutes et ce ne sera pas une petit pluie fine. Cela durera entre une heure vingt et une heure vingt deux, il y aura de la pluie pendant une heure cinq et les quinze dernière minutes un orage ce déclanchera. Un vent s’abattra aussi pas très violent mais présent, la température va aussi chuté de deux degrés ce qui n’est pas énorme. Ce qui laisse entendre que la période de pluie va commence.

    Son sourire avait disparu au fur et à mesure qu’elle parlait. Dans sa voix ne se trouvait aucune nuance de peur, de crainte ou de joie. Elle avait juste eu une voix simple, normale comme elle a les trois quart du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit, tout les chats sont gris [Jenna Feldman]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit, tout les chats sont gris [Jenna Feldman]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Memories • :: Archives du forum :: Archives des topics-
Sauter vers: