Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I Need Your Help ! | Private |

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: I Need Your Help ! | Private |   Ven 15 Fév - 0:32

    Une nouvelle journée pour tout le monde. Une journée qu’on espère meilleure comme chaque fois que l’on rouvre les yeux. Margareth avait passé la soirée dans son baraquement, seule comme à son habitude et cela lui plaisait sauf lorsque la nuit tombait et qu’elle se retrouvait seule dans le noir. La pénombre l’effrayait et malgré la veilleuse que lui avait offerte Logan, elle craignait toujours que des renégats pénètrent dans sa chambre et viennent la capturer : un cauchemar de petite fille certes et pourtant elle ne semblait pas parvenir à s’en débarrasser. Peu panique de la solitude, de l’obscurité. Elle ouvrit les yeux en même temps que le soleil et ne put que soupirer de soulagement en se disant qu’elle était tout de même parvenue à s’endormir quelques temps, assez pour avoir récupérer de sa journée. La jeune femme vivait dans un taudis mal rangé, des vêtements trônaient un peu partout, et une odeur de nourriture flottait dans l’air. Elle n’avait pas été habituée à un lieu de vie magnifiquement bien entretenu et après elle se demandait pourquoi personne ne lui rendait visite. Margareth se dirigea vers sa salle d’eau pour pouvoir se débarbouiller un peu même si elle allait aujourd’hui replonger les mains dans le cambouis et qu’elle en allait avoir mal à la tête tellement l’odeur était forte. Face au miroir légèrement brisé suite à une crise de nerf passée, elle esquissa un vague sourire pour son reflet. Pathétique ! Elle se trouvait pathétique et pourtant elle se levait toujours avec l’espoir que tout irait mieux chaque matin. Enfilant un jean ma foi plutôt large pour elle, un tee shirt sur lequel traînaient quelques tâches avec par-dessus un pull à capuche noir. Elle n’était pas très féminine certes surtout depuis qu’elle avait eut un accès de colère et qu’elle s’était comment dire rasée tout simplement la tête. Elle avait tenté de fuir le regard des autres ou plutôt d’attirer les gens sur sa souffrance : il aurait fallu en parler avec un psychologue mais c’est justement ce qu’il manquait à Eden.

    La journée de la jeune femme se passa comme toutes les autres : boulot, stress, angoisse et quelques discussions avec d’autres adolescents qui avaient été pris sous l’aide de Logan. Rien de bien intéressant certes mais cela lui plaisait. Sauf que l’heure avait tourné et qu’elle avait envie de voir un visage familier, quelqu’un en qui elle avait confiance et puis elle voulait surtout parler à Logan de ses projets surtout un pour lequel l’avis d’un Ancien serait un atout. Elle se dirigea alors chez elle, s’empara de deux petits plats chinois qu’elle avait acheté en début d’après midi pour se diriger ensuite vers le baraquement de son ami. Oh elle avait envie qu’il soit chez lui, seul et qu’il ait une faim de loup qu’elle avait eut du mal à trouver les plats chinois, c’était ceux que tout le monde enviait et elle avait dut payer le prix lourd pour l’avoir mais au moins elle espérait passer une bonne soirée avec son Logan et pouvoir discuter tranquillement de tout et de rien comme ils le faisaient depuis leur rencontre. La jeune femme se dirigea alors dans les ruelles sombres et à son goût malfamé avec une certaine peur. Elle ne savait pas vraiment comment se conduire, elle ne savait pas vraiment comment réagir quand quelqu’un la regardait passer. Margareth avait toujours autant peur des autres et craignait toujours de se retrouver face à son passé qui la hantait comme chaque nuit : des cauchemars auxquels elle s’était habituée certes mais qui la terrorisait toujours autant. Mettant sa capuche sur sa tête, on ne pouvait discerner que son regard sombre et pourtant brillant dans l’obscurité.

    Lorsqu’elle se retrouva face à la porte de chez Logan, elle frappa plusieurs fois juste parce qu’elle savait que c’était tout simplement poli et que c’était ainsi que l’on devait se conduire mais en y repensant, elle se souvenait aussi qu’il lui avait dit qu’elle était chez lui comme chez elle et qu’elle pouvait venir sans vraiment lui demander quand elle le souhaitait. Elle se souvient encore de la fois où elle était rentrée chez lui et qu’il parlait ou plutôt s’engueulait avec Riley, elle était partie et Maggie crut pendant quelques secondes seulement qu’elle avait mit fin à un moment intense. Elle refrappa à nouveau et poussa doucement la porte de cet appartement, elle fit seulement un pas juste assez pour pouvoir refermer la porte derrière elle. Aucune lumière. Son cœur se mit à battre la chamade et s’il était arrivé quelque chose à Logan. Son regard se plissa doucement en essayant de percevoir quelques silhouettes.


« Euh Logan. Tu es là ? J’ai ramené des plats cuisinés … chinois. J’ai cru que c’était une bonne idée puisque j’ai quelques idées à te faire partager pour mon avenir … Logan … réponds s’il te plait. »

    Avait-elle dit de sa voix fluette.

    La jeune femme ressemblait à une junkie avec sa capuche sur sa tête, ses deux sachets dans les mains et cet air un peu perdu comme si elle avait un bad trip après une prise d’éther. Elle attendait toujours qu’il lui réponde, qu’il surgisse de nulle part, qu’il la serre dans ses bras et qu’il lui dise qu’elle lui avait manqué car après tout cela faisait deux jours qu’ils ne s’étaient vus. Logan était pris par son statut d’Ancien avec le décès d’un Traqueur et Margareth essayait en vain de trouver une solution pour avoir un peu plus d’importance dans Eden et pour se donner un minimum d’objectif dans la vie car mis à part réparer des voitures, des motos et d’autres bolides, elle ne servait pas à grand-chose enfin selon elle tout du moins.


Dernière édition par le Ven 15 Fév - 12:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Ven 15 Fév - 1:29

Le soir tombait lorsque Logan quitta la salle de réunion du conseil. Il avait horriblement mal au crâne et sérieusement besoin d'un grand verre de quelque chose de fort. Depuis deux jours, EDEN faisait face à une crise. La grande majorité des citoyens n'en était pas avisé, le Conseil avait voté la discrétion et l'étouffement de l'affaire. Pour le bien de tous, Dyers avait également choisi et de mauvaise grâce l'option de l'opacité la plus totale. Un jeune traqueur, nouvellement promu à ce rang, avait disparu il y a deux jours.
Au début, on avait cru à un simple retard, mais les minutes filaient et toujours pas le moindre signe. Une heure après ce "retard" qui était devenu soudain une disparition, une expédition fut montée pour partir à la recherche de l'élement manquant. Logan était parti de son côté, seul, et comme toutes les équipes il revint bredouille.
Le Conseil fut réuni. Des décisions furent prises. La première fut donc de cacher l'affaire. La seconde fut d'envoyer la relève seconder les traqueurs. La troisième fut l'organisation de ce que l'on pourrait appeler une "battue" des environs. Logan fit la grimace lorsqu'il eut face à lui Riley. Il serait idiot de ne pas envoyer l'un de leurs meilleurs éléments, mais une petite pointe d'inquiétude perça son coeur. Il passa la nuit éveillé, arpentant les rues d'EDEN sans trouver la paix. Lorsque le soleil commença à teindre d'orangé et de rose l'est, les premières équipes rentraient. Il resta à l'entrée de la cité jusqu'à ce que celle de Riley revienne. Aucune trace du disparu, comme s'il s'était évaporé. Soucieux, inquiet, Logan était rentré à son baraquement pour dormir quelques heures.
Lorsqu'il rouvrit les yeux, l'après-midi était bien entamée. Engourdi, il s'extirpa de son lit et prit une douche sommaire. Il avait très mal dormi et ses traits étaient plus creusés que d'ordinaire. Logan quitta son "domicile" et se dirigea vers Towel Quarters. Quelques adolescents dont il avait l'habitude de s'occuper l'interrogèrent sur son absence d'hier et d'aujourd'hui, il préféra les ignorer et prétexter une urgence plutôt que de leur mentir. Il avait voté pour le silence, et même s'il savait que c'était la meilleure solution, il ne pouvait s'empêcher de se sentir...coupable? Tout en traversant les rues, Logan observa les habitants d'EDEN. Tout le monde se reconstruisait. Avait-il le droit de troubler leur quiétude pour raviver la terreur des renégats? Serrant silencieusement les lèvres, il alla s'enquérir des nouvelles auprès des Anciens qui avaient pris le relais. Apparemment on aurai retrouver l'apprenti traqueur sur la plage. Mort. Le sang de Logan ne fit qu'un tour. On ne saura certainement jamais ce qu'il s'était passé. Avait-il débusqué un renégat? Y avait-il eu immédiatement affrontement? Où était le meurtrier? Ce n'était pas la première disparition de la sorte. Et à chaque fois, Logan vivait cela comme un échec personnel. Une preuve de son incompétence. Il traversait alors une période de doute plus ou moins longue où il était d'une humeur massacrante. L'équipe qui avait retrouvé le disparu sera soumise toute l'après midi à un interrogatoire sévère de Logan. Il n'était pas sur les lieux, aussi exigeait-il une exactitude presque surhumaine.
Suite à cette macabre découverte, l'affaire fut rapidement classée. Les traqueurs se montreront plus impitoyables pendant la durée de leur deuil, puis les choses reprendraient leur cours normal. Une routine parfois entrecoupée de drames souvent muets. Nous retrouvons donc un Logan exténué qui rentre chez lui. Le manque de sommeil ne se fait pas encore sentir, mais cet ennemi insidieux attaque en traître. Quand à la faim...elle se manifeste plus promptement. Logan se rendit alors compte qu'il n'avait pas mangé depuis...un sacré bout de temps. Il espérait qu'il lui restait encore quelque chose à grignoter. Accélérant l'allure, appâté par la perspective d'un repas, il parvint en un temps record devant son baraquement. Il ouvrit vivement la porte en grommellant à voix haute certain de se trouver seul.


"Vite de la bouffe!"

C'est alors qu'il tomba nez à nez avec Margareth. Dire qu'il s'agissait l'un d'un grand moment de solitude est un doux euphémisme. Le grand Logan, celui que tout le monde prenait pour une bête un peu sauvage qui dit tout haut ce que tout monde pense tout bas, Dyers, l'Ancien, Mr White, le modèle de la jeunesse EDENienne de moins de 20 ans, qui se rue chez lui, limite la bave aux lèvres en exigeant de "la bouffe".
Rapidement le blond reprend toute sa superbe, se redressant fièrement et toussotant légèrement comme pour rappeler à l'ordre sa dignité. La tête un peu penchée, il lâcha à Margareth, de sa voix grave et avec un ton ridiculeusement prétentieux.


"Ah t'es là toi..."

L'occasion de recouvrer un peu de fierté apparut lorsque l'odeur de mets exotiques lui chatouilla les narines. Il haussa les sourcils en indiquant vaguement du menton les sacs que portait la jeune fille, l'air faussement détaché.

"C'est chinois ça, non?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Ven 15 Fév - 12:57

    Alors que la jeune femme se retrouvait seule, plongée dans l’obscurité d’un baraquement apparemment complètement vide, Logan essayait de le regagner rapidement. Elle essayait de faire quelques pas, de regarder tout autour d’elle sans pour autant allumer la lumière, elle savait que dans les films lorsque les actrices principales le faisaient, elle découvrait soit un tueur, soit un cadavre voire quelque fois les deux alors non elle ne voulait pas et attendrait que quelqu’un vienne. La jeune fille entendit alors un bruit derrière elle, la poignet de la porte d’entrée se tournait. Son cœur battait la chamade et elle ne savait plus vraiment quoi faire, se cacher : trop tard. Margareth tomba alors nez à nez avec son ami de toujours qui apparemment avait une faim de loup. Il était amusant dans cette situation, au moins cela prouvait qu’il restait humain. Un fin sourire amusé se dessina sur les lèvres rosées de la jeune femme qui était enfin soulagée, sourire qui s’élargit lorsque Logan essaya de reprendre de sa superbe en adoptant le comportement habituel qui lui était caractéristique. Trop mignon. Les paroles qu’il lança à la jeune femme ne purent que la faire doucement sourire, elle savait qu’il ne pensait pas vraiment ce qu’il disait et que même si cela semblait une sorte de remarque détachée, elle savait qu’il appréciait tout de même sa compagnie surtout lorsqu’elle rapportait à manger. Elle fit alors retomber sa capuche, laissant à la vue de tous son dernier exploit de crise de folie : sa coiffure. Margareth lui adressa un large sourire amusé avant de lui dire d’une voix tout à faire sereine voire quelque peu amusée :


« Je suis venue pour te parler de quelques petites affaires … en espérant ne pas te déranger parce que sinon je peux repartir tu sais. Je comprendrais que tu sois fatigué après ta journée … »

    La jeune femme lui avait dit cela avec une grande sincérité. Mais lorsqu’il regarda les sachets qu’elle avait en main et qu’il lui demanda d’un air faussement détaché si c’était chinois, la jeune femme comprit qu’elle allait restée ici et qu’elle allait pouvoir parler de ce qui l’inquiétait avec Logan. Elle acquiesça d’un signe de tête et se dépêcha de poser ces sachets sur la table. Elle était fière d’avoir trouvé ce type de repas, elle était tout simplement fière de montrer à Logan qu’elle savait vraiment bien se débrouiller et puis cela lui permettrait d’engager plus facilement la conversation et ainsi avoir plus facilement l’appui de Logan dans ce qu’elle voulait après tout.


« Chinois ! Exactement ! Difficile de s’en procurer mais on ne résiste pas à Margareth surtout lorsqu’elle a faim. J’en ai pris deux parts ! »

    Voilà qui était fait, la jeune femme prit place alors dans ce qui lui servait de fauteuil, croisant de façon bien trop masculine les jambes, elle posa le petit carton de repas sur ses genoux et s’empara des baguettes pour pouvoir manger tranquillement. Elle laissait Logan se débrouiller pour le prendre, mais elle ne voulait pas l’attendre pour manger. Son estomac criait sa faim et elle aimait le voir silencieux. Grignotant tranquillement car elle avait appris que cela permettait mieux le sentiment de satiété. Margareth leva les yeux vers son ami avec un sourire adéquat, elle appréciait sa compagnie et aurait réellement voulu vivre avec lui, comme une petite sœur, ne jamais le quitter mais elle savait que c’était impossible, qu’elle devait vivre de ses propres ailes et qu’elle devait également le laisser tranquille mais la simple pensée que Riley avait posé ses jolies petites fesses rebondies sur ce fauteuil lui donnait la nausée et également des envies de meurtre. Elle continua de manger et sans prendre la peine d’avaler avant de parler lui dit avec un large sourire à la fin de sa phrase :


« Je peux te poser une question Logan ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Ven 15 Fév - 18:58

Apparemment, Margareth ne semblait nullement impressionnée par le ton que Logan avait employé. Certainement dû au fait qu'elle l'avait déjà vu, et à de nombreuses reprises, jouer ce petit jeu du "je retrouve fissa fissa son ego". Elle se contentait de lui sourire avec cet air que seules peuvent avoir les personnes qui vous connaissent bien et peuvent voir au-delà des apparences. Elle avait beaucoup changé en 5 années. L'adolescente un perdue, sauvage et qui refusait tout contact était devenue une charmante demoiselle au visage qui avait gardé encore quelques rondeurs enfantines.

Elles étaient loin ces années d'errance. Parfois Logan avait l'impression que cela faisait des siècles. L'arrivée de Dyers à EDEN n'était pas passée inaperçue. Le blond avait recueilli au gré de ses pérégrinations une dizaine d'adolescents. Il les connaissait tous, les comprenant comme un frère aîné, respectant leur silence, leur gêne. Rapidement, il leur avait trouvé une charge, un rôle pour chacun au sein de la cité. Evidemment, ils avaient tous grandi. Une génération en suivait une autre, mais il gardait une affection toute particulière pour ces quelques vies qui l'avaient suivi à travers des villes désertes et des routes sinistrées. Margareth appartenait à ces jeunes là. Le jour où leurs regards s'étaient croisés avait été gravé. Prunelles sombres, emplies de larmes de rage et d'incompréhension contre prunelles claires, confiantes, honnêtes. Plus de duplicité. Plus de lutte pour survivre. Plus de coups. Un nouveau départ s'annonçait pour Miss O'Reilly et il portait le même nom que celui de Logan...EDEN.

Dyers resta quelques courtes secondes perdu dans ses pensées. Ce qui le ramena à la réalité fut un geste de la jeune femme qui lui faisait face. Elle leva la main, et laissa tomber sa capuche. Logan ne put s'empêcher d'ouvrir la bouche. Il appuya rapidement sur l'interrupteur qui baigna la pièce principale du baraquement d'une lumière un peu crue.
La simple vue de la peau nue à la place des lourdes boucles brunes lui donna la désagréable impression de sentir ses bras se détacher et tomber au sol. Il s'avança vers Maggie, prenant son visage entre ses mains et lui tournant de façon pas très délicate la tête. Il passa rapidement ses doigts sur le haut du crâne de la jeune fille et esquissa une grimace.


"T'as encore plus l'air d'un crapaud comme ça. T'es vraiment craquée comme fille. T'avais de si jolis cheveux. Enfin...faut croire que la maturité ne retire rien à la connerie de la jeunesse." Il ouvrit précautionneusement son paquet repas, comme s'il risquait de lui sauter dessus. Il haussa un sourcil et fixa Margareth. "J'espère que je dois pas m'attendre à une nouvelle surprise, Crapaud."

Logan détacha les deux baguettes et commença à attrapper quelques nouilles sautées. Il ne savait pas comment la jeune fille était parvenue à dénicher ça, et à vrai dire il espérait que ce soit par des moyens légaux, il ignorait ce que c'était que ces gros trucs noirs un peu caoutchouteux (des champignons?) mais c'était diablement bon. Le premier moment de véritable plénitude depuis deux jours. D'ailleurs le fantôme de ces derniers s'éloignait, sans disparaître certes, il faudra plus qu'un repas pour que Logan oublie qu'il a menti à tous, mais cette fin de soirée avait tout l'air d'une agréable parenthèse.

Margareth reprit la parole. En l'entendant, il aspira bruyamment une nouille et haussa négligemment les épaules. Avait-elle vraiment besoin de lui demander la permission pour une telle chose? Ca devait être ou quelque chose de particulièrement secret, ou quelque chose de particulièrement mauvais. Les regards de certains ados à l'atelier de mécanique ne lui avait pas échappé. Certains crânes avaient reçu certaines taloches à des moments bien précis comme Maggie trifouillant sous un capot, Maggie à quatre pattes cherchant un outil, Maggie et ses débardeurs que Logan trouvait ou trop courts ou trop échancrés ou trop larges alors qu'il s'agissait à chaque fois du même vêtement. Son caractère ultra-protecteur et sa méfiance retrouvait toute leur surperbe à ces instants précis. Comme un grand frère, il ne supportait pas qu'on regarde avec concupiscence sa protégée.


"Bien évidememnt que tu peux me poser une question. Qu'est-ce-qu'il y a?"

Légèrement inquiet, mais n'en révélant rien, Logan recommença à manger. Avec Margareth, on ne savait jamais à quoi vraiment s'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Ven 15 Fév - 20:14

    La jeune femme prit conscience que le fait qu'elle abaisse sa capuche fit sursauter presque Logan qui eut le besoin d'allumer l'interrupteur. Oh non ! Margareth ne se souvenait plus qu'il ne l'avait pas encore vu ainsi et elle sentit ses joues devenir légèrement rosies. Elle se demandait ce à quoi il pensait à cet instant précis. La jeune femme baissa les yeux un peu génée, surement parcequ'elle avait pris conscience de son geste lorsqu'elle se regardait désormais dans le miroir mais beaucoup disaient que cette coupe lui allait bien alors bon ça n'était pas réellement une erreur. Elle sentit alors les mains froides de Logan se poser sur son visage un peu rond et elle esquissa un sourire amusé en le voyant lui tourner la tête comme pour vérifier qu'il ne s'agissait pas d'une farce. Non c'était bien la triste réalité de la vie de cette jeune femme. Elle sourit une nouvelle fois lorsqu'il passa sur le haut de son crane nu. Ouais, ca chatouillait un peu il faut l'avouer.

    Maintenant elle allait avoir droit au commentaire acerbe de son ami, et grand frère. Elle le regarda alors dans les yeux, en penchant légèrement sa tête sur le côté comme si cela allait apaiser le jugement violent de l'homme. Crapaud ? Elle n'avait pas l'air d'un crapaud, et elle n'était pas craquée non plus. Des cheveux jolis ? Ouais, elle avait de longs cheveux bouclés qui désormais trainés dans sa poubelle. Elle se souvient encore de les voir tomber sur ses épaules et sur le sol gris sous les lames rapides de la tondeuse. Quel sentiment de plaisir, de liberté : elle avait adoré cet instant même si quelques larmes avaient roulés sur ses joues rosées lorsqu'elle eut pris conscience de ce qu'elle venait de faire. Elle le regarda prendre une cigarette et esquissa un nouveau sourire à sa dernière remarque. Une nouvelle surprise ? Bien sûr que non voyons.


« Je ... Au moins, je ne perds plus mon temps à les coiffer. Je savais que tu réagirais ainsi ... mais bon je ne pouvais pas te le cacher indéfiniment surtout que ca se révèle long à pousser. D'autres surprises ? Non ... Non je ne pense pas. »

    Un brin d'humour ne faisait pas de mal. Surtout à cet instant. Alors qu'elle mangeait tranquillement son repas sans réellement se préoccuper de ce qui le constituait. Elle ne se régalait pas mais appréciait tout de même la texture de quelques aliments. Il devait se poser des questions sur les moyens utilisés pour se préoccuper ces repas mais elle ne le lui dirait jamais : c'était sa fierté et elle voulait que cela demeure secret. Maintenant qu'elle essayait de voler de ses propres ailes – un peu poussée par la présence de Riley – elle tachait de se débrouiller seule, sans l'aide de Logan.

    Lorsqu'elle lui posa la question si elle pouvait lui poser une question, elle sourit comme pour se donner un peu plus de courage. Elle ne savait pas que lui se posait déjà toute sorte de questions à propos de garcons. Maggie ne se rendait même pas compte qu'elle pouvait être attirante dans ses débardeurs un peu echancrés ou courts, ou alors sous les capots de quelques bolides. Elle ne voyait pas les regards de certains jeunes hommes, elle ne voyait rien et c'était quand même préférable comme cela ... Elle prit une profonde inspiration, passa une main sur son crâne nu avant de soupirer tout en baissant la tête. Voilà ! Il fallait qu'elle se lance, qu'elle lui parle de son idée.


« Et bien ... j'ai pensé que peut-être je pourrais devenir traqueuse ou alors faire partie de ceux qu'on considère comme la relève. Je me débrouille plutôt bien à l'atelier et puis je me bats bien tu sais, Logan. Je suis capable d'avoir un rôle un peu plus important. Je sais qu'il faut être en quelque sorte choisi pour occuper ce genre de rôle mais ca me plairait tant ... »

    C'était dit. Elle avait dit cela d'un trait et s'était vite remis à manger ses nouilles tout en adressant un petit regard en biais accompagné d'un sourire à son frère. Elle savait qu'il lui dirait non, qu'elle n'était pas assez forte pour cela aussi bien physiquement et moralement : et il avait raison et puis cela lui ferait prendre trop de risques. Maggie était en sécurité à l'atelier de mécanique et c'était suffisant comme cela.Parfois Logan était peut-etre trop protecteur mais Maggie aimait le voir se préoccuper d'elle comme cela, cela lui plaisait mais sa réponse ... comment allait-il réagir ? Comment annoncer à cette jeune femme faible comme une mouche qu'elle était bien trop faible pour se battre contre les renegats ? A lui de voir ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Sam 16 Fév - 4:26

Margareth prit une profonde inspiration et se passa la main sur son crâne nu. A cet instant, Logan sut que la suite l'annalit pas lui plaire. Mais pas lui plaire du tout. Maggie avait toujours ce petit geste lorsqu'elle était gênée. Elle ne l'avait eu en sa présence qu'en de rares occasions et à chaque fois elle avait une connerie plus ou moins grave.
Avec calme, Logan prit à son tour une profonde inspiration et déglutit péniblement la bouchée de nouilles qu'il avait dans la bouche. Elle parla d'une traite, l'empêchant ainsi de la couper. Elle parla très vite, essayant certainement de le noyer sous un flot de paroles. Mais trop tard. Il avait vaguement compris l'idée générale. Essayant de se contrôler, mais les mains un peu tremblantes et la "ride de la colère" au front, Logan déposa son repas sur la table et baissa la tête en la secouant. Lorsque son regard croisait celui de Margareth, elle le replongeait aussitôt dans la contemplation de son repas, lui adressant un léger sourire.
Logan se mordit la lèvre inférieure tandis que les secondes s'égrenaient dans un silence oppressant. Il croisa les bras et se laissa aller contre le dossier de sa chaise.


"T'en as encore de belles comme ça dans ta manche, Maggie? Ca te plairait tant? CA TE PLAIRAIT TANT?!"

Ca y est...la belle sérénité totalement feinte de Logan avait volé sauvagement en éclat. Il se leva vivement de sa chaise en foudroyant la jeune fille du regard. Lorsqu'elle ouvrit la bouche, il dressa un index désapprobateur lui sous-entendait qu'ilavait loin d'avoir fini. Il le pointa sur Margareth une fois, deux fois...et reprit.

"Si t'as tellement envie de crever faut me le dire cocotte. Une balle et on en parle plus. Après tout qui ça dérangerait?" Il leva le regard au ciel comme s'il avait eu une illumination. "Oh mais oui...je suis certain qu'oncle Logan s'en fout royalement! La relève...Traqueuse!"

Logan se mit à arpenter la pièce. Il se faisait déjà un sang d'encre lorsque Riley quittait la ville ou était envoyée en mission. Il ne voulait pas s'en faire pour Maggie. Sa petite Margareth. Il tourna la tête dans la direction de la jeune fille avant de s'approcher. Dyers se laissa tomber dans le canapé à côté d'elle. D'une voix soudain lasse, il poursuivit.

"Margareth...t'es pas faite pour tuer. Je ne veux pas que tu aies du sang sur les mains. Tu fais du bon boulot à l'atelier. Ils nous sont essentiels ces engins." Logan se redressa et posa la main sous le menton de Margareth la força à le regarder dans les yeux. "Ce n'est pas ta place là-bas. Que tu en soies capable ou pas."

Le calme semblait être revenu chez Logan. Comment elle avait pu avoir cette idée? Il ne pouvait même pas s'imaginer la regarder quitter l'enceinte sécurisée d'EDEN pour s'enfoncer dans le désert une arme à l'épaule. Il ne pouvait envisager de voir ce visage qu'il avait vu changer au fil des années se tenir au bout du canon d'une carabine. Et si elle était blessée? Gravement. Il n'était plus hanté par le fantôme de son frère, celui de Maggie alait-il le remplacer?
En cet instant, Logan se sentit "père". Il désirait le meilleur pour cette gamine. Il essayait de lui préparer un avenir confortable. Loin du danger. Il était certes ouvert d'esprit mais il interdisait deux choses, la drogue et le sang. Les deux choses qui transforment un être humain en bête furieuse.


"C'est certainement la chose la plus irréfléchie, égoïste et irresponsable que tu aies pu dire en plus de 5 ans."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Lun 18 Fév - 1:56

    Margareth savait que son idée n'allait pas plaire à Logan, elle avait imaginié sa réaction juste avant. La jeune femme n'avait pas vraiment conscience que chaque geste qu'elle accomplissait avaient un sens, une symbolique aux yeux de ceux qui la connaissait réellement. La jeune femme, après son discours, se révèla vraiment inquiète surtout lorsqu'elle remarqua les mains tremblantes de Logan, sa ride de colère sur son front : tout cela était vraiment inquiètant et n'annoncait jamais rien de bon. Margareth continua de manger, rien ne pouvait couper son appétit pas même une colère de Logan grande soit-elle. Il se mordait la lèvre inférieure, elle avait le regard fixé sur son repas, le silence se faisant de plus en plus pesant. Comment un silence pouvait-il être aussi oppressant ? Elle releva la tête lorsqu'il croisa les bras, et qu'il se mit à prendre la position : « Je vais me mettre à parler ».

    La réponse de Logan lui glaca le sang. Elle arrêta de macher les mets qui se trouvaient dans sa bouche et les avala rapidement. Il s'enervait. Elle avait gagné, elle gachait sa soirée avec Logan. Sa gorge devenait raiche, son sang se glacait, ses mains étaient moites et elle avait une folle envie de mettre sa tête entre ses épaules si bas qu'on ne la verrait plus. Elle posa alors son paquet de nouilles sur la table sûrement ce qui annoncait des explications difficiles.[i]


    [i]Etait-il trop tard pour effacer ces paroles précédentes ? Elle se sentait si mal à l'aise, elle s'en voulait tellement. La jeune femme s'agitait sur sa place comme si elle avait du poil à gratter dans le pantalon. Elle allait rahouter quelque chose mais il se leva brusquement, la foudroya du regard et leva son index comme pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas fini et qu'elle devait se taire et écouter. Margareth plissa les yeux comme si soutenir le regard noir de Logan était trop difficile, elle se sentait si ridicule, si petite face à lui qu'elle avait envie de partir ... Il se mit alors à reprendre la parole et elle dut alors se voir supporter ses remarques, sa voix grave ... Elle hocha négativement de la tête lorsqu'il lui parla de mourir. Pourquoi lui disait-il cela ? Pourquoi comme cela ? Elle avait envie de pleurer à cet instant, elle ne voulait pas se disputer avec lui, elle ne voulait pas le perdre. Elle voulut ouvrir la bouche pour répondre à sa question mais il poursuivit pour lui faire comprendre que cela le derangeait réellement.


« Logan ... je ne voulais pas t'énerver. Vraiment pas. Ne t'énerve pas comme ça. Je ne pensais pas que cela te mettrait dans un tel état ... »

    Elle le suivait du regard avant de le baisser sur le sol, s'en voulant de lui avoir parlé de cette envie qui lui était venue un soir. Margareth le regarda alors s'approcher, se laisser tomber à ses côtés. Elle baissa son regard sur ses genoux lorsqu'il se mit à lui parler de cette voix lasse, c'était pire que lorsqu'il criait car là elle se sentait réellement mal. Maggie leva alors son regard sur lui. Etaient-ils vraiment essentiels ces engins ? Elle était donc vraiment utile pour Eden ? Elle eut envie de pleurer et baissa à nouveau la tête mais une main venait tout juste de se poser sous son menton pour qu'elle le regarde dans les yeux. Maggie plongea son regard dans celui de Logan en essayant de voir ce à quoi il pensait. Elle n'était pas faite pour tuer même si elle pouvait en être capable.


« J'ai pas vraiment l'impression dêtre utile Logan ... Je ne serais pas là, ca serait la même chose ... Personne ne remarquerait mon absence. Je ne suis qu'une fourmi ouvrière dans la grande fourmillière. »

    Elle était si émouvante à parler de la sorte, à dire de telles choses. Margareth arqua un sourcil, la jeune femme se sentait si mal à cet instant ... elle disait ce qu'elle ressentait et comme à chaque fois que cela arrivait, elle sentait les larmes monter à ses yeux, sa gorge se nouer. Elle detestait cette sensation de faiblesse, elle se sentait si vulnérable à cet instant ... qu'elle se haïssait. Les derniers mots de Logan lui firent couler une fine larme salée sur sa joue qu'elle essuya d'un revers de la manche. Pour finir, elle enroula ses bras autour du cou de Logan et enfouit sa tête contre lui. Besoin de quelqu'un, besoin de savoir qu'elle comptait pour quelqu'un. La jeune femme le serra contre elle, elle avait envie de le frapper, de le serrer contre elle et de partir.


« Je suis désolée, tellement désolée. Je ne voulais pas ...»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Mer 20 Fév - 2:28

Après la colère vinrent les remords. Logan essayait vaille que vaille de contenir son caractère parfois impétueux, lorsqu'il égrenait ses griefs, il le faisait de façon méthodique. Détachée. Presque insensible. A de nombreuses reprises il s'était pris la tête avec Margareth, mais il n'avait jamais été aussi subversif dans ses propos. Il a toujours veillé à ne pas la brusquer trop violemment, à lui ouvrir les yeux avec l'attention d'un frère aîné, d'un mentor. Le simple fait de la voir les yeux brillants lui remua les tripes, mais il devait exprimer ce qu'il pensait de cette idée aussi stupide. Il aurait peut-être dû choisir des termes moins durs, moins irrévocables. Il aurait dû dialoguer posément plutôt que de s'emporter et d'exploser. Voilà à quoi il en était réduit...avoir une gamine dans les bras en larmes à cause de son impulsivité.
Lentement et de façon un peu hésitante, Logan leva les bras et serra Margareth contre lui. Elle avait été l'une des premières personnes qu'il avait recueilli. C'est un peu grâce à elle si l'ancien toxicomane avait disparu, ne revenant plus le hanter avec ses aiguilles, sa poudre, son herbe. C'est un peu grâce à elle s'il avait chassé les démons qui l'assaillaient. Il lui devait tant. Il ne voulait pas la perdre. Ce serait le début de sa fin. Il prit une lente et profonde inspiration.


"Je ne voulais pas m'emporter Maggie. Mais comprends moi un peu."

Logan poussa un soupir. Comment lui dire? Il avait jamais été très doué pour exprimer ses sentiments. A vrai dire, c'était extrêmement rare qu'il en fasse part à qui que ce soit. Margareth et lui était fait du même bois. Ils détestaient ces moments de faiblesse où l'on se sent vulnérable, dépendant. Pudeur mal placée, absence d'occasions de le faire, inacapacité à s'abandonner et à se relâcher complètement. Logan avait rapidement appris à se construire une épaisse carapace pour se protéger. Cette dernière avait pris plusieurs formes de l'irrespect à l'irresponsabilité en passant par cette connerie adolescente que tout le monde a déjà éprouvé. Avec le temps, après avoir senti qu'il ne serait jamais le "bon fils" malgré tous les efforts qu'il pourrait développer, il avait renoncé à s'ouvrir tout à fait. Et lorsque suite à une dispute il avait tué son frère, il se replia de plus belle sur lui même. Les années qui suivirent, il avait flirté avec la mort presque quotidiennement, jouant à une roulette russe perverse où la seringue remplaçait le flingue. Logan préféra laisser là ces souvenirs aigres qui lui remontaient dans la gorge.
Il desserra son étreinte autour de Margareth et l'écarta doucement de lui avant de baisser la tête. Il se gratta nerveusement la cicatrice qui coupait son sourcil droit avant de regarder de nouveau sa protégée dans les yeux.


"Si tu disparaissais...moi, je remarquerais ton absence. Je n'ose même pas imaginer dans quel état je serais. Je ne suis jamais tombé au fond du gouffre, mais là...j'y plongerais de mon gré et en prenant de l'élan en plus."

Voilà...c'était le mieux qu'il pouvait faire. Tout était sous-entendu, mais la jeune fille était assez intelligente pour comprendre que ces quelques phrases avaient dû lui écorcher la gorge. Après un tel aveu, il n'y avait qu'une alternative. La fuite.
Il lança à Margareth un drôle de sourire avant de se lever brusquement en poussant un léger grognement. Il se dirigea à pas lents vers les étagères où s'étalait ce qui composait le régime alimentaire. Inutile de s'étaler là-dessus. Logan est un célibataire de 35 ans, vous imaginerez tout seul le carnage que cela peut être. Le cauchemar des nutritionnistes. La terreur de la ménagère sensée.
Il attrappa rapidement deux canettes. Une de soda et une de bière. Se tournant vers Margareth, Logan leva le bras et lui lança un bref <'trappes-ça!> avant de revenir à ses côtés. Il tira la languette qui laissa échapper le "pschitt" qui était si anodin il y a des années et était devenu si rare aujourd'hui. Dyers leva sa canette et trinqua avec la jeune fille. Il but une longue gorgée de bière, cherchant rapidement comment se sortir de ce mauvais pas. En posant sa boisson sur la table, il remarqua son repas à peine entamé. D'un rapide mouvement de la main, il le récupéra et mit à mélanger les nouilles du bout de sa baguette.


"C'est pas dégueu ton truc. Par contre j'hésite encore sur la nature de ces machins noirs. Champignons au goût. Limaces au toucher."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   Mer 20 Fév - 2:57

    Margareth ne connaissait que trop bien le caractère de son mentor, elle savait qu'il s'emportait rapidement mais bizarrement, elle ne l'avait jamais réellement vu s'énerver contre elle. Elle avait toujours eut le droit à des remarques froides mais jamais il n'avait haussé la voix comme durant cette nuit. Maggie avait tout simplement été surprise, elle ne s'y était pas attendu. A vrai dire, elle ne s'était attendu à rien et c'est pour cela que sa réaction était si ... émotive pour ainsi dire. C'était sûrement la première fois qu'il la voyait avec des yeux aussi mouillés, brillants de ses larmes ... du moins la première fois qu'il en était la cause et cela devait le remuer un peu. Mais il la prit dans ses bras, la serra doucement et lentement contre lui ce qui l'apaisa légèrement. Ses larmes roulaient toujours sur ses joues rosées mais elle tachait de se calmer et puis elle se sentait tellement en sécurité dans ses bras qu'elle en oublierait presque la raison de ces pleurs.

    La jeune femme ouvrit rapidement les yeux en entendant les paroles de Logan. Il ne voulait pas s'emporter. Elle sous entendait des escuses et étrangement, cela lui faisait du bien comme si elle avait attendu des escuses. Margareth était rassurée, réconfortée, il s'éscusait et puis elle devait le comprendre. Comprendre quoi ? Elle referma doucement les yeux en murmurant un « ce n'est pas grave, je te pardonne Logan. » sincère. Elle le pardonnait, elle le pardonnerait quoiqu'il fasse et quoiqu'il dise. Il était son mentor, son Dieu, sa raison d'être et elle n'imaginait pas un seul instant la vie sans lui. Il était tout à ses yeux. Cette étreinte se desserra et Margareth se détacha alors de ses bras pour le voir baisser la tête. Margareth attendait qu'il prenne la parole, elle était pressée de savoir ce qu'il avait à lui dire. Qu'allait-il lui annoncer ? Elle plissa les yeux, essayant de lire ses pensées en vain. Et un soupir de soulagement s'échappa de ses lèvres alors qu'elle éffacait d'un revers de la manche les quelques larmes qui étaient encore accrochées à ses longs cils noirs ou qui perlaient sur le coin de ses yeux. Il remarquerait son absence. Il l'appréciait dans ce cas, elle était importante à ses yeux, elle était donc réellement importante. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres et elle joignit ses mains alors sur ses genoux comme si elle n'osait pas toucher le cadeau qui était face à elle.

    Elle acquiésca d'un signe de tête, il n'y avait rien à ajouter et puis Logan n'aurait pas aimé qu'elle ajoute quelque chose : cela l'aurait géné elle le savait et ne voulait pas le voir fuir comme à chaque fois qu'il s'ouvrait un peu plus et ne jouait plus les gros durs. Maggie le laissa se lever et le suivit du regard avec un sourire rassuré sur les lèvres. Elle l'aimait ce Logan. Elle ne pouvait pas réellement decrire son sentiment mais si aimer signifiait se sentir attachée à la personne au point qu'on se sente capable de mourir pour elle, de changer pour elle, de bouger les montagnes pour elle alors elle était amoureuse de lui et surement pas qu'un peu.
    Elle atrappa alors le soda qu'il lui lanca et lui adressa un large sourire. Maggie adorait comme tout adolescent les sodas qu'elle ouvrit en même temps que Logan avant de trinquer avec lui avec un sourire amusé aux lèvres. Margareth but alors une longue gorgée de ce soda, son repas étant déjà dévoré ...

    Maggie esquissa un sourire amusé en entendant la remarque de Logan sur le repas; Pas dégueu ? Mais c'était délicieux selon elle ... Elle se pencha au-dessus du plat de Logan pour regarder l'objet de son questionnement et laissa echapper un rire en entendant sa remarque.


« Champignons certainement car je n'imagine pas qu'on aille jusqu'à mettre des limaces dans nos plats afin de nous nourrir. Mais si tu n'en veux pas ... je peux les mangers, tu sais. - elle baissa son regard quelques instants avant de le regarder à nouveau dans les yeux - Je t'aime aussi Logan, vraiment, tu es tout pour moi et jamais je n'oublierais ce que tu as fait pour moi. Merci. »

    Pourquoi disait-elle cela maintenant ? Elle l'aimait comme un père, un frère, un ami, un confident, un mentor. Et la manière dont elle le lui dit le montrait bien. Elle était toute dévouée pour lui et parlait réellement avec une sincérité naïve et craquante. S'emparant à nouveau de sa cannette de soda, elle en but une fine gorgée.


Dernière édition par Margareth O'Reilly le Mer 20 Fév - 2:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I Need Your Help ! | Private |   

Revenir en haut Aller en bas
 
I Need Your Help ! | Private |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Memories • :: Archives du forum :: Archives des topics-
Sauter vers: